mardi 26 avril 2011

Faut-il sacrifier le peuple syrien ?

C'est la question que pourrait se poser un nombre important de militants pro palestiniens et pro résistance libanaise. Déjà qu'avec le drame libyen, la déchirure est grande entre ceux qui considèrent qu'il ne fallait pas soutenir les insurgés Libyens parce que Khadafi était un révolutionnaire et qu'il était un rempart contre l'impérialisme occidental dont le seul objectif est de faire main basse sur le pétrole Libyen et ensuite destabilsié l'Algérie pour récupérer ses richesses énergétiques et financières ' l'Algérie possède des réserves financières d'un montant de près de 50 Milliards de dollars qui font dodo dans des coffre-forts américains. 

Je tiens à préciser et tous mes articles vont dans ce sens; Je ne soutiens pas un instant cette thèse. Dès le début, j'ai fait cause commune avec les insurgés et mon opinion n'a pas changé d'un iota malgré l'intervention des troupes de l'Otan; Il en a va de l'avenir des peuples arabes que les révolutions réussissent et que les tyrannies soient défaites. Ces tyrannies productrices de misère, de corruption et d'humiliation permanente n'ont jamais fait avancer la cause palestinienne bien au contraire, n'ont jamais été source de bonheur même si pour le cas Libyen, la prospérité était là. Une prospérité qui s'appuyait sur l'oisiveté. Il n'y a pas de quoi à être fier de ne pas travailler et de vivre de rentes et faire le boulot par des étrangers sur exploités. 
Les colères populaires ne datent pas d'aujourd'hui, elles ont toujours eu lieu mais vite réprimer dans le sang.

quand la révolution a éclaté en Tunisie, elle fut accueillie avec joie par les pacifistes du monde entier. En Egypte aussi, on la trouvait sympa mais quand les Libyens ont voulu emprunter le même chemin hypnotisés par l'odeur du jasmin, certains pacifistes, que moi je considérerai plutôt comme des anti-américains primaires ont crié au complot impérialiste et ont commencé à sortir de leur tiroirs des théories du complot indiquant que ces révolutions sont de fausses révolutions, que ce sont des manipulations et que rien n'est spontané.
Pour avoir suivi et continuer à suivre ces révolutions, il m'est impossible d'épouser ces théories; Les gens avec qui je suis ou j'ai été en contact, sont des citoyens basiques qui prennent des risques énormes pour juste vivre la tête haute en citoyen responsable. Est ce trop demander à ces sanguinaires dictateurs qui se sont tous appropriés le pouvoir par la force ou par transmission héréditaire et , on ose demander à ces peuples de se taire et d'accepter leur sort. 
Concernant la révolution Syrienne, beaucoup disent que la fin d'Assad entraînera la fin du Hezbolah libanais. Le Hezbollah a t-il besoin de la Syrie pour exister mais qu'à fait la Syrie en 2006 quand le Hezbollah était en guerre contre Israël; bien sûr, il n'a fourni aucun homme et n'a entrepris aucune action de représaille contre Israël et en 2008 quand Gaza était bombardé, a t-on vu les révolutionnaires syriens venir en aide aux Palestiniens de Gaza qui se faisaient massacrer. Les peuples arabes sont dans leur écrasante majorité solidaires des peuples libanais et palestiniens. La démocratie ne pourrai être que bénéfique pour les peuples arabes et la cause palestinienne; Israël aurait a traité avec des représentant légitimes et pas ces branquignoles qui ne représentent qu'eux mêmes. Alors ici, je réitère mon soutien à tous les peuples arabes en lutte pour la paix et la démocratie.
http://www.raison-publique.fr/article412.html
http://fr.euronews.net/2011/04/26/syrie-des-centaines-de-morts-et-disparus/
video
video

video

Aucun commentaire: