mercredi 5 septembre 2012

Austin Tice , le Rachel Corrie de la Syrie



En découvrant l'histoire d'Austin Tiche, je ne peux que penser à Rachel Corrie


http://parolededemocrate.blogspot.fr/2008/03/cette-histoire-je-vous-la-raconte.html



http://www.rachelcorrie.org/emails.htm
http://www.ifamericansknew.org/cur_sit/rachelsletters.html



C'est le dernier écrit d'un journaliste américain du Washington post, aujourd'hui détenu  en Syriehttp://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5gIPYvzWq5ngZIU2AMny3fgcEy04w?docId=CNG.468cdd596f23b695a53ca767fa029bba.371
Il explique à tous ces gens qui le prennent pour un fou pourquoi il a fait le choix de couvrir les événements qui frappent la Syrie.

Pour les cœurs sensibles, accrochez-vous, c'est une explosion d'humanité. C'est le témoignage d'un homme étouffé par la mondialisation qui retrouve un semblant de vie à l'endroit le plus inattendu, là où l'on compte les morts tous les jours...

Merci Austin! We will not forget!


"So that’s why I came here to Syria, and it’s why I like being here now, right now, right in the middle of a brutal and still uncertain civil war. Every person in this country fighting for their freedom wakes up every day and goes to sleep every night with the knowledge that death could visit them at any moment. They accept that reality as the price of freedom. They realize there are things worth fighting for, and instead of sitting around wringing their hands about it, or asking their lawyer to file an injunction about it, they’re out there just doing it. And yeah most of them have little idea what they’re doing when they pick up a rifle, and yes there are many other things I could complain about, but really who cares. They’re alive in a way that almost no Americans today even know how to be. They live with greater passion and dream with greater ambition because they are not afraid of death.

Neither were the Pioneers. Neither were our granddads. Neither was Neil Armstrong. And neither am I."
 "C'est pour ça que je suis venu ici en Syrie, et c'est pourquoi j'aime être ici maintenant, en ce moment, en plein milieu d'une guerre brutale et pas encore vraiment civile Chaque personne dans ce pays qui combat pour la liberté se réveille tous les jours et va dormir chaque soir en sachant que la mort pourrait les visiter à tout moment. Ils acceptent cette réalité comme prix de la liberté Ils se rendent compte qu'il ya des choses qui méritent qu'on se batte pour elles, et au lieu de rester assis à se tordre les mains , ou demander à leur avocat de déposer une injonction à ce sujet, ils sont là et le font. Et oui la plupart d'entre eux n'ont aucune idée ce qu'ils font quand ils prennent un fusil, et oui il ya beaucoup d'autres choses dont je pourrais me plaindre, mais qui s'en soucie vraiment Ils sont vivants d'une façon dont la plupart des Américains d'aujourd'hui ne savent même plus comment l'être. Ils vivent avec plus de passion et de rêve avec plus d'ambition parce qu'ils n'ont pas peur de la mort.
...
Non, je ne souhaite pas la mort - Je désire la vie. Alors je vis, dans un lieu, un temps avec un peuple pour qui la vie a plus de sens que nulle part ailleurs où j'ai pu être. - parce qu'ici, chaque jour, de simples personnes se sacrifient eux-mêmes pour le salut des leurs. Venir ici en Syrie est la meilleure chose que j'aie jamais faite, et c'est la plus grande sensation de ma vie."..


 Pour le joindre

son compte twitter : https://twitter.com/Austin_Tice


son album photos :  http://www.flickr.com/photos/abtice/sets/72157629896151764/with/7468958894/


son compte facebook   :   https://www.facebook.com/abtice



sa page de soutien : https://www.facebook.com/WhereIsAustinTice?ref=ts

Une de ces dernières apparitions en image   avant le 26 juillet 2012, son dernier message date du 11 août 2012



video


Des nouvelles en ce jour du 3 octobre tristes de sa détention. Il semble être entre les mains du régime qui essaye de faire croire qu'il est détenu par un groupe islamiste en produisant un mauvais film de propagande.

voir lien http://tempsreel.nouvelobs.com/vu-sur-le-web/20121002.OBS4261/l-etrange-video-de-l-otage-americain-en-syrie.html

et la vidéo visible dans l'article:

Aucun commentaire: