dimanche 15 juin 2008

Mais Qui est Nasser Zammit

Depuis quelques jours, on en parle comme le personnage clef pour la politique arabe du candidat démocrate Barack Obama. Personnage au parcours élogieux, le voilà proplusé aux avant postes des rumeurs internationales qui vont bon train sur la constitution de la dream team du parti democrate américain.
Pour de plus amples infos , voici quelques liens interessants en plus d'un clic sur le tire de l'article

http://www.toutsurlalgerie.com/algerie-obama-nasser-zammit-3858.html

http://my.barackobama.com/page/community/post/nasserzammit/gGB35K

6 commentaires:

RIVIERE Hadria a dit…

Tahar !

Je ne crains pas Obama, parce qu'au plus profond de moi, je reste convaincue que ces appels du pied avec ses discours musclés en direction des sionistes ne sont que des appels électoralistes...

Il lui faut le pouvoir et pour l'instant le pouvoir aux USA ne peut s'acquérir sans les voix des sionistes... Pathétique mais il semblerait que cela soit inévitable...

Donc avant de condamner OBAMA ou de l'absoudre, je préfère continuer à m'informer, décrypter, analyser les informations et attendre son arrivée à la Maison Blanche et ses premières décisions pour voir se confirmer ou infirmer ce que je pressens...

En revanche, son conseiller Algérien m'interroge davantage...En effet je crains qu'il ne soit le clone de la Rachida DATI française..

Je m'explique, DATI, a eu une chance inouïe - je passe sur le comment elle a accéder à cette fonction - il n'en demeure pas moins qu'elle aurait pu transformer cette opportunité en une victoire absolue pour tous ceux et celles qui, justement restent en marge de la société, de la république française...

Au lieu de cela elle a, par ses comportements, sa bêtise, son immaturité, ses dépenses injustifiées et davantage dignes d'une monarchie que d'une république, ses projets, ses lois, ses interventions, sa fainéantise, son incompétence participée activement au renforcement du racisme, de l'islamophobie ambiante...

DATI, a travaillé activement, construire encore plus haut, le mur de la ségrégation raciale qui, nous maintient, nous les personnes étiquetées à fasciés - depuis des années – de la citoyenneté pleine et entière d’où les conséquences des discriminations - travail, du logement Ecole etc...

Quand les évènements violents vont se multiplier, il ne nous faudra pas oublier d’ envoyer, un petit mot de remerciements...à cette chère DATI

Pour revenir au Conseil Algérien de OBAMA, ma crainte est qu’il ne se limite a n’être qu’un clone de la un DATI...

Ces individus - DATI et consorts dés qu'ils accèdent à des fonctions de responsabilités voudraient être plus royaliste que le roi...Là est le risque, là est le danger...

Il n'est que d'observer les individus politiques issus de LA minorité ethnique (pour reprendre le concept d'un responsable politique UDF) dés qu'ils/qu'elles atteignent des fonction à responsabilité, ils/elles ne peuvent s’empêcher d’être infects, méprisant, moralisateurs à outrance, arrogants, dédaigneux envers seulement les individus ayant le même fasciés qu’eux et de travailler, avec acharnement à RENFORCER les inégalités…

Comme si, refusant d’admettre leurs origines, d’accepter le trottoir qui, les a vu naître, ils/elles sont convaincus qu’en éliminant ses semblables ils/elles accéderaient à la reconnaissance, au respect, à la considération du « petit blanc ».

Ce qui revient à confirmer ce que depuis des années j’affirme :

Il ne peut y avoir de colonisateur sans colonisé consentant… et soumis…

Hadria RIVIERE

http://hadria.riviere.over-blog.com/

Ali a dit…

Bonjour

J'ai lu avec beaucoup d'attention votre commentaire.
Toutefois je crois qu'il ne faut pas comparer ce qui ne l'est pas.Le Dr Zammit est trés loin de ressembler à Rachida Dati.
En effet, j'ai lu les positions tres fermes du Docteur Zammit sur son site www.zammit.info.
Et ces positions sont tres claires notamment sur le conflit israélo-palestinien, sur le conflit en Irak et le désengagement des troupes américaines, sur les relations entre les Etats-Unis et le monde arabo-musulman.
Je ne doute pas qu'un homme au parcours si éloquent puisse faire entendre sa voix.
Par ailleurs cette nomination est en soi un acte courageux dans une campagne difficile pour Obama.
Je pense qu'il faut apporter notre soutien au candidat et à son conseiller parce qu 'ils sont une opportunité extraordinaire de changer la situation de ce monde.
Ali

Tahar, coeur de lyon a dit…

Je pense qu'il est bon de juger sur pièce et de ne pas condamner par avance un individu. Et puis il n'est le porte parole que de sa conscience et ce n'est pas parce qu'il est d'origine algérienne qu'il se sent obligé de quoi que ce soit. A travers son parcours, son engagement et ses goûts, je le vois bien un peu comme le Léon l'Africain des temps modernes. Je le vois bien dans le rôle d'un diplomate onusien comme l'Algérie a su en donné tant.

Mahmoud a dit…

Nasser Zammit a accordé une interview exclusive au journal algerien le Jeune indépendant parue aujourd'hui 9 juillet 2008.
voir ici http://www.jeune-independant.net/

format pdf

Tahar, coeur de lyon a dit…

tout commentaire dont le but est de compléter l'article est la bienvenue

Anonyme a dit…

Bonjour,
Après avoir visité le site de ce Monsieur ZAMMIT http://my.barackobama.com/page/dashboard/public/gGLCWl , il semblerait qu'il ne soit pas un conseiller de Monsieur OBAMA mais un simple bénévole classé à la 5416ième place, une sorte de commercial spécialisé en relations internationales qui répondrait aux questions des électeurs pour récolter des fonds (peut être espère-t-il "percer" par ce biais là), en tout cas si ses intentions sont louables et humanistes je le lui souhaite...Or souvent malheureusement les personnes qui veulent accéder au pouvoir courent derrière le faste, la gloire, l'argent et la débauche...

Quant à son avis sur la guerre en Irak, voici ce qu'il écrit : "Iraq War was a mistake on the way it was conducted. The US army should not be blamed but we should always learn from our mistake."

L'armée américaine ne doit pas être "blâmée"? Quelle plaisanterie!!!
Ce n'est pas seulement la conduite de la guerre qui était défaillante. La guerre contre l'Irak était elle même une erreur. Une très grave erreur...

Par ailleurs Monsieur Ali, vous dites que vous avez lu ses positions notamment sur le désengagement des troupes américaines.
Or lors de son passage à Paris le 25 juillet 2008, voici ce qu'OBAMA dit au sujet de la guerre en Irak:
"Si nous voulons gagner la lutte contre le terrorisme, les Américains doivent envoyer des soldats supplémentaires. Mais nous ne pourrons rien faire sans le soutien de l’Union Européenne. Je félicite donc Nicolas Sarkozy d’avoir eu le courage d’envoyer plusieurs centaines de militaires français en renfort."
Au regard de ses propos, je ne vois pas très bien pourquoi ce Monsieur ZAMMIT aurait été "recruté" en qualité de conseiller...

Je souhaite signer avec le pseudonyme suivant: NAGETT