dimanche 23 août 2009

Emouvante rencontre entre une mère et une fille

Rihab Kanaan, une poète palestinienne née à Beyrouth en 1959 était souvent invitée par des chaines arabes satellitaires afin de réciter ses poèmes. Elle était connue sous le pseudonyme de " khansaâ Falasteen". Elle avait perdu 54 personnes de sa famille dans le massacre de Sabra et Chatila au Liban. Seulement et elle l'ignorait sa fille qui s'appelle Maimana alors âgée de huit année survécut au massacre. Un de leurs voisins l'avait prise en charge. Il l'éduqua comme sa fille dans un camp au liban. Elle a grandi sans savoir que sa mère avait survécu et personne ne savait rien. La ,po ètesse n'ayant plus personne de sa famille au Lliban,s'exila en Tunisie où elle se remaria et vivra 15 année sans que les autorités Libanaise ne lui donnent un visa de voyage.Au début de la deuxième Intifada palestinienne Khansaa apparaissait sur la chaine palestinienne à réciter certains de ses poèmes sur la palestine, un de ces voisins l'avait reconnue par son nom du massacre de Sabra et Chatila alors que tout le monde pensait qu'elle était morte, il avait mis au courant sa fille Maimana que sa mère est vivante. La chaine Abu Dhabi a eu vent de cette belle histoire et organisa une rencontre entre la mère et la fille, une rencontre très émouvante à l'insu de la mère.
video

2 commentaires:

Mona a dit…

C'est un peu trop émouvant :))

Tahar, coeur de lyon a dit…

Peut être que oui si on ne s'intéresse qu'au direct. Certainement qu'avant l'émission, la mère devait être au courant. bon après les émotions, ça ne se contrôle pas. Perso, j'aim aimé l'histoire et ce phénomène de la télé réalité qui nous met au coeur de l'intimité des gens.