dimanche 29 août 2010

Le référencement : APM ( arme de propagande massive)

Depuis quelques années et spécialement après 2006, le gvt israélien investit massivement au sein de la toile pour essayer d'influencer les internautes. ainsi le gvt israélien  à maintes reprises a prévenu ses ciotyens de se méfier de la toile en raison du danger que cela pouvait représenter pour l'état sioniste. Mais l'effet des avertissements fut nul. Les soldats israéliens adorent se voir sur le net et au sein du réseau facebook, il n'est pas difficile de trouver des milliers de photos de ces soldats et accéder à leurs murs d'information. Et puis tout récemment après l'intervention meurtrière à Gaza en 2008, Israël en panne sèche sur le plan international avait besoin de redorer son blason et il a choisi le net et spécialement facebook. Et chacun d'entre nous a du tomber au moins 1 fois sur ces agents au langage de robot qui essayaient de vous convaincre que vous étiez dans l'erreur.
Mais dans ce duel, à l'échelle planétaire, il y aussi la guerre des référencement. chaacun cherche à se retrouver en  tête des résultats google quand un mot clé précis est donné par les utilisateurs d'internet.
C'est ainsi qu'en tapant Israël , c'est sur un site anti israelien qui arrive en tête de liste. Les israéliens sont furieux. ça devient une affaire d'état. Branle bas de combat, il faut éliminer ce réferencement.
Voici le site qui donne du fil à retordre aux israéliens

http://www.jaimepasisrael.com/ca-panique-a-jerusalem/

vendredi 27 août 2010

Facebook ne tuera pas les blogs, parole de blogueur !

Beaucoup de mes amis m'avaient ironiquement ri au nez quand ils me voyaient passer du temps à entretenir mon blog en me considérant comme dépassé et qu'aujourd'hui le truc à la mode, c'était les réseaux sociaux et particulièrement Facebook. Je me souviens le jour où on avait fortement insisté pour que je m'inscrive; Je mis deux bons mois pour me décider par curiosité  et plus d'un an pour utiliser le compte ainsi créé. Ce n'était par peur qu'il s'était écoulé autant de temps entre l'enregistrement du compte et son utilisation. C'est tout simplement que je n'avais rien compris au fonctionnement; Je ne savais pas par quel bout démarré et comment me faire des amis et puis je me posais la question , " me faire des amis pour quoi faire".
quand je compris que Facebook pouvait m'aider à élargir mon auditoire et surtout partager plus facilement , je me décidai à plonger dans la marmite et je pris vite goût au point d'en faire toujours encore aujourd'hui une overdose.
J'y pris tellement goût que je finis par délaisser mon blog et de moins publier privilégiant Facebook.
Et puis un jour patatra, en plene rédaction d'un article, tout se bloqua. J'avais cru à l'attaque d'un pirate du NET et bien non , c'était opération commando Facebook qui avait neutralisé mon compte et sans me rendre compte tout de suite, j'eus l'impression de me retrouver à poil. Pls de contacts, des centaines de photos, vidéos, articles disparus. Les milliers de contacts envolés avec leurs commentaires. du grand n'importe quoi qui venait de me tomber sur la tête. Des groupes que j'administrais se retrouvèrent sans pilote.
Cette épreuve est assez douloureuse sur le moment. Une impression de gâchis. Il ne fallait pas se lamenter et remettre en route un autre compte avec le parcours du comabttant pour retrouver une partie des contacts perdus. J'en avais près de 3300. Par contre, il fallait tirer des leçons de ce problème et la décision à mon niveau fut prise de ne considérer facebook comme un bon moyen d'étendre sa notoriété mais pas un  lieu où laisser des articles sans les avoir stockés ailleurs sur un blog par exemple. Et puis, il était inutile de trop s'attarder sur les commentaires sachant que les risques pour que tout disparaisse sans aucun moyen de les récupérer étaient trop grands.
Après plusieurs tentatives , je récupérais mon compte qui était devenu un  simple réceptacle du passé; Le nouveau ayant pris de l'importance, il devint le compte principal pour mes relations avec le réseau facebook.
J'ai eu le loisir de connaître un groupe qui s'est énormément développé sur facebook au point d'atteindre plusieurs miliers de contacts sur leur page; Ce groupe constitué d'ue dizaine de bénévoles se sentait en sécurité sur facebook et surtout à l'abri d'une desactivation et pour cause; ce groupe avait pour objectif de porter secours et assistance à des enfants victimes du cancer et un soutien psychologique et matériel aux familles; Ce groupe  dont le nom était la cité des anges ne s'était jamais posé la question d'une possibilité d'être désactivée parce qu'ils n'auraient pas respecté la politique de facebook ou parce qu'ils
auraient déplu  à de quelconques individus; toute leur connaissance : articles, photos, vidéos et contacts étaient concentré sur facebook; Les bénévoles étaient de sages facebookers. Certains étaient sur facebook depuis plus de 3 ans et avaient pour certains des centaines de photos et autant de contacts. Le tout la page facebook et la dizaine de bénévoles concentraient une masse d'information non négligeable.
Mais un jour, l'impensable se produisit. LA page facebook fut désactivé parce que des individus avaient signalé cette page de  "la cité des anges" comme étant une page qui diffusait des images et vidéos pornographiques.
Ben oui incroyable mais vrai; Sans que Facebook ait pris la peine de vérifier les dires des accusateurs, il décida manu militari de desactiver cette page dédiée aux enfants cancéreux, aux appels au don de sang, de jouets ou vêtements pour les enfants.
le responsable de la page ainsi que les bénévoles tous administrateurs de la page écrivèrent à Facebook ensant à un malentendu qui allait vite être réparer.
la réponse de Facebook ne traina pas. tous les comptes des administrateurs furent desactivés avec un message supplémentaire pour dire que c'est définitif.
les bénévoles s'effondrèrent. Pas cete décision , une tranche de leur vie disparaissait à jamais.
Ils auraient pu croire à un problème de robot informatique mal réglé mais là non il s'agissait bien d'une décision prise par des êtres humaines à l'encontre d'autres êtres humaines. Une décision scinique qui toucha violement des personnes qui n'avaient rien à se reprocher alors que sur facebook, il n'est pas rare de trouver des facebookers racistes, ciniques , détraqués sexuels qui eux semblent intouchables.
Malgré cela, ils prirent leur courage à 2 mains reconstituèrent une page, ouvrirent de nouveaux comptes et reprirent leur travail bénévole auprès des enfants cancéreux et en parallèle, ils lancèrent une pétition pour demander la réouverture de leurs comptes, écrivirent aux médias afin de se faire entendre.
C'est par cet exemple concret que je voulais exprimer qu'aujourd"hui le blog a toute sa place et que facebook ou d'autres réseaux ne sont pas encore fiables au point de pouvoir les détrôner.

Voici quelques liens liés au sujet
lien relatif à la pétition lancée par les bénévoles de la cité des anges que je vous invite à signer: pétition:
un article relatif aux problèmes liés à facebook au niveau des desactivation :lien1





séance du conseil de la mairie de Paris: concernant la flottille de la paix

Le 31 Mai 2010, l'armée israélienne donnait l'assaut à la flottille de 6 bateaux en partance pour Gaza dans les eaux internationales. Les élus de la majorité ont présenté un voeu de réprobation lors de la séance du 8 juin 2010. Il s'agit du voeu V 44M relatif aux victimes de cet assaut présenté par Monsieur Pierre Schapira.
Après un échange de bons procédés le voeu fut voté par la majorité du conseil, l'UMP votant non et les centristes s'abstenant.

voici le voeu tel qu'il fut voté et accepté et dont voici le lien ici

2010 V. 131 Vœu relatif aux victimes de l’assaut israélien contre le convoi maritime humanitaire destiné à Gaza.





Délibération affichée à l’Hôtel-de-Ville

et transmise au représentant de l’Etat le 18 juin 2010.

Reçue par le représentant de l’Etat le 18 juin 2010.



Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,


Considérant l’assaut israélien dans les eaux internationales contre “la Flottille pour la Paix”, le lundi 31 mai, à bord de laquelle plusieurs parlementaires européens étaient présents qui, par un recours à des moyens militaires, a provoqué la mort de neuf personnes et fait des dizaines de blessés parmi les militants de ce convoi pacifiste et humanitaire pour Gaza qui, frappé par un blocus inhumain, fait de ce territoire où vivent 1,5 million d’hommes, de femmes et d’enfants, une véritable prison à ciel ouvert ;



Considérant la tristesse, la colère et l’indignation provoquées dans le monde entier et partagées par de nombreux Parisiens et Parisiennes, face à l’attitude inacceptable du Gouvernement israélien ;



Sur proposition de Sylvain GAREL, Danielle FOURNIER, Ian BROSSAT et Jean-Pierre CAFFET, des élu(e)s des groupes “Les Verts”, Communiste et Parti de gauche, Socialiste et apparentés, le Conseil de Paris, au nom des Parisiennes et des Parisiens,



Emet le voeu :



Que le Maire de Paris condamne cet arraisonnement meurtrier et exprime sa solidarité avec toutes les victimes et leurs familles et, par ailleurs, exprime la volonté que le blocus de Gaza soit levé pour permettre à l’aide humanitaire, et notamment l’aide apportée par les collectivités territoriales, d’être acheminée dans les territoires palestiniens.




Voici maintenant les vidéos de cette séance du conseil du 8 juin 2010 relative à la flottille humanitaire prise d'assaut par l'armée israélienne le 31 mai 2010





Dattes israéliennes pour le Ramadhan, c'est NIET

jeudi 26 août 2010

La déclaration des droits de l'Homme et du citoyen de 1789

Aujourd'hui cette déclaration est en bonne place dans le site de la présidence de la république française. La question que je me pose, c'est de savoir si cette déclaration en raison de l'attitude du président de la république n'a pas été vidée de tout son sens.
C'est un drôle d'anniversaire que l'on fête aujourd'hui. Il y a comme un décalage entre la lecture de cette déclaration et  la réalité présente  de l'actualité politique française.




SOS PAKISTAN

Depuis le début des évènements au Pakistan, je n'ai pas abordé le sujet non parce que j'ai décidé de faire comme 75% des français et m'en foutre. Bien au contraire, j'ai aboré le sujet à plusieurs reprises sur FACEBOOK où il m'est plus facile de toucher rapidement beaucoup de monde en très peu de temps
mais je tenais aujourd'hui à partager avec vous une info importante et limitée dans le temps, c'et la décision prise par la compagnie aérienne du Pakistan d'apporter son aide en offrant le transport de l'aide humanitaire gratuitement à partir de Paris.

   La compagnie aérienne pakistanaise, Pakistan International Airlines, envoie gratuitement au Pakistan toute collecte de nourriture et de matériel pour venir en aide aux millions de sinistrés des inondations !

Ceci est officiellement indiqué sur leur site internet : http://piac.com.pk/Flood_Relief/index.htm



La cellule d’urgence mise en place est tenue à Paris par M. Farrukh Hanfi, qui nous a communiqué ces quelques infos :



■collecter en priorité de la nourriture, des médicaments, des packs d’eau, des tentes, des vêtements (du neuf uniquement, non usagé svp),

■mettre le tout dans des cartons adéquats. Et coller une feuille qui liste le contenu précis du carton (cela facilitera le travail de la douane)

■ensuite déposer vos cartons directement à l’aéroport à l’adresse suivante :

ROISSY HANDLING/STPICELLULE DONS POUR PAKISTAN 36 RUE DES VOYELLESZONE DE FRET NO 4 95700 ROISSY CDG



Cette opération n’est pas illimitée, elle prendra fin dans quelques semaines alors pour celles et ceux qui souhaitent participer, agissez rapidement svp ! Voici les contacts de Paris :



■M Farruck Hanfi (06 74 13 77 52)

■M Bachir Ballou (01 60 48 44 02)

Dans cette opération, PIA s’associe par ailleurs avec le chanteur/acteur national Fakhr-e-Alam



Je rappelle par ailleurs que les ONG nationales et internationales sont aussi mobilisées, parmi lesquelles : le Secours Islamiques, Muslim Hands, Action Contre la Faim, Médecins du Monde...



Voici des projets sérieux d'aide en faveur du Pakistan : lien1  lien2, lien3

Cette catastrophe qui  frappe le Pakistan depuis 15 jours est toujors en cours et la menace aujourd'hui pèse lourdement sur plusieurs villes du sud du Pays lire cet article


mardi 24 août 2010

Yoav Galant : Un criminel de guerre à la tête de l'état major israélien

Le futur chef d'état-major des forces armées israéliennes est un général de 51 ans qui a commandé l'offensive de Tsahal de la fin 2008 dans la bande de Gaza.


Ainsi en nommant un spécialiste en marine de guerre, Israël annonce la couleur et se prépare à une confrontation avec l'Iran. La question est de savoir ce que fera l'Otan


Yoav Galant, ici en compagnie de l'actuel ministre de la Défense Ehud Barak (à droite) en mars 2008,


Le Halal, serait ce du bidon ?

suite à un premier article
http://parolededemocrate.blogspot.com/2010/08/ramadhan-et-business-un-drole-de-couple.html

on est en droit de se demander si l'appelation Halal n'est pas une fumisterie, pas halal du tout elle mais sonnante et tribuchante; Si un boucher est capable de mentir sur l'origine d'une simple datte, est on plus sûr de son honnêteté pour le reste. A la vision de cette vidéo, les doutes sont permis.

Voici un article intéressant qui montre qu'il y a un malaise au sein du halal business


Et puis là où on est en pleine confusion, c'est quand on apprend que des viandes vendues comme non halal sont en réalité halal et vlan, ceux qui aiment la viande bien saignante n'en auront   pas pour leur argent. Où commence le mensonge et où se termine la vérité, c'est bien  la question qu'on va bien être obligée de se poser quand on lit l'article qui va suivre.

Il s'appelait Lakhdar Bentoball

Les héros finissent toujours par mourir un jour

une grande figure de la lutte pour l'indépendance algérienne vient de mourir Samedi à 87 ans,



Lakhdar Bentobbal, de son vrai nom Slimane Bentobbal, est l’un des leaders du Front de Libération Nationale (FLN). Il est né à Mila en 1923. Pendant la seconde guerre mondiale, il ...rejoint le Parti du Peuple puis l’Organisation Spéciale (OS) et supervise l’organisation de cellules militaires dans le nord constantinois.



Il se refuge dans les Aurès après la découverte de l’Organisation Spéciale. Il rencontre les dirigeants du Mouvement pour le Triomphe des Libertés Démocratiques comme Mostefa Ben Boulaïd, Amar Benaouda et Rabah Bitat et devient membre du comité des 22. Il dirige les premières opérations militaires dans les régions de Jijel et El Milia après le déclenchement de la guerre de libération en 1954. Il encadre en compagnie de Zighout Youcef les attaques du 20 août 1955.



Il assiste au Congrès de la Soummam au sein de la délégation de la zone militaire II. Il est nommé membre suppléant dans le Conseil National de la Révolution Algérienne puis succède à Zighoud Youcef à la tête de la wilaya II. Il est désigné membre du Comité de Coordination et d’Exécution en août 1957 à Tunis.



Il est nommé ministre de l’intérieur lors de la constitution du Gouvernement Provisoire de la République Algérienne durant les trois formations gouvernementales. Il participe aux négociations d’Evian avec les autorités françaises.Afficher davantage

lundi 23 août 2010

le poème collectif, une expérience facebookienne

J'avais lancé un fil poétique sans prévenir personne et sans imaginer qu'il allait en moins de 3 heures inéressé une dizaine de personnes qui ce jour là passait à côté de mon mur. Une expérience intéressante de ce qu'on peut faire de sympa sur facebook sans trop se prendre la tête.

Expérience poétique réalisée avec plus d'une dizaine de personnes dont je partage avec vous le résultat. C'était le 29 juillet 2010




Voici les auteurs dans l'ordre d'entrée dans le poème



Tahar Houhou

Mona Daumal

Fouzia Fouz

Hacina sissine Oudjoudi

Syria Maïa

Olivier Favory

Milette Milou

Diana Elma

Hécate Olympe

Mohamed Oufkir

Hanine Hanane



TH: Hier, après avoir versé un pourboire

Et en rentrant tard le soir

J’eus envie de traverser le miroir



MD: et là un loir

dans la patinoire

m'a raconté une belle histoire



TH: elle se déroulait dans un manoir

au milieu d'une forêt noire



FF: j'ai envie d'y croire,

l'immensité de cette forêt me redonne de l'espoir



TH: la faim me fit croquer une poire

et la soif m'obligea à boire



HS: la fatigue m'obligea à m'asseoir,

mais je pris peur dans cette forêt si noire



TH: ça parlait d'un curieux déversoir

utilisé par les fervents de magie noire



SM: et là je me mis à repenser a toutes ces histoires

que je m'obstinais à ne pas croire.

OF: le cœur battait à vide dans l'isoloir,

mon âme dans un écrin pour que tu puisses y voir.

HS: cette forêt n'était qu'un funeste abattoir,

que mes yeux refusaient de voir

OF: ne croire qu'en son savoir demeure illusoire,



HS: et soudain il se mit à pleuvoir



TH: le chemin m'amenait tout droit

à ce qui semblait être le purgatoire



HS: au bout de ce chemin un chat noir

tenait un bougeoir



TH: je ne pus résister au plaisir de le voir

enflammer sa mangeoire



OF: c'est le sel de mes larmes dans la douceur d'un soir,

la pluie me purifie et enfin je peux voir



HS: et quand venu le soir

il se hissa sur son perchoir



TH: trop tard pour y croire

le chat a fini au mouroir

après avoir mis le feu au manoir



SM: un spectacle qu’on ne peut concevoir !



HS: cette histoire a fini par m'émouvoir,

pauvre petit chat noir



SM: au moins il aura connu son heure de gloire



OF: entre être ou avoir,

le connaitre le savoir,

entre le blanc le noir,

l'expression au parloir,

les droits et les devoirs,

ta vie et ton histoire,

les gens creux sont notoires,

au chat trempé et noir,

mon épaule pour séchoir.



TH: Tiens revenons à notre histoire

la chaleur du feu a eu raison du froid

et notre patinoire a fini en pataugeoire



HS: vaut mieux une pataugeoire

qu'un urinoir



TH: j'ai préféré en finir avec une pétoire

de peur de finir au milieu d'une marée noire

sur ce je vous dis au revoir

et garde en moi toujours un espoir

de ne pas voir la vie en noire



OF: des pingouins en lunettes noires s'élancent du plongeoir

mon épaule pour séchoir, et mon cœur pour s'échoir



HS: ce cœur finira surement au fond d'un tiroir, de peur de décevoir



TH: haha à voir :)))



HS: à moins de s'apercevoir

qu'il reste un espoir

d'encore s'émouvoir



OF: du fond de ma mémoire

pas de fond de tiroir,

mais juste une passoire

qui égoutte mon histoire



HS: puissions nous concevoir

qu'un cœur puisse être en désespoir

pour un vulgaire chat noir,

c'est dérisoire



OF: et dans mon répertoire,

pas de hourra ni gloire,

je suis le nègre d'un noir,

qui écrit l'illusoire



TH: qui vient tapisser mon couloir

couvert de miroirs

Ce couloir qui mène droit au parloir

dernier lieu avant d'atteindre ce soir

ma petite baignoire



OF: et cette bête de foire,

il va quand même falloir,

sans pleur et sans mouchoir,

la noyer sans échoir,

dans le Rhône ou la Loire



HS: je pense qu'avant çà il va falloir

le découper au hachoir !!!



OF: le chat dans ta baignoire



MM: Pourquoi emmener dans un mouroir

Une aussi belle histoire?

Abolir un si beau terroir,

L'enfouir au fin fond d'un réservoir,

Pour un malheureux pourboire

Qui ne respire que haine et désespoir



DE: Toi cette vie qui sert de laboratoire,

où nos essais conditionnent notre trajectoire,

et à terme nous conduiront à l'isoloir

pour une fois sans pouvoir



HS: parce que ce chat nous a mené au désespoir

en nous égarant dans cette forêt si noire



OF: parallèles sans espoir

de se croiser un soir

quelques paroles à boire

autour d'un vieux chat noir



HO: et en Saône et Loire

encore plus abyssal et noir,

cette pauvre bête de foire,

finira quand même par tout boire

HH: et sans le vouloir

et sans même le savoir

j'ai survécu à ce pouvoir

en ayant l'espoir de te revoir



HS: à défaut on oubliera ce chat noir

pour parler du terroir



HO: de mon cœur d'ou je peux voir,

la beauté indicible des champs de blé et de gloire



OF: parlons-en du terroir

des gens dans des miroirs

qui ne veulent que voir

en l'autre qu'un chat noir



HO: certes un chat noir

mais un chat gris la nuit tout lustré de moire,

il va miaulant l'espoir,

d'avoir une belle portée bien noire



HS: peut être qu'à l'aide d'un bougeoir

et la bonne odeur que dégage cet encensoir

verront-ils au delà de ce chat d'un soir



OF: Hécate j'aime ton histoire

à ta source je veux boire



HO: bien boire ou voir

avec les yeux si noirs,

et les mains ayant traversé ces miroirs

deviennent rouge vermeil coulant dans les couloirs



OF: Hacina je veux croire

qu'ensemble s'écrit l'histoire

qu'on soit bleu jaune ou noir

la fin du défouloir



HO: couloirs du temps ou Hacina aimait voir

les jeunes hommes, loup-garou ou loups noirs



HS: L'histoire s'écrit toujours un soir

de désespoir,

pour au final vivre une belle histoire

sans le vouloir



HO: car au fond le savoir

est plus important que le pouvoir



HS: Hécate le couleur du temps un soir

a été traversé par des loups noirs,

tristes histoires



OF: merci a toutes et tous sans vous émouvoir,

je dois me mouvoir



HS: Olivier ce fut un plaisir de partager cette si belle histoire,

cours te mouvoir tel un chat noir...



HO: Ô loup file vers le trou noir,

la belle éprise d'un soir

préfère ne plus rien écrire sur son grimoire ...



HS: Je dois aussi me mouvoir,

merci Tahar pour la perche de cette si belle histoire



HO: Oui va donc car finie la triste histoire,

des loups noirs,

Hacina en a peut-être "marre" de toutes ces histoires de Loirs

Je sens les nuages tomber sur notre terroir

et la pluie recouvrir de larmes de désespoir

cette terre si noire !

Partez mes amis il va pleuvoir !

TH: ce n'est qu'un au revoir

il faut y croire

A ce soir



HS: pleurons mes amis sur la fin de cette histoire,

dont je laisse la fin à Hécate qui la terminera peut être sur une note d'espoir



DE: il n'existe nulle échappatoire,

convictions pour seul appuyoir



MO: à boire !!!



DE: et ses vertues libératoires,

dans l'isoloir feront office alors de moratoire!

l'heure sera alors et enfin à la gloire, la victoire!

dimanche 22 août 2010

Rencontre de l’OCVIDH avec Myriam SOUMARE

--------------------------------------------------------------------------------



Rencontre de l’OCVIDH ' organisation contre les violations des dr oits humains ) avec Myriam SOUMARE





OCVIDH : Bonjour Myriam, merci d’avoir bien voulu répondre à notre invitation. Voulez vous vous présenter à nos lecteurs ?



Myriam SOUMARE : Bonjour, je m’appelle SOUMARE Myriam , j’ai vingt trois ans et je travaille à Sarcelles comme auxiliaire puéricultrice. J’habite Sarcelles et mes parents demeurent à Villiers le Bel.



OCVIDH : Vous étiez sur trois podiums à Barcelone alors que les pronostics ne vous étaient pas toujours favorables. Vos impressions après ces succès ?



Myriam SOUMARE : il est vrai que je n’étais pas du tout parmi les favorites en arrivant à Barcelone, on ne pensait même pas que j’allai atteindre la finale du 100 et 200m et cela a été le déclic pour moi car je me sentais très légère, débarrassée des pressions et au final, je me suis fais plaisir trois fois de suite.



OCVIDH : Des conseils à des enfants et adolescents désireux d’accéder a votre niveau ?



Myriam SOUMARE : je leur conseillerai d’être courageux, car l’athlétisme est un sport assez difficile, on s’entraine souvent longtemps et dans des conditions météorologiques pas toujours idéales même difficiles. Qu’il neige ou qu’il vente, il faut être là. La motivation et la volonté sont essentielles pour espérer réussir. A force de travail, les chronos descendent tout seuls et cela finit par payer.



OCVIDH : pouvez vous nous expliquer ce qui vous a conduit à faire le choix de l’athlétisme ?



Myriam SOUMARE : En fait ce n’était pas un choix, j’ai été en peu poussée dedans par ma grande sœur (Aminata) qui évoluai t déjà dans l’athlétisme et aussi par mon entraineur qui se trouvait être un voisin .

Le duo m’a fait signer un contrat d’un an pour juste savoir ce que cela allait donner comme résultat, trois mois après je décrochai ma première médaille en championnat de France.



Je me suis donc dit « apparemment ça marche » et j’ai pris la résolution de continuer et cela a fini par donner des résultats.



OCVIDH : Quelques jours après votre triomphe à Barcelone, vous avez été reçue par le président Nicolas SARKOZY, quelles impressions gardez vous de cette rencontre ?



Myriam SOUMARE : Je pensais que cela allait être très sérieux et très protocolaire, mais finalement pas du tout, il nous a reçu dans son jardin du Palais de l’Elysée autour d’une table, on a mangé et discuté en présence de Mesdames Rama YADE et Roselyne BACHELOT ; c’était dans une ambiance très sympathique, on est restés pendant plus d’une heure et c’était très agréable.



OCVIDH : Après votre retour de Barcelone, à votre accueil à l’aéroport, l’on a vu a travers les Médias plus particulièrement BFM TV, en plus des membres de votre famille, beaucoup de nos compatriotes mauritaniens vous accueillir comme une reine, l’on pouvait apercevoir derrière vous lors de votre entrevue avec les journalistes, les drapeaux mauritanien et français. Qu’est ce que cela vous a fait de vous voir entourée de ces deux drapeaux ?



Myriam SOUMARE : les deux drapeaux en fait me réunis, je suis autant mauritanienne que française, c’est mon identité, je suis fière de mon appartenance aux deux pays, de mes deux cultures que j’ai, j’ai vu les amis dont la plupart sont d’origine étrangère, il y’avait des arabes, des noirs, des blancs voilà c’est moi, un peu de mélange de couleur et ces drapeaux m’ont parlé.



OCVIDH : Connaissez- vous l’athlétisme mauritanien ?



Myriam SOUMARE : je n’ai pas grande connaissance de l’athlétisme mauritanien sauf que lors des Jeux olympiques, j’ai cherché à voir les athlètes mauritaniens, j’ai eu l’honneur d’en rencontrer une du nom de Bonco CAMARA et une autre athlète dont je ne me souviens plus du nom. Elle faisait du demi fond ; j’ai passé un bon moment avec elles et on a discuté sport. D’ailleurs lors de mes déplacements dans les réunions d’athlétisme généralement je cherche à rencontrer et discuter avec les athlètes mauritaniens, sénégalais et maliens.



OCVIDH : Justement à propos de Bonco CAMARA est une athlète mauritanienne, qui caresse l’espoir un jour d’accéder au même niveau que toi.



Myriam SOUMARE : j’aimerai avant tout lui faire un petit coucou à travers votre site et lui dire que j’ai perdu contact, cela m’a beaucoup déprimée. Le lieu donc de lui demander de bien vouloir me faire signe Ensuite le conseil que je lui donne, si je puis me permettre, c’est de persévérer et de bien s’entraîner car seul le sérieux dans le travail paie. Et je souhaite ardemment la revoir très vite dans les grands championnats et aussi côtoyer plus d’athlètes mauritaniens dans les grands rendez-vous de l’athlétisme car aux Jeux olympiques derniers, ils n’étaient que deux.



OCVIDH : Pensez-vous un jour pouvoir apporter une contribution au sport mauritanien en général et à l’athlétisme en particulier ?



Myriam SOUMARE : je ne sais pas ce que vous entendiez par contribution ? (sourires)… Je ne sais pas si c’est du point de vue de l’expérience ou autre chose



OCVIDH : je veux parler de l’expérience.



Myriam SOUMARE : j’espère me rendre très vite en Mauritanie, je négocie pour le moment avec mon entraineur, bien que cela soit difficile vu les prochaines échéances internationales qui m’attendent. J’aimerai quand même aller en Mauritanie rencontrer les jeunes, leur donner quelques conseils ou apporter mon aide autrement, pour le développement de l’athlétisme dans ce pays qui est aussi mien.



OCVIDH : Etes vous déjà allée en Mauritanie ?



Myriam SOUMARE : Oui j’étais alors très jeune, je suis partie à l’âge de 6 mois et suis restée jusqu’à l’âge de six ans environ.

Et là, j’y suis retourné en hiver 2008 pour un court séjour de deux semaines.



OCVIDH : Quel souvenir gardez vous de ce séjour en Mauritanie ?



Myriam SOUMARE : C’était génial, je voulais y passer plus de temps mais les contraintes du voyage m’en ont empêché.

En allant en Mauritanie je suis passé d’abord par Dakar pour y voir en peu la famille car j’en ai aussi là bas.

Je suis restée pendant une semaine à Diogountouro mon village, j’ai vu toute ma famille et je vous avoue que j’ai plus aimé être au village qu’a Dakar, j’ai revu des amis partis en vacances là bas. Mes grands parents m’ont raconté des anecdotes sur mon enfance, cela m’a beaucoup plu et ému. Ce fut une bonne expérience.



OCVIDH : Nous arrivons au terme de cet entretien Un petit message à l’endroit de vos compatriotes mauritaniens, de votre fan club tout récent mais bien réel.



Myriam SOUMARE : Ah oui ! J’ai un fan club ? (Rires)



OCVIDH : Eh oui nous vous le confirmons



Myriam SOUMARE : je les remercie du fond du cœur et leur dis que cette victoire est la leur aussi.

En espérant continuer à leur faire plaisir par d’autres victoires.



OCVIDH : Merci Myriam, bonne continuation, vous nous avez fait rêver. Nos souhaits de succès toujours plus grands.



Myriam SOUMARE : j’espère que ce n’est qu’un début.





OCVIDH : Merci encore une fois pour la chaleur de votre accueil. Bon Ramadan à tous







Entretien réalisé par SOUMARE Djibril Fodé, webmaster du Site OCVIDH

Jeudi 19 Août 2010

vendredi 20 août 2010

Il y a 30 ans, il nous a quitté

Souvenir, il y a 30 ans, ce fut la fin

il est parti pour un horizon lointain

et nous a laissé orphelins

Mais nous sommes toujours sur notre faim.

En fredonnant les refrains

du chanteur Joe Dassin

J'ai voulu partagé mon chagrin

avec le titre préféré des Miens

l'été Indien
 

mardi 17 août 2010

Ramadhan et Business: un drôle de couple

Le mois de Ramadhan est un mois où normalement , les Musulmans sont un plus concentrés sur le spirituel. Malheureusement, c'est aussi le mois où les affaires pour les commerçants en produits alimentaires variés sont le plus florissante au point d'oublier que les tentatives de tromperie, les injures, les mauvaises pensées et le mensonge sont aussi interdits du lever au coucher du soleil alors que ne fut ma surprise hier en allant acheter ma viande auprès de mon boucher habituel de découvrir une drôle de marchandise dans des bôites blanches immaculées avec rien dessus. Heureusement que je connais bien ce genre de produits et surtout l'endroit d'où ils viennent et que certainement le commerçant ne désirait pas que sa clientèle l'apprenne. tout en attendant mon tour, je décidai de m'entretenir avec le boucher qui me voyant retourner la grosse boîte dans tous les sens à la recherche de la moindre bribe de traçabilité commençait à se sentir mal à l'aise . Je lui demandai donc d'une voix neutre d'où venaient ce produit et pourquoi il n'y avait aucune indication sur l'emballage. Il me répondit d'un ton plus qu'hésitant en marmonant dans sa barbichette d'une voix inaudible d'Afghanistan, d'Iran de très loin et c'était la raison pour laquelle , il n'y avait aucune indication.
Je me disais bien qu'il n'allait pas me répondre . Ces produits viennent des territoires Palestiniens confisqués par les sionistes et vidés de ses habitants, débarrassés de leur histoire multi centenaires. Il aurait du mal vis à vis de sa clientèle musulmane dans son écrasante majoritée.
Le pauvre malheureux destabilsé par ma présence, noyé dans ses mensonges ne sachant plus où aller confiné dans son réduit  essaya d'esquiver mais c'était si maladroit qu'il préferra se renfermer dans un silence d'outre tombe.
Moi de mon côté, j'étais confronté à un choix cornélien :  Ne rien faire en me contentant de mon enregistrement sonore et d'une photo volée : éléments suffisants pour alimenter ma page facebook et mon blog ou bien monter sur mes grands chevaux, écraser le pauvre malheureux à coup d'arguments cinglants tel un procureur général en prennnant à témoins les nombreux clients pour finir d'achever dans un bain d'injures le boucher menteur et tricheur en ce mois de Ramadhan. S'en était fini de sa réputation et le doute aurait plané sur la qualité de sa viande. La rumeur aurait vite fait le tour du quartier alimentée par les concurrents bien heureux de voi l'un des leurs disparaître. 
Hé bien non, je n'en fis rien tout simplement parce que je n'avais pas en face de moi le patron et qu'il aurait été de ma part trop lâche de m'en prendre à un exécutant qui n'avait pas d'autres choix que de penser à comment il allait payer son loyer, ses factures diverses et remplir son assiette et celle de sa famille tous les jours. Et pour ce pauvre malheureux, les principes, c'est bien jolis mais pas pour les pauvres comme lui. Et puis , il m'était difficile même si ce n'était pas l'envie qui me faisait défaut de m'en prendre à un être humain qui n'avait pas pris part à la décision d'exposer ces produits à l'origine inconnue sur le comptoir  et d'autant plus que je n'avais pas envie de râter ma journée de jeûne en accomplissant un acte malveillant.
Sur ce, je ne compte pas en rester là et le Ramadhan fini , je compte bien m'entretenir avec le boss pour en savoir un peu pls sur l'itinéraire de ces boîtes à l'origine fantôme.

lundi 16 août 2010

Monsanto : les graines de la colère

Je ne vous présenterai pas Monsanto. Multinationale tentaculaire qui est devenue le cauchemar de millions de paysans qu'elle a menés à la faillite en leur fournissant ses graines OGM .
Cette entreprise titanesque s'est d'abord fait connaître en fabriquant pour le compte de l'armée américaine son fameux agent orange , puissant défoliant qui eur des conséquences dramatiques à la fois sur les soldats américains et sur les populations vietnamiennes.
Monsanto à travers son activité de fabrication d'OGM par le biais de ses brevets oblige pratiquement les paysans du monde entier à de plus en plus n'utiliser que ses graines avec interdiction de remplanter.
Des procès ont opposé des semanciers et Monsanto et à chaque fois Monsanto a défendu son point de vue bec et ongles à coup d'avocats.
Depuis quelques années, en s'appuyant sur la cupidité des gouvernants, Monsanto a eu raison des poches de résistance à son encontre. C'est ainsi qu'un pays comme l'Irak fut sollicité pour utiliser les graines OGM de sa fabrication  et dans le même temps interdit d'utiliser ses propres graines pour les replanter.

En Irak, la pratique millénaire de récupérer les graines

pour les semer d’une année sur l’autre est devenue illégale…

L’agriculture est née en Mésopotamie voici dix mille ans. La vaste plaine alluviale fertile située entre le Tigre et l’Euphrate avait permis de cultiver toutes les variétés de blé connues aujourd’hui. Depuis 2003, l’Irak n’a pas été seulement spoliée de sa souveraineté politique, de son patrimoine archéologique, de ses ressources pétrolières, mais aussi de sa souveraineté alimentaire.

En effet, parmi les cent ordonnances scélérates édictées sous l’administrateur provisoire Bremer, qui ont force de loi, l’ordonnance 81 du 26 avril 2004, a livré le pays en pâture aux géants de l’agro-alimentaire qui contrôlent le commerce mondial des graines, comme Monsanto (le fabricant de l’agent Orange).

Rédigée de façon très perverse, elle a institué de fait une obligation pour les cultivateurs de céréales d’acheter chaque année aux multinationales une licence, leurs semences transgéniques et les herbicides très toxiques qui leur sont associés en totale violation de la juridiction irakienne qui interdisait toute privatisation des ressources biologiques. Ces firmes détiennent un droit de propriété intellectuelle leur accordant pendant vingt ans le monopole sur les plantes du patrimoine irakien sur lesquelles elles ont fait un hold-up pour les modifier génétiquement et les breveter.

La pratique millénaire de récupérer les graines pour les semer d’une année sur l’autre est donc devenue illégale, et les agriculteurs « coupables » d’enfreindre le diktat de l’occupant encourent de fortes amendes, voire des peines d’emprisonnement, la destruction de leurs récoltes, de leurs outils et de leurs installations !

Les fermiers devenus des serfs sont désormais condamnés à produire des plantes artificielles (destinées pour moitié à l’exportation), au seul bénéfice de Monsanto et consorts, alors que la population irakienne meurt de faim.

Les OGM représentent un très grave danger sur les plans environnemental, sanitaire, économique et éthique. La pollution et la perte de la biodiversité qu’ils entraînent sont irréversibles, et ils provoquent à terme la ruine inéluctable des fermiers.

Le « terrorisme alimentaire » est avant tout l’une des principales armes des instigateurs du Nouvel Ordre Mondial pour asservir l’une après l’autre les populations du monde entier. L’Irak est devenue le nouveau laboratoire de cet instrument de domination diabolique, et les Irakiens des cobayes.

Joëlle Pénochet

Pour plus d’informations, lire : Monsanto à Babylone, par Joëlle Pénochet

http://internationalnews.over-blog.com/article-16530744.html

I Have a dream

J'ai rêvé que la fille à Bush allait mettre au monde un enfant qui se convertira à l'Islam et combatra les USA. J'ai rêvé que des descendants de criminels de guerre sionistes se convertiront à l'Islam , épouseront des Palestiniennes et dénonceront leurs parents et un jour j'ai découvert que ces rêves n'étaient pas du domaine de l'impossible en lisant un article de la Tribune de Genève en date du 7 aôut 2008 où j'apprenais qu'un petit neveu d'Hitler s'était converti au Judaïsme et vivait en Palestine occupée.
La journaliste britannique, Tanaya Gold, avait déjà lu quelque chose à ce sujet dans un obscur fascicule de la communauté juive orthodoxe de New York, daté d’août 2006. Cet été, elle a voulu en avoir le cœur net. Elle est partie à Jérusalem sur les pas de ce petit-neveu de Hitler, fils d’un nazi convaincu, officier de la Wehrmacht. Et elle a retrouvé ce descendant d’Alois junior, demi-frère du führer Adolf Hitler.
Après un séjour de six semaines passées en Israël, dans le cadre d’études de théologie, ce fils de protestant décidait, en 1977, de poursuivre ses études à l’Université hébraïque de Jérusalem. Converti au judaïsme, il est aussi tombé amoureux d’Israël. Et a épousé là-bas une Allemande, convertie comme lui.Et la lecture de ce reportage réserve bien d’autres surprises. Ce professeur, dont elle a préservé l’anonymat, n’est pas le seul descendant de nazi, converti au judaïsme. Ils seraient même environ trois cents, selon OU’s, la modeste revue des juifs orthodoxes new-yorkais.
Mais pourquoi ces «enfants du nazisme» se sont-ils convertis? s’interroge la journaliste britannique. Elle a posé la question à Aaron Shear-Yashuv, rabbin des armées en Israël. Son père à lui était Waffen SS. Un père qui l’a renié quand il a décidé d’embrasser la religion juive, de s’appeler Aaron et de faire son rabbinat en Israël. Pourquoi s’est-il converti ? Aaron répond théologie et refuse toute explication liée à son histoire familiale. Pourtant, pour Dan Bar-On, professeur de psychologie à l’Université Ben Gourion, cela ne fait aucun doute: «La motivation des convertis est de rejoindre la communauté des victimes. » On parle même, dans certains cercles juifs, de «pénitents», expiant inconsciemment les fautes de leurs aînés. Le petit-neveu de Hitler témoigne à demi-mot de ce cheminement inconscient, évoquant des images de l’Holocauste qui l’obsédaient:
«Je vois un soldat qui tient un enfant et le tue. Je partage la peur de l’enfant. Et je peux voir mon père et mon grand-père qui assistent à la scène. Tout ce que je peux dire, conclut-il, c’est que depuis que je suis arrivé en Israël, ces impressions se sont évanouies.»
Un autre descendant de dignitaire nazi, arrière-petit-neveu du maréchal Goering, est, lui aussi, devenu un «pénitent». Son père était un médecin militaire antisémite. Lui, Matthias Goering, a été, au début des années 2000, physiothérapeute à Zurich. Il porte aujourd’hui la kippa et l’étoile de David autour du cou, en Israël.


Source: Olivier Bot, 24 Heures, Tribune de Genève - jeudi 7 août 2008
et aussi the Guardian du 06 aôut 2008 à lire ici

vendredi 13 août 2010

lieutenant-colonel Romuald Letondot sanctionné

C'est avec un malin plaisir que j'ai appris la sanction tombée à l'encontre lieutenant-colonel Romuald Letondot suite à son attitude vis à vis de Didier Ledoux en marge d'une manifestation. relire l'article ci joint ; ça a permis de mettre aussi un nom derrière l'image de cet officier français. Et dire qu'il avait menacé le journaliste Togolais pour une simple photo, le voici pour longtemps affiché pour quelques clics sur un clavier sur les écrans du monde entier;
J'espère que ça servira de leçon pour tous ces aprentis petits chefs en culotte courte.


Internet vient une fois de plus démontrer son efficacité comme moyen de diffuser la vérité et de marquer 1 point contre les imbéciles du monde entier

Ramadhan et santé

Chers lecteurs, mercredi passé, la période du ramadhan a débuté pour des centaines de millions de Musulmans à travers le monde. Un jeûne qui va se dérouler pendant près d'un mois et qui est l'vènement majeur pour l'ensemble de la communauté musulane de toute la planète. Pour cet évènement majeur auquel je participe, mon organisme avait pris ses marques et le jour j , il était à l'heure et sans aucun dommage il s'est adapté. Beaucoup de ceux qui ne pratiquent pas se posent tout de même des questions sur les conséquences d'un si long jeûne. L'article qui va suivre et qui m'a été proposé par une amie de Facebook Wassyla Doumandji vous permettra de vous faire une idée.

Selon le Dr Delabos, nutritionniste, inventeur de la chrono-nutrition et directeur d'étude cliniques à l'Iren (Institut de recherche européen sur la nutrition),"l'organisme peut très bien supporter un jeûne de 16 heures par jour sur un mois".


Question : de manière générale, quelles sont les conséquences d'un jeûne sur l'organisme?Un jeûne comme celui qui est fait lors du mois de Ramadan peut n'occasionner aucun dégât sur la santé, à condition de savoir se nourrir correctement. En effet, ce jeûne est temporaire et ne se fait que sur une journée.



Question : comment bien se nourrir pendant ce mois pour bien le vivre?Il suffit d'appliquer les principes de la chrono-nutrition : le bon aliment, en bonne quantité et au bon moment. Pendant la période du Ramadan, il faut continuer à prendre ses trois repas, avec quelques petites spécificités liées au jeûne.

» Ainsi, le 1er repas est celui de la rupture de jeûne. Là, les principes du Coran s'accordent volontiers avec ceux de la chrono-nutrition : il faut manger sucré pour sustenter l'organisme et le nourrir rapidement pour récupérer de la journée. Des dattes, des gras végétaux (du type amandes, noix, etc.) et des boissons chaudes (thé, café, infusions, etc.) sont conseillées. Ce repas ne doit pas être surchargé, il doit juste apaiser les sensations de soif et de faim.

» Le 2ème repas, pris généralement 2 ou 3 heures après la rupture de jeûne, doit être léger en qualité, mais peut être plus lourd sur la quantité. Traduction : il faut à tout prix éviter les repas lourds et trop copieux (couscous, steak frites, etc.) et ce, pour deux bonnes raisons.La première, c'est qu'il ne sert à rien de manger beaucoup avant de dormir puisque tout ce qui est mangé sera stocké et pas assimilé. L'assimilation des aliments est optimale avant l'effort, pas avant le repos. La deuxième, c'est que si le repas est trop lourd, la sensation de faim ne se fera pas sentir au matin et pourrait faire sauter le petit déjeuner précédent le jeûne journalier. Ce dîner devra donc débuter par un bouillon ou un velouté de légumes, et être suivi par plat de poisson ou de fruits de mer ou d'une viande blanche et d'un légume vert.

» Le 3ème repas précède le jeûne, et c'est pour cela qu'il ne fait pas le négliger et qu'il doit être très solide. C'est lui qui va fournir à l'organisme toute l'énergie nécessaire pour tenir toute la journée. C'est là que les réserves en eau vont pouvoir être constituées pour éviter la déshydratation. Typiquement, il se compose d'un potage (pour s'hydrater), de fromages, de viande et de féculents.

Question : et si une personne a des traitements médicamenteux qu'elle doit faire en journée, comment peut-elle s'adapter ?Là, je ne peux pas vraiment me permettre de donner mon avis car c'est avant tout une question d'interprétation des textes coraniques. Néanmoins, de nombreux confrères musulmans affirment qu'il est tout à fait possible de prendre des médicaments durant le jeûne, à condition de se contenter de la quantité minimale d'eau pour les absorber. Ceci est laissé à l'appréciation du jeûneur.

Question : pour les personnes diabétiques ou souffrant de troubles métaboliques, comment faire ?Tout dépend du type de pathologies. On distingue en effet les pathologies organiques des pathologies fonctionnelles.Dans le premier cas, c'est le dysfonctionnement d'un ou plusieurs organes qui va être à l'origine de la pathologie. C'est le cas du diabète insulinodépendant par exemple. Les personnes avec ce type de maladies vont devoir être particulièrement prudentes pour leur jeûne, et doivent se faire conseiller par un médecin pour éviter de mettre leur vie en danger. Même si je ne le connais pas très bien, j'ai quand même pu lire dans le Coran qu'il est bien spécifié qu'il ne faut pas mettre sa vie en danger.Dans le cas de pathologies fonctionnelles, c'est une carence ou au contraire une surcharge qui va générer des complications. Ainsi, on retrouve dans cette catégorie l'hypercholestérolémie, ou bien encore le diabète fonctionnel. Les personnes atteintes de ce type de pathologies ont, elles, tout à gagner à faire le jeûne du mois de Ramadan.

Question : quelles sont les contre-indications majeures ?Les femmes enceintes, les personnes atteintes de troubles métaboliques, les personnes atteintes d'insuffisance rénale (qui doivent consommer 3 litres d'eau répartis dans la journée) ou encore de la maladie d'Addison doivent être suivies par un médecin et envisager d'arrêter quand leur état de santé le justifie. D'ailleurs, le Coran prévoit que les personnes inaptes à suivre le jeûne toute la durée du mois de Ramadan (exemple : période de menstruation pour les femmes) peuvent rattraper les jours qui leur manquent durant l'année.Le problème, c'est que certaines femmes enceintes ne conçoivent pas de ne pas le faire, même si cela peut mettre en danger leur santé ou celle de leur fœtus. Si par exemple lors de grossesses précédentes, il y a des problèmes de tension ou de sous-nutrition, il faudra être particulièrement attentif au jeûne. En fait, tout dépend des facteurs de risque.

"Un jeûne bien fait donne une acuité cérébrale bien plus aiguë.."

Question :la fatigue associée au jeûne peut-elle être à l'origine d'accidents de travail ?Oui, bien évidemment, si l'on ne se nourrit pas correctement, le jeûne peut être à l'origine de malaises et de pertes d'attention potentiellement dangereuses. Encore une fois, ce genre de risque est pratiquement nul si l'on se nourrit correctement. L'une des principales erreurs est de se gaver de sucreries toute la nuit, soit disant pour tenir le coup. Le sucre est une solution à court terme, pour se délasser de la fatigue intellectuelle. Ensuite, il faut donner à son corps tout ce dont il a besoin pour affronter le jeûne, et notamment suffisamment d'eau pour que les reins puissent fonctionner normalement.

Question : le jeûne a-t-il des répercussions négatives sur les capacités cognitives ?Un jeûne bien fait n'entraîne pas de diminution des capacités cognitives, bien au contraire, il donne une acuité cérébrale bien plus aiguë. Pourquoi ? Et bien comme tous les autres organes, gros consommateurs de sucre en temps normal, sont au repos, le précieux carburant est essentiellement utilisé par le cerveau. Le corps étant "en roue libre", on laisse plus facilement circuler l'esprit. L'un des principes du jeûne du Ramadan est de pouvoir libérer l'esprit sans martyriser le corps.

Question : quels sont les problèmes de santé généralement observés après le Ramadan ?Un chiffre pour illustrer les conséquences d'une mauvaise alimentation durant cette période : l'année dernière, en Algérie, entre 1 million et 1 million 300 000 nouveaux diabètes ou diabètes décompensés (augmentation importante du taux de glucose sanguin chez les personnes diabétiques) ont été observés. Rendez-vous compte à quel point cela est énorme ! Alors qu'en respectant les principes de la chrono-nutrition, il est possible de faire tranquillement le jeûne sans avoir d'effets collatéraux. Encore que, j'ai souvent observé chez mes patients qu'un jeûne qui respecte les principes de la chrono-nutrition avait tendance à faire grossir les maigres et maigrir les gros. Ainsi, tout le monde est content. Par contre, je tiens à préciser que jamais je ne conseillerai de faire un régime amincissant durant cette période.Toutes les personnes qui ont suivi mes conseils et appliqué les principes de la chrono nutrition durant leur jeûne disent voir très vite la différence mais surtout, que le jeûne devient bien plus facile.



Question : parfois, le jeûne du Ramadan peut tomber en été, période très chaude et où les journées sont longues, que conseillez-vous dans ces cas-là pour tenir le coup ?Ce n'est pas tant la saison ou la période qui peut être éprouvante, mais la durée des journées. Sous des latitudes septentrionales comme en Suède par exemple, le jeûne peut devenir très difficile, voire infaisable du fait de la longueur des journées.En effet, l'organisme peut très bien supporter un jeûne de 16 heures par jour sur un mois. Mais au-delà, c'est-à-dire jeûner 18h ou 20h, cela devient à la limite du dangereux pour la santé. On imagine la difficulté des musulmans habitant dans ces contrées à gérer un jeûne avec des nuits de 3 heures...L'idée avancée par certains, que je trouve médicalement judicieuse, pour pallier les inégalités et les difficultés représentées par les latitudes horaires, serait de caler la durée du jeûne sur les journées de La Mecque. La situation géographique de la ville Sainte des musulmans fait que les journées ne varient que très peu en fonction des saisons. Mais même en été, à condition de bien se reposer et de s'abriter du soleil, les conditions ne sont pas plus difficiles que dans la période actuelle.

Question : le mois de jeûne terminé, comment faire pour réadapter son organisme à un rythme alimentaire normal ?Rien de spécial, sinon continuer à se nourrir correctement en fonction de ses besoins et de son activité. Je l'ai dit, mais le répète, la chrono nutrition, c'est de prendre le bon aliment, en bonne quantité, au bon moment. A partir de là, jeûne ou pas, le corps y trouve son compte.On peut toute l'année gérer les troubles métaboliques en mangeant normalement.


liens en compléments lien1 les horaires du Ramadhan en cliquant sur le lien2

jeudi 12 août 2010

Resister c'est créer, créer c'est resister


La France qui réfléchit, la France qui décide, la France qui agit doit se montrer au plus vite face à cette montée de la haine exaspérée par un pouvoir ne sachant pas quoi apporter comme solution à la crise économique permanente et qui aujourd'hui s'en prend à ses populations les plus fragilisées par la crise , en jettant sur elles la vindicte populaire alimentée par un discours de haine.
D'où nous venons, qui que nous soyons si le mont humanisme et démocratie ont encore un sens,nous nous devons de nous mobiliser afin d'éviter que le mal l'emporte sur le bien.

Pour appuyer mes propos, j'associe mon texte à cet appel de resistants

AGBEDIVLO Komi, alias Didier Ledoux: un journaliste courageux

Je remercierai presque cet officier de l'armée française , coopérant militaire auprès du service des Forces armées togolaises (FAT )

de m'avoir fait connaître ce journaliste Togolais Didier Ledoux l’un des 7 rédacteurs du site http://www.libertetg.com/


Tout était parti d'une manifestation de l'opposition le 10 aôut 2010 à laquelle assistait le journaliste
"J'étais sur le lieu de la manifestation quand j'ai vu cet officier français faire de grands gestes aux forces de l'ordre, j'ai décidé de le prendre en photo comme j'aurais pris tout les mouvements qui auraient pu sembler particulier" raconte Didier Ledoux


voici l'article du journal liberté ici qui relate cette histoire qui n'a pas manqué d'être reprise par de nombreuses rédactions; du coup ce colonel qui ne voulait pas ébruiter l'affaire a réussi non seulement à le faire mais en plus à ridiculiser cette armée qui se comporte comme à la bonne vieille époque des colonies. comme quoi les hommes changent mais les méthodes restent.
On apprenait par une autre dépêche de reporters sans frontières que le journaliste Didier Ledoux et le lieutenant colonel Romuald Letondot, conseiller du chef d’Etat major de l’armée du Togo avaient été reçus par le premier conseiller de l'ambassade de France au Togo. Le lieutenant colonel a présenté ses excuses au journaliste et pour ce qui est d'éventuelles poursuites judiciaires, rien n'est décidé.


mercredi 11 août 2010

Emily Henochowicz : ça ne vous dit rien ?

L'histoire d'Emily aurait pu resembler à l'histoire tragique de Rachel Corie , il n'en fut rien mais de très peu.

Emily est une jeune étudiante américaine mais aussi une militante pour la cause palestinienne.
Lundi 31 mai,Emily Henochowicz, 21 ans, a été blessée au visage par une grenade lacrymogène tirée par l’armée israélienne pendant une manifestation à Qalandiya, organisée pour protester contre les assassinats par Israël de 9 civils à bord de la Flottille de la Liberté pour Gaza dans les eaux internationales.Elle a perdu l’œil gauche, trois plaques de métal ont été insérées dans son visage, et elle a la mâchoire consolidée et fermée. Elle a les os de l’orbite, de la pommette et de la mâchoire fracturés.
L'armée israélienne n'a pas fait de quartier et a tiré dans le tas sans distinction aucune.
Voici un article qui décrit cette journée d'enfer à travers ce lien .

Dernièrement, c'est une étudiante britannique qui a reçu une grenade lacrymogène sur la jambe comme l'indique ce lien.

Je voulais vous parler d'Emily et de son amour pour la Palestine qu'elle avait exprimé dans cette vidéo où elle chante a cappella

In Palestine, oh I miss you Palestine.
En Palestine, Oh tu me manques Palestine.

And you know I think back to the memory of my grandparents in Poland
Et tu sais, je repense au souvenir de mes grands parents en Pologne

And I think of what they suffered through in Europe. It makes me sad
Et je pense à ce qu'ils ont souffert en Europe. Ca me rend triste.

I think they would be sad how all those Jews who died in the Holocaust would be so very sad
Je pense qu'ils seraient tristes, que tous ces Juifs qui ont péri dans l'holocauste seraient très tristes

If they knew that this is how their memory was being used
S'ils savaient que c'est ainsi qu'on se sert de leur mémoire

Oh-Oh, in Palestine
Oh-Oh, en Palestine

It's fascist what they're doing
Ce qu'ils font est fasciste

It is ethnic cleansing what they're doing
Ce qu'ils font est du nettoyage ethnique

It is just as bad as what had happened to them
C'est tout simplement aussi mal que ce qui leur est arrivé

Don't they see?
Ne voient-ils pas?

Don't they see?
Ne voient-ils pas?

If they don't want people to be anti-Semitic, then they better act like good Jews!
S'ils ne veulent pas que les gens soient antisémites, alors ils feraient mieux d'agir comme de bons Juifs!

They can't say that they are moral when this is what they do!
Ils ne doivent pas dire qu'ils sont moraux alors que c'est ce qu'ils font!

In Palestine
En Palestine

Whoa, in Palestine
Whoa, en palestine

mardi 10 août 2010

La torture, un moyen légal d'interrogation aux USA

Le juge militaire américain chargé du procès d'Omar Khadr a décidé le 9 août 2010 à Guantanamo que les déclarations que le jeune Canadien dit avoir faites sous la contrainte dans les prisons de Bagram, puis de Guantanamo, étaient recevables.
Cela revient tout simplement à considérer la torture comme un moyen légal d'obtenir des preuves


Je rappelle qu'Omar Khadr avait été arrêté à l'âge de 15 ans et qu'il s'agit d'un citoyen américain

Révélations explosives sur le dossier " Rafik Hariri "

Ce lundi soir alors que les regards étaient ailleurs ' Afghanistan, Pakistan, Chine, Russie' , le leader du Hezbolah Libanais Sayed Hassan Nasrallah a fait des révélations fracassantes qui mettent en accusation directement ISRAEL. Il va être intéressant de connaître la position du Tribunal spécial pour le Liban (TSL), créé en 2007 par l'ONU, et chargé du dossier de l'assassinat de Rafik Hariri, ancien premier ministre du Liban.



Le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah a révéle en images les surveillances israéliennes du martyr Rafic Hariri, ses activités, ses allées et venues etc sans compter une activité israélienne aérienne anormale le jour de son assassinat!Voici les principaux extraits:Comme promis, dans cette conférence je vais vous révéler des preuves tangibles sur l’assassinat de Rafic Hariri par Israël, or depuis que j’ai annoncé cette conférence beaucoup a été dit sur ce sujet : pourquoi maintenant ? pourquoi pas avant ? Des questions qui ont toutes émané d’un sel coté !Depuis le début, depuis le 13 sept 1993 Israël travaille contre nous , c’est-à-dire depuis que nous avons fait une manifestation contre l’accord d’Oslo , dans laquelle nous avons perdu des martyrs , suite à cet incident il y a eu des tensions avec le gouvernement de Hariri , et là un agent israélien a convaincu le président Hariri que le Hezbollah planifie pour l’assassiner et qu’il est au stade de l’exécution !Quelques mois après cette manifestation, les services de renseignements syriens ont arrêté un des nôtres Abou Hassan Salamé or j’ai su que ce Abou Hassan était interrogé à Anjar et j’ai demandé au général Ghazi Kenaan de le libérer là il me répond qu’il a reçu la visite de Rafic Hariri et que ce dernier lui a révélé qu’un proche de Hajj Imad Moughniè lui a dit que lui et Abou Hassan compte l’assassiner d’où la nécessité de garder en détention Abou Hassan car une tentative d’assassinat contre Rafic Hariri est une question très grave !En 1996, la sécurité de la Résistance poursuivait un agent israélien dans la banlieue sud nous l’avons interpellé, il s’appelle Hassan Nasrallah. Durant l’enquête il a avoué (et nous allons vous montrer un enregistrement) avoir des contacts avec une personnalité éminente proche de Rafic Hariri à qui il a dit ces mensonges (que Hajj Imad Moughnieh compte assassiner Rafic Hariri) voire il a réussi à convaincre la sécurité de Hariri de tels mensonges allant même jusqu’à lui dicter où aller et où ne pas aller !L’agent a révélé un plan pour assassiner Bahia Hariri dans lequel Rafic Hariri devrait aussi être assassiné au moment où il serait à Saida ; moi j’ai donné cet enregistrement au général Ghazi Kenaan or je ne sais pas pourquoi l’agent Hassan Nasrallah a été libéré et il s’est enfoui en Palestine occupée en l’an 2000.Depuis 2005, les Israéliens n’ont pas cessé de nous accuser de l’assassinat de Rafic Hariri.1- Israël a la possibilité et les capacités d’une telle opération et l’histoire d’Israël en est témoin surtout au Liban car la scène libanaise est la plus fertile pour exécuter des assassinats pour Israël, à cause des frontières géographique et une longue côte et je parlerai comment les Israéliens entrent depuis les côtes libanaises et y restent des semaines et aujourd’hui nous découvrons qu’Israël a des agents de toutes les spécialités !2- le motif : en résumé , c’est vrai , c’est une analyse, le problème avec Israël ce n’est pas que la Syrie dirige le Liban, le problème d’Israël avec la Syrie c’est son aide et son soutien à la résistance : et là je dois vous dire qu’un responsable arabe a affirmé au Président Bachar que le communauté internationale n’est pas contre la présence de la Syrie au Liban à deux conditions désarmer le Hezbolah et désarmer les camps palestiniens et le président Bachar a répondu qu’Israël n’est pas rentré au Liban à cause des armes dans les camps palestiniens, et que la Résistance fait partie de la défense stratégique de la Syrie..Et donc il était nécessaire de provoquer un événement qui oblige la Syrie de se retirer du Liban : l’assassinat de Rafic Hariri et son sang ont été utilise pour faire sortir la Syrie du Liban et pour affaiblir le Hezbollah3- la méthode d’Israël dans cette opération : - quand les israéliens veulent exécuter une opération de ce genre, d’abord ils ont recours à leurs survols de toute sorte comme les MK.. -le contrôle technique : camera, des appareils d’écoute, la reconnaissance sur le terrain à travers les espions, à travers des commandons israéliens, une logistique comme garantir des explosifs etc4- est que les israéliens ont une activité d’espionnage et de sécurité au Liban ? la réponse : oui ! Les agents qui ont été arrêtés en 2009, je parlerai de témoignages et je parlerai de leurs aveux enregistrés, je vais prendre des ex :L’agent Sadek, je dois rappeler que la reconnaissance du terrain intervient nécessairement avant chaque opération d’assassinat, cet agent a récolté des informations sur la maison du président Lahoud , ses sorties, et sur la cote libanaise.. A noter dans ma conférence que la cote libanaise est toujours présente, cet agent a avoué qu’il a récolté des informations sur le yacht du commandant de l’armée ! Or je vous demande comment un tel aveu est passé inaperçu or cette enquête a été close alors que la cible était le président Lahoud et le comandant de l’armée. Et là je demande pourquoi la commission d’enquête n’a pas interrogé ces agents ?L’agent Tanius, il a avoué qu’il récoltait des informations sur le chef des Forces Libanaises Samir Geagea, ses sorties et ses venues etc. Les Israéliens ont demandé à cet agent des informations sur Samir Geagea quand il était au Cèdres et quand il a quitté les Cèdres et on lui a demandé des informations sur les visites de Saed Hariri à Geagea et les visites des responsables politiques qui lui rendent visite, et je vous demande pourquoi ce sont tous des responsables du 14 mars et pas du Hezbolah, pour que les accusations soit plus ciblées envers la cibleL’agent Mahmoud Rafeh, a avoué son lien dans l’opération de Zahrani en 2005 et qui été découvert par les services de renseignements militaires libanais, elle visait le président du parlement cette bombe était très sophistiquée, de l’aveu de Rafeh et de ce qui veut dire que c’état une bombe israélienne, come la bombe qui a tué Rafic Hariri le sunnite, elle a planifié de tuer le président du parlement chiite pour créer la zizanie entre sunnite chiite. Aussi il a avoué avoir accueilli des Israéliens d’avoir assuré leur transport !L’agent Nasser Daher, a participé dans l’assassinat du résistant Ghaleb Awalé dans la banlieue sud de Beyrouth, Nasser est un musulman chiite qui vit à Jaledib.. je rappelle qu’à l’époque une organisation de Joundecham a prétendu avoir tué Awalé ce qui est ridicule de la part d’Israël qui croit que le Hezbolah va croire qu’une telle organisation va assassiner Awalé !5- le dossier des communications, il est désormais certain qu’Israël contrôle le secteur des télécommunications car les services technique offerts par ces agents sont largement suffisants pour Israël qui peut déterminer tout point toute personne au Liban !6- la question des survols israéliens, une question très sensible ! les israéliens ont des capacités technologiques très performantes en ce domaine : ils ont des avions de combats, des Awax, des drones de tout genre, ils produisent même et des drones, très puissants, ils ont un œil sur tout le Liban !Le secret que nous avons promis de vous révéler, c’est l’opération d’Ansarieh en 1997 ! Avant cette date, la résistance a réussi à détecter un drone de type MK qui prenait des photos au-dessus du Liban-sud et les envoyait à une chambre d’opération en Palestine occupée, or la résistance a réussi à pirater toutes les données qui étaient envoyées par ce drone aux Israéliens, autrement dit, nous avons pris connaissances des données envoyées par le drone israéliens au même moment que les Israéliens ! Mais, j’avoue qu’au début nous avons eu des problèmes techniques de décryptage des images et des données, aussi à cause des drones qui sont nombreux dans notre ciel d’où la difficulté de tout étudier et lire et aussi après Ansariyha les israéliens ont pris leurs précautions en codant leurs images et données récoltées par leurs drones !Or, la résistance a réussi à décoder le images prises par un drone israélien qui survolait la côte libanaise jusqu’a Ansarieh (Liban-sud), nous avons supposer que les Israéliens se préparaient à une opération militaire et donc nos homme sont restés des semaines à surveiller la région, et puis en 1997, un commando israélien a débarqué sur les côtes libanaises, a pris le chemin de Ansarieh et se sont dirigés vers notre piège.. Voici la vidéo !Cette vidéo montre que le drone est un moyen efficace pour préparer une opération militaire et donc nous allons bâtir sur cela : nous avons décompté les survols des drones au-dessus des lieux des assassinats et donc nous allons vous exposer deux exemples : la préparation de l’opération d’Abou Hassan Khodor et la préparation de l’opération des frères Majzoub !Et maintenant au vif du sujet, l’assassinat de Rafic Hariri : mais je dois faire une introduction quand j’ai visité la famille Hariri au lendemain de l’assassinat de Rafic Hariri, la famille m’a demandé de l’aider dans l’enquête !Mais, les accusations contre la Syrie, puis l’’affaire Der Spiegel ont obstrué cette demande.. nous avons créer une équipe pour enquêter de façon sérieuse sur la base des aveux des agents, parmi les idées proposées, nous avons des archives d’images prises par des drones israéliens que nous avons piraté, alors pourquoi ne pas revenir aux archives d’images prises avant l’assassinat de Rafic Hariri et étudier quand et comment il était suivi par des drones israéliens ; nous avons travaillé pendant une année à décoder les images et nous sommes parvenus à des conclusions tangibles, nous allons vous montrer des images prises par des drones israéliens au-dessus de Beyrouth à des périodes différentes et sous différents angles ce qui veut dire que ce genre de reconnaissance , les images concernent le trajet de Rafic Hariri depuis son domicile jusqu’à sa résidence d’été à Fakra, et vous verrez que les images prises sont souvent celles de routes partielles ou des couloirs, le domicile de Rafic Hariri, le palais présidentiel , la côte libanaise logeant Beyrouth, depuis Raouché jusqu’au lieu de son assassinat et les images israéliennes montrent que le président Hariri prenait deux routes plus que les autres, et ces mêmes images ont été prises par les drones israéliens à plusieurs reprises à différentes dates sous différents angles, les cercles en rouges qui s’inscrivent sur les images sont les points où auront lieu les assassinats…Bon, dans ce que nous avons vu je vous pose une question, est-ce que vous savez où se trouvent les domiciles des cadres du Hezbolah ? Notez que toutes les images prises concernent des côtes libanaises un grand point fort pour les Israéliens..(une autre vidéo montre des images israéliennes sur la route de Fakra et les environs de la région, cette route que Rafic Hariri doit prendre quand il se rendait à sa résidence d’été)7- le trajet des drones israéliens le jour de l’assassinat de Rafic Hariri, nous avons des preuves mais permettez-moi de ne pas révéler un secret.. voici la vidéo. Des drones israéliens et des avions de combats israéliens et un avion Awax ont survolé le Liban de 10h00 à 13h00 locale et ce quelques heures avant l’assassinat de Hariri, sans compter un avion militaire israélien et plusieurs autres ont survolé après l’assassinat !8- un des agents exécutifs a avoué son lien dans l’exécution de l’assassinat de Ghaleb, il s’appelle Ghassan al-Jedd et il était présent la veille de l’assassinat de Rafic Hariri à son lieu de l’assassinat, c’est l’un des plus dangereux agents!C’est tout pour l’instant, le reste je le garde pour après car nous vivons dans un temps où il faut être toujours en alerte et armé !source : MANARSayed accuse Israël, preuves à l'appui: ce lundi 20h30 (17h30 GMT)09/08/2010Le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah tiendra ce lundi une conférence de presse à 20h30 (17h30 GMT). Attendue avec impatience , elle devra révéler les indices et les informations qui incriminent l’entité sioniste dans l’assassinat de l’ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri.Dans son dernier discours, Sayed Nasrallah avait précisé que certaines informations seront étayées par des images, et des enregistrements sonores. Il a également révélé vouloir dévoiler les secrets d’une opération sécuritaire du Hezbollah, lié au défunt Hariri.Selon le quotidien libanais as-Safir, le numéro un du Hezbollah va accuser preuve à l’appui le Mossad, lequel aurait recruté un Libanais qui avait pour mission de faire croire au défunt Hariri que le Hezbollah comptait l’assassiner.Ce Libanais était un homme d’affaires, et avait été arrêté en Syrie puis livré aux autorités libanaises avant de disparaître. Il aurait reconnu aux autorités syriennes avoir été recruté par le Mossad israélien.« Les propos de Sayed Nasrallah vont ouvrir de nouvelles perspectives à l’enquête ; le Tribunal spécial pour le Liban devrait les prendre en considération s’il aspirait à être honnête et scientifique dans son travail», ont assuré des sources informées à as-Safir.Pour visionner Sayed dans sa conférence du 9 août, veuillez vous reporter au lien http://media.almanar.com.lb/video/Nasrallah/sayed%20hasan%209-8-2010.wmv

Myriam Soumaré décorée par le maire de Villiers-le-Bel


"Je suis fière, je me sens bien à Villiers-le-Bel (...) Je préfère même être ici qu'à l'Elysée", a déclaré, amusée, la championne. Emue d'être reçue avec sa famille, ses amis et son club par le maire socialiste Didier Vaillant, la jeune femme espère que son exemple va pousser "les jeunes à faire de l'athlétisme". "

Des mots pleins de sincérité quand on découvre photos et vidéos de sa visite à l'Elysée où elle a semblé avoir été boycottée par le président de la république et ses ministres voir l'article précédant ici 



Myriam venait de recevoir la médaille de la ville pour ses dernières médailles (or, argent, bronze) acquises lors des derniers championnats d'Europe d'althlétisme de Barcelonne

Plus de détails dans l'article suivant ici et

lundi 9 août 2010

Une cordée pour la paix


Ils ne se connaissaient pas, ils ont tenté l'aventure pour une expérience qui s'inscrit dans le désir de tisser la paix au delà des convictions personnelles. Ils savent que la paix ne viendra pas des sommets mais ils ont tout de même fait le choix de risquer leur vie en pariant sur la confiance mutuelle. Ils ont tenté et ils ont réussi. Ce projet initié par l'association coexistences a eu le soutien de plusieurs villes Chamonix, Courmayeur et Haïfa entre dans le cadre de différents projets en vue de créer des passerelles entre Juifs et Arabes. ces projets sont plus que nécessaires pour préparer l'avenir et permettre qu'un jour la paix se construise de manière juste et l'association coexistences n'en est pas à sa première réalisation et c'est normal et même un honneur que pour moi d'en parler dans mon blog. J'espère que l'assocation continuera à mener ce genre d'actions, le moyen orient en a bien besoin.


quelques liens qui parlent de cette action

dimanche 8 août 2010

Le monde de l'humanitaire en deuil

Il m'est difficile de m'émouvoir pour les 9 membres de la flottille pour Gaza lâchement assassinés par l'armée israélienne et rester de marbre lors de l'affreux massacre de 8 humanitaires quelque soit le motif invoqué par leurs tueurs qui semblent être des groupes Talibans voleurs ; Tuer des personnes qui viennent uniquement armées de leur volonté de vaincre la maladie est choquant. Et je le dis d'autant plus que je suis musulman; autant je suis choqué de la présence occidentale en Afhanistan t à travers les troupes de l'Otan qui commettent massacre sur massacre qu'on ose appeler maladroitement bavures, autant je n'admet pas qu'on puisse assassiner des humanitaires qu'ils soient Mususlmans , chrétiens ou autres. Et en tant que Musulman, je me dois plus que tout autre, crier mon rejet de ces manières barbares d'un autre temps et de me solidariser de ces individus qui font honte à la résistance Afghane contre l'occupant occidental et ses complices.

Mes pensées iront donc pour les 10 victimes :6 américains, 1 anglaise, une allemande et 2 Afghans en mission pour I A M dont le site internet est http://www.iam-afghanistan.org/

. Il est possible que cette organisation soit bidon comme le fut cette soi-disante mission humanitaire pour soigner des enfants du Darfour et qui allait enlever des dizaines d'enfants pour des Français en mal d'adoption; Pour le moment rien ne prouve quoi que ce soit mise à part que près de 10 personnes ont été lâchement massacrées par des voleurs de poules dans u pays livré au chaos.



concernant le site internet qui ne semble pas le meilleur moyen de communiquer pour cette organiation, on constate qu'il a été créé en 2004 et qu'il est hébergé à Londres voir le lien suivant http://who.is/whois/iam-afghanistan.org/ . Je n'ai trouvé aucune trace de présence en Suisse. Peut être dans les coffres anonymes suisses;


Les infos commencent à arriver concernant les victimes.



La ressortissante britannique qui figure parmi les huit humanitaires occidentaux tués par des talibans en Afghanistan, était un médecin de 36 ans, a annoncé samedi l'organisation pour laquelle elle travaillait. Le Docteur Karen Woo faisait partie d'un groupe qui fournissait de l'aide et une assistance médicale dans la province de Badakhshan, dans le nord-est de l'Afghanistan. Karen Woo, qui a vraisemblablement abandonné un emploi dans un centre de santé privé à Londres pour se rendre en Afghanistan, y travaillait pour l'organisation chrétienne International Assistance Mission (IAM). Mais elle était également liée à un autre groupe, Bridge Afghanistan. Un représentant de Bridge Afghanistan, Firuz Rahimi, lui a rendu hommage dans une interview à la télévision BBC en déclarant : "elle était très dévouée, c'était quelqu'un de très gentil. (...) Elle aimait le pays et le peuple" afghan.

le 07 août 2010 à 16:20

A l'assaut du tout pour le Halal


les gens du marketing pour se faire bien voir auprès de la communauté musulmane à l'approche du Ramadhan ne savent plus quoi inventer.
Ils n'ont pas peur de friser le ridicule du moment où leurs geénis de la communication leur a vendu au prix fort le slogan qui fait mouche .
Ainsi voici le panneau publicitaire que j'ai croisé et flashé tout en roulant ' chut!! il ne faut pas le dire ' à l'aide de mon pentax qui ne me quitte jamais.



jeudi 5 août 2010

Gaza, prison à ciel ouvert

Le peuple palestinien pour la défense de ses intérêts a cruellement besoin de témoins dignes de confiance pour le représenter sur la sphère internationale. Dans ce blog, je cherche régulièrement à mettre en avant ces témoignages dignes de foi qui nous offrent un éclairage de la situation loin de la langue de bois propre aujourd'hui à la plupart des médias qui vivent sous perfusion et à ce titre peuvent difficilement émettre des opinions dérangeantes.

Aujourd'hui je reprends un article avec le témoignage de Chris Patten dernier gouverneur britannique de Hong Kong, Chris Patten a été commissaire européen aux Affaires extérieures. Il est aujourd’hui chancelier de l’université d’Oxford. et pour lire l'article, je vous invite à cliquer sur le lien suivant lien1