mardi 25 novembre 2008

Des nouvelles de Madelin


Madelin est toujours vivant. Bien en chaire et en os, la crise ne l'a pas du tout emportée. Son idéologie ultra libéraliste ne l'a nullement poussé vers une mise en quarantaine. Aujourd'hui il est chargé par sieur Sarkozy de trouver des solutions à la fracture numérique en Afrique.

Pour cela il a trouvé une solution superbement géniale ' faut pas se moquer' qui est de taxer de 1 % les marchés publics. L'argent récolter servant à financer les matériels informatiques pour l'Afrique.

En France, quand l'Etat veut des sous, il lance le racket constitutionnel. C'est tellement plus facile. Le problème pour l'Afrique, ce n'est pas une histoire d'ordinateurs qui arrivent directement de Chine a des prix ridicules.

Le problème c'est l'état du réseau téléphonique. Si l'Europe veut aider l'Afrique, c'est sur ce point qu'il faut agir mais pas en lui refilant de vieux ordis sans licence et juste bons pour taper des rapports mais rarement pour pouvoir surfer en toute quiétude.


vous trouverez de plus amples informations ici

3 commentaires:

Chine a dit…

Et c'est tellement vrai :
Le problème c'est l'état du réseau téléphonique. Si l'Europe veut aider l'Afrique, c'est sur ce point qu'il faut agir mais en leur refilant de vieux ordis sans licence et juste bons à taper des rapportd mais rarement pour pouvoir surfer en toute quiétude.

pas perdus a dit…

Pas d'accord quant à ta définition de l'impôt...

Mais ce que je retiens c'est que Madelin a une idée typiquement néo-libérale : piquer l'argent public pour le donner au secteur privé...

Tahar, coeur de lyon a dit…

@ pas perdu
disons que j'ai voulu un peu caricaturer la situation. J'ai une étrange impression qu'en pourcentage des revenus plus on est pauvre et plus on paye des taxes ' directes et indirectes' et moins on rpofite des richesses du pays. Il y a comme un truc qui ne tourne pas rond dans le système.