jeudi 10 février 2011

Egypte: la confrontation est inévitable

Rien de rien, hosni Mubarak ne veut rien lacher. Il propose de réformer la constitution mais il s'accroche au pouvoir et  n'a que faire des pressions américaines et surtout des pressions de la rue; Ce soir, ils sont près de 3 Millions sur la place Tahrir au Caire devenue le haut lieu de la contestation. Nous allons droit vers une confrontation; Si la situation n'était pas aussi critique, j'aurai pu me livrer à un peu d'humour sur la momie qui semble ne pas comprendre le message en arabe du peuple mais la situation est gravissime et le peuple Egyptien qui s'attendait au moins à une démission du président dictateur doit être plus que déçu mais révolté. Cette nuit et demain s'annoncent comme des instants terribles. Tout en étant heureux pour le peuple égyptien qui vit un moment fantastique, je prie pour lui.

Liens de références: lien1

Intervention de Sahinaz Abdel Salam sur  TV5 juste après l'intervention d'Hosni Moubarak

video


video

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Je pense que Moubarak est la parceque les Israeliens ont peur de le voir partir. Les americains aussi, malgre leurs positions publiques. les usa jouent double jeu, d'un cote ils lui demandent de laisser le pouvoir, d'un autre ils lui demandent en prive de rester.

lejournaldepersonne a dit…

le Caire brisé
Qui peut confisquer la révolution égyptienne ?

La plupart d’entre nous étaient à peine des hommes qui ont décidé du jour au lendemain de se donner la peine de rompre toutes les chaînes…
d’un pouvoir aux abois, parce qu’il ne tient plus personne en laisse… à part… les CHIENS.
Contre les cyniques il n’y a qu’une solution chimique à base d’acide sulfurique… que nous jetions dans les yeux de l’opinion publique…
pour réclamer de tous, le droit à un minimum de dignité… à un maximum de liberté…

http://www.lejournaldepersonne.com/2011/02/le-caire-brise/