samedi 22 novembre 2008

Pollution du Rhône: nous dit-on la vérité


Agrandir le plan
Je commence à avoir de sérieux doutes suite à l'arrêt du pompage de l'eau du Rhône pour alimenter l'intégralité de l'agglomération lyonnaise. Lorsqu'on lit l'article suivant , je reste perplexe.
La fuite concerne la centrale nucléaire du Bugey. Il semblerait qu'il ne s'agirait que de 100 litres d'un mélange huileux qui se serait déversé dans le Rhône. On nous dit que ce mélange n'est pas radio actif mais que par précaution, même s'il ne s'agit que "d'une goutte d'eau dans un océan" on coupe les vannes qui alimentent en eau potable 1,2 Millions de Lyonnais pour utiliser l'usine de secours qui utilise le plan d'eau de Miribel alimenté par une nappe phréatique non reliée au Rhône. Bien entendu couper l'alimentation en eau de l'agglomération lyonnaise a été jugé pas important à annoncer à la télé. C'est sûr que les éléctions internes au sein du PS sont jugées plus intéressantes à couvrir.
Sauf que ce n'est pas le premier incident dans les centrales nucléaires de la région et qu'on voit aujourd'hui ce que provoque une goutte d'eau d'huile dans le Rhône. Je n'ose même pas imaginer une fuite de liquide radio actif.
Mais là ou ça se corse , c'est que jeudi lors de travaux sur un chantier à Vaulx-en-velin on a découvert que des transformateurs à base de pyralène avaient été vandalisés, il y a plusiseurs mois et que c'est près de 4000 litres de pyralène qui se sont déversés dans le réseau d'eau de la commune.
Pour ceux qui l'ignorent à Vaulx en Velin de nombreux habitants creusent des puits parce que de l'eau provenant de la nappe phréatique on en trouve à moins de 6 mètres. J'en connais même qui la boivent sans utiliser de filtres et de test. Cette nappe se trouve sous l'ensemble de la commune . vaulx en velin il n'y a pas si longtemps était un vaste marécage.
Et de la même manière quand on lit cet article , on nous fait comprendre qu'il n'y a pas à s'inquiéter.
Hé bien justement, je suis inquiet parce que si on déploit autant de précautio pour 100 litres d'un mélange huile eau soi-disant sans danger et que dans le même temps on nous dit que depuis des mois ce sont 4000 litres de pyralènes qui sont partis dans la nature, je ne peux pas ne pas être inquiet surtout qu'on nous dit qu'en raison de l'incident de la centrale nucléaire du Bugey(Rhône), l'alimentaton en eau potable se fait à partir d'un bassin alimenté par la nappe phréatique dont la surface s'étend jusqu'à la commune de Vaulx-en-Velin.
Au fait ce n'est pas la ministre actuelle de la santé et du sport qui avait dit que les centrales ça ne polluaient pas.

4 commentaires:

Farid a dit…

Salut tahar,

Ce n'est pas par chez toi que l'on ne peut plus pêcher car les poissons sont chargés en PSB ?

Qu'en pensent les habitants de l'agglo Lyonnaise ?

Porte toi bien

@+

Farid

Tahar, coeur de lyon a dit…

que oui, la pêche n'est plus possible de ce côté pour cause de pollution. Le comble de tout ça, c'est que j'habite à 3 mn du lieu où les 4000 litres de pyralène ont été déversés et que je l'apprends par un pur hasard par le net. au début j'avais même cru que l'info datati de quelques années en arrière. JE passe tous les jours vers cet endroit qui vu la nature des produits entreposés aurait du être sécurisé et je n'ai noté aucum mouvement de policiers ou pompiers.
Et comme j'avais dit des gens puisent l'eau de la nappe pour leur consommation quotidienne. A l'endroit où j'habite, j'en connais au moins 4.
Je n esuis pas certain que les Vaudais soient réllement conscient de ce que représente 4000 litres de Pyralène déversés dans le réseau d'égoûts et avec le risque très probable qu'ils aient atteints la nappe phréatique à peine en dessous. Cette fameuse nappe dans laquelle on puise l'eau pour les Lyonnais en attendant que les 100 litres d'huile soient évacués du Rhône.
j'ai du mal encore à comprendre la situation

gilles a dit…

Merci de vous faire l'écho de ces articles qui passent un peu (trop) inaperçus en ces moments où les leaders politiques semblent plus préoccupés par le fonctionnement interne de leurs partis respectifs que par la situation de plus en plus préoccupante de leurs "administrés"

Tahar, coeur de lyon a dit…

J'en fais l'écho, d'autant plus qu'on nous ment. Les 4000 litres de pyralèle se sont déversés dans le sous sol de la commune sur laquelle se trouve la nappe phréatique. Je suis étonné du peu de réactions des écologistes à ce sujet. On cherche à apaiser peut être les citoyens, mais je trouve incroyable du peu de réactions des écologistes. Il n'est pas normal que ces transformateurs avec leurs contenus hautement dangereux aient été abandonnés sans surveillance.
Dans cete zone de nombreux immeubles ont été construits et à quelques dizaines de mètres est situé un complexe sportif. Toute la zone est fortement habitée et les puits percés à même la nappe par les habitants sont nombreux.