vendredi 19 septembre 2008

Issoire: une enquête dans l'impasse?

J'aborde rarement les faits divers mais dans ce cas précis: disparition d'enfant, je me sents assez concerné .

D'une part en tant que parent mais aussi en tant que blogueur.

C'est que depuis l'annonce de la disparition du petit Antoine, pas un jour où l'affaire n'est pas relatée avec une malsaine impression que les enqueteurs font mal mais même très mal leur job.

Au fond de son for intérieur, on a l'impression détenir la solution mais comme pour l'affaire d'Outreau, nous nous devons d'être vigilant au lynchage public pouvant être alimenté par une certaine presse.

Le hic, c'est que les faits sont là et devant notre petit écran à jouer les Columbo de service, on ne comprend pas certaines choses.

Personnellement, j'ai l'impression qu'il y a deux enquêtes.

une pour amuser la galerie et une autre plus discrète mais peut être efficace qui cible une personne précise mais qui ne veut pas se dévoiler.

Sauf que pendant que le suspens dure , un malaise s'installe sur la blogosphère

Un sondage a été mis en place. donnez votre avis . Peut être que ça pourra aider les enqueteurs
le sondage est ici http://www.lepost.fr/sondage/2008/09/19/1268761_qui-est-responsable-de-la-disparition-du-petit-antoine.html

1 commentaire:

RIVIERE HADRIA a dit…

Chaque disparition d'enfant, est l'opportunité pour chacun des acteurs de ce scénario macabre, de mettre en scène son égo; hommes et femmes politiques, médias, enquêteurs, magistrats;

Tous ils jouent et ce, au détriment de l'enquête et de l'enfant disparu le jeu de la gloire , nous sommes à la StarAc; une sorte de marche pied vers la célébrité ainsi sont-ils convaincus d'enfin connaître quelques instant de stardisation égo-narcissique.

De fait, le sensationnel, sera privilégié au détriment d'un processus d'enquête long, ingrat, minutieux; exigeant rigueur, discrétion, le calme la sérénité pour aboutir.

L'enfant disparu ainsi CHOISIFIE, est au seul service des égos, des premiers rôles de ce films noir auquel quotidiennement vont assister les téléspectateurs; sommés d' applaudir, de frémir ou boycotter selon la force spectaculaire des révélations.


Comment dans de telles conditions une enquête pourrait-elle atteindre son objectif à savoir soit retrouver l'enfant vivant soit retrouver son cadavre soit retrouver le meurtrier.

L'histoire nous enseigne que les meilleurs enquêteurs c'est-à-dire qui atteignent leur objectif, sont discret, silencieux et travaillent dans l'ombre de l'anonymat;

Un travail difficile ingrat et sans gloire....

Nous avons à faire à des guignols et tant que la situation sera celle là, les résultats des enquêtes ayant trait à la disparition 'enfants seront ceux que nous connaissons : nombreuses disparitions non élucidées non expliquées....

Hadria RIVIERE
http://hadria.riviere.over-blog.com/