vendredi 15 août 2008

Tibet free: opération spéctaculaire à Pékin

JO 2008: cinq militants pro-Tibet arrêtés à Pékin
Des étudiants ont déployé une banderole "Free Tibet" au siège de la télévision chinoise CCTV, recouvrant une affiche olympique pendant trente minutes avant d'être arrêtés. Cinq militants étrangers ont été arrêtés: trois Américains, un Britannique et un Australo-Canadien.
Cette grande banderole en anglais et en chinois a été posée en haut d'une palissade recouverte de slogans olympiques, devant l'immeuble avant-gardiste, symbole du nouveau Pékin, conçu par l'architecte néerlandais Rem Koolhaas.
Les militants ont été interpellés par les forces de l'ordre peu après avoir posé leur banderole, selon l'organisation Students for a Free Tibet.
Ces derniers jours plusieurs manifestations pro-Tibet se sont déroulées à Pékin, vite interrompues par les forces de sécurité. Les étrangers y ayant participé ont été expulsés.
J'ai repris l'info telle que je l'ai reçue. Ces jeux olympiques sont sensés ne pas être politisés. Je suis partisan d'un Tibet libre et démocratique. Par contre peut on cautionner toutes les tentatives d'expressions politiques qui profitent de la présence de plusieurs centaines de journalistes et des caméras braquées sur la Chine pour mettre en avant les luttes d'émancipation de populations opprimées.
Si on en accepte le principe alors aurait on le même accueil pour d'autres luttes toutes aussi justes que celles du peuple Tibétain. Ne serait on pas tenté d'avoir une attitude partiale en fonction des combats.
Si tout le monde trouve normal de faire de la propagande pour des causes politiques lors d'évènements planétaires alors ne soyons plus surpris d'assister à autres choses que la simple pose d'une banderole sur une façade de la télévisio chinoise.
autre article du même genre ici

2 commentaires:

ClearPerson a dit…

En effet il s'agit d'un grand débat qui a vu le jour depuis les incidents qu'à connu la flamme olympique dans son parcours.
Est-ce qu'on peut permettre que la politique s'immisce dans tout. Est-ce que la défense des opprimés peut excuser le fait de semer les troubles.

Néanmoins il reste que si maintenant le monde entier est tourné vers la cause Tibétaine en cette période des JO, mais est-ce que cet intérêt sera toujours d'actualité après les JO? ou est-ce que les tibétains rejoindront le statut d'opprimés en silence parmi tant d'autres.

J'avais parlé un peu de ça sur mon blog :

http://clearperson.olympe-network.com/?p=36

Tahar, coeur de lyon a dit…

Aujourd'hui, il semble il y avoir un hit parade des causes à défendre. En Occident, la cause Tibétaine fait l'unanimité. Dans le monde arabe, il s'agit de la cause palestinienne. Faut il que les avancées en faveur des peuples opprimés se fassent uniquement qu'en fonction de l'intérêt que l'on peut leur porter. Il existe de nombreuses minorités en souffrance dans le monde qui pourraient peut être un jour être tentées d'opérations spectaculaires lors d'un évènement mondial afin d'être entendu. Je pense qu'il est préférable que l'Onu prenne les choses au sérieux et à nous en tant que citoyen de sensibiliser l'opinion aux souffrances du monde.
C'est en partie, l'une des raisons qui m'a amené ) créer ce blog.