mercredi 6 février 2013

Assassinat d'un opposant tunisien

http://www.lepoint.fr/monde/assassinat-en-tunisie-les-manifestants-accusent-ennahda-06-02-2013-1624515_24.php


Chokri Belaïd en décembre 2010, à la veille de la révolution tunisienne.Le meurtre de sang froid en pleine rue d'un leader politique du front populaire et chef du parti des patriotes démocrates, Chokri Belaïd ce matin a jeté l'effroi au sein du peuple tunisien, toutes tendances confondues.
Immédiatement, le parti Ennahda a été formellement accusé de l'assassinat de l'homme politique et désigné comme cible à la vindicte populaire. Il en n'a pas fallu beaucoup pour exciter les passions et provoquer des débordements de foule avec des tentatives d'incendie à l'encontre de plusieurs locaux d'Ennahda. C'était vraiment l'erreur à ne pas faire. L'erreur de répondre à une provocation en alimentant une autre provocation sans prendre la peine de laisser l'enquête judiciaire suivre son cours. 
Rien ne prouve qu'Ennahda soit responsable de ce crime et je dirai même que tout porte à croire qu'il s'agit d'une grossière machination perpétrée par ceux qui sont nombreux en Tunisie ou ailleurs à vouloir saborder la révolution tunisienne. Le peuple Tunisien doit rester calme, ne pas tomber dans le piège dont il est la réelle cible et les hommes politiques tunisiens ont le devoir de ne pas jeter de l'huile sur le feu . Leur attitude dessert la démocratie et ils en seront tenus pour responsable quelque soient les conséquences.
Les articles qui en parlent:
 http://www.lepoint.fr/monde/assassinat-en-tunisie-les-manifestants-accusent-ennahda-06-02-2013-1624515_24.php

http://hilalpost.com/fr/2013/02/06/assassinat-de-chokri-belaid/
http://www.bfmtv.com/international/portrait-tunisie-etait-chokri-belaid-441878.html
http://observers.france24.com/fr/content/20130206-temoignage-voisin-coups-feu-chokri-belaid-tunisie-ennahda-video#comment-645593


video



La police essaye de recouper les témoignages. On parle de 3 à 4 coups de feu, 
certains mettent en cause le chauffeur de Chokri Belaïd.
On indique qu'ils ont tiré d'une voiture alors que le chauffeur parle d'un homme en tenue traditionnelle qui aurait pris la fuite en moto avec un complice.Les suites de l'enquête seront décisives.



Qui est Chokri Belaïd ?:
 Chokri Belaïd avait 48 ans quand il a été assassiné par plusieurs balles mercredi matin devant son domicile à El Menzah au nord de Tunis. Il a été transporté d’urgence à la clinique de la cité Ennasr, où il a succombé à ses blessures. Ses proches ont immédiatement accusé le parti islamiste Ennahda, qui dirige le gouvernement tunisien. Focus sur ce fervent opposant au pouvoir en place.

Avocat de profession, l’homme était une grande figure de l'opposition tunisienne. Il dirigeait le Mouvement des patriotes démocrates, un parti d’extrême gauche qui repose essentiellement sur la lutte des classes. Ce parti a été légalisé le 12 mars 2011, avant de fusionner un mois plus tard avec le Parti du travail patriotique et démocratique, qui se réclame du socialisme et de la classe ouvrière. Celui-ci a été fondé en 2005 et légalisé six ans plus tard.
Critique acerbe du gouvernement actuel, il avait rejoint cette année une coalition de partis de gauche, le Front populaire. Cette alternative au pouvoir en place regroupe douze partis politiques et associations de gauche mais aussi des nationalistes, des écologistes, ainsi que de nombreux intellectuels indépendants.

(article complet ici :  http://www.bfmtv.com/international/portrait-tunisie-etait-chokri-belaid-441878.html )








Aucun commentaire: