lundi 9 décembre 2013

Nelson Rolihlahla Mandela et le dossier israélo palestinien

Difficile d'évoquer Nelson Mandela  alias Madiba qui nous a quitté à 95 ans le 5 décembre 2013 sans avoir une pensée pour le peuple palestinien. C'était un homme de conviction qui savait se remettre en question et mettre à jour son opinion comme il le fit pour son propre pays et considérant que la lutte armée prônée au départ n'était pas la solution pour une paix juste et durable. Bien sûr, beaucoup de problèmes n'ont pas été résolus en Afrique du Sud. La misère frappe durement la majorité de la population noir mais rien ne nous garantit que la lutte armée aurait abouti à une solution plus favorable. Peut être que des profiteurs Noirs auraient remplacé des profiteurs blancs sans réel changement pour la majorité de la population noire. Mandela avait à l'instar de Gandhi opté pour le dialogue au détriment de la violence. L'avenir nous dira si c'était la meilleure solution. Si j'évoque cela, c'est aussi et surtout pour rappeler qu'en parallèle, sa position sur la Palestine a toujours été la même. Il considère qu'Israël est un état d'Apartheïd, un état qu'il ne peut absolument pas soutenir tant  qu'il persiste dans ce sens.
Venant de Nelson Mandela, ça ne peut que prendre une plus grande valeur. Il est difficile de traiter Nelson Mandela d'ennemi d'Israël et dans le même temps s'inviter à ses funérailles. Nelson Mandela a placé Israël face à ses lourdes responsabilités.





Clip Mandela et la Palestine par PAPYJ













références:   dans sa résolution 3151 G du 14 décembre 1953, l’Assemblée générale avait condamné, entre autres, l’alliance impie entre le racisme sud-africain et le sionisme,

dimanche 8 décembre 2013

Ali a bien été assassiné.



Quand on tient un blog qui se veut être la plate forme de la vérité, il ne s'agit pas simplement de dénoncer puis oublier mais aussi de suivre un évènement abordé et tenir informé son public quand une information capitale arrive à mes oreilles.

En février 2013, j'avais parlé d'un évènement qui m'avait touché: La disparition du dernier arabe de Tombouctou qui après avoir donné une interview avait été enlevé par des hommes en arme de l'armée malienne. C'est Pierre Piccinin Da Prata qui l'avait vu pour la dernière fois et qui n'avait pas ménagé ses efforts pour prendre de ses nouvelles et alerter l'opinion publique et les autorités militaires françaises qui contrôlaient la région.



Même s'il n'y avait plus grand espoir, je suis écoeuré par ce qui s'est passé. Dans la recherche d'informations et la transmission de la vérité, les journalistes risquent leur peau mais aussi ceux qui sont questionnés. L'armée malienne avait commis des exactions avec la complicité passive de l'armée française qui savait mais qui s'en foutait.



Ali a été retrouvé mort enterré dans des dunes au nord de Tombouctou grâce à une enquête menée par Rukmini et qui en livré le travail dans un article ici:
« AP reporter’s quest to find bodies ends in desert », The Washington Post, 7 décembre 2013 - http://www.washingtonpost.com/world/africa/ap-reporters-quest-to-find-bodies-ends-in-desert/2013/12/07/ee2056b2-5f76-11e3-8d24-31c016b976b2_story.html

Liens utiles :
« L’illusion malienne » (grand-reportage), The New Times, 11 mars 2013 - http://www.pierrepiccinin.eu/article-mali-grand-reportage-l-illusion-malienne-116081007.html
Pétition : Sauvez la vie d'Ali, Malien… - https://secure.avaaz.org/fr/petition/Sauvez_Ali_70_ans_Arabe_malien_de_Tombouctou_arrete_injustement_Dites_non_a_lepuration_ethnique_au_Mali/?fITFwbb&pv=28
La page Facebook « Ali… » - https://www.facebook.com/events/287797148014487/290851994375669/?notif_t=event_mall_comment






Article où j'avais abordé la disparition d'Ali.

http://parolededemocrate.blogspot.fr/2013/02/sidi-cheikh-ali-ould-sidi-mohamed.html

jeudi 5 décembre 2013

Je suis solidaire du maire de Marinaleda

Espagne : Le maire de Marinaleda sous les verrous

Quatre dirigeants du syndicat des travailleurs andalous SAT ont été condamnés à sept mois de réclusion. Parmi eux, le charismatique maire de Marinaleda, Juan Manuel Sánchez Gordillo, qui est aussi élu au Parlement.




Marinaleda, une ville exemplaire : http://www.youtube.com/watch?v=UkLbnLpHl-8




mercredi 4 décembre 2013

Mort d'un tortionnaire

Le tortionnaire Paul Aussaresses est mort ce 4 décembre 2013, le jour même hasard du calendrier où une délégation d'Algériens arrivait à Lyon dont parmi eux d'anciens condamnés à mort de la guerre d'Algérie et qui attendaient leur sentence à la prison de Montluc qu'ils visiteront samedi 7 décembre 2013.

Je n'aurai pas perdu mon temps sur ce triste et sinistre individu si je n'avais pas été choqué par la manière avec laquelle l'information a été diffusée depuyis qu'il est mort. On parle de lui comme un apologiste de la torture pendant la guerre d'Algérie en précisant que les ordres venaient des politiques mais on oublie facilement qu'il a été lui même un tortionnaire comme sa fiche wikipédia le précise parfaitement. dans cet extrait :"Paul Aussaresses, né le 7 novembre 1918 à Saint-Paul-Cap-de-Joux, dans le Tarn et mort le 3 décembre 20131 ou le 4 décembre 20132, est un général de l'armée française. Parachutiste, il est connu pour son utilisation de la torture pendant la guerre d'Algérie, en particulier lors de la bataille d'Alger, dont il reconnut l'existence pour la première fois lors d'un entretien avec un journaliste du quotidien Le Monde en 2000." l'article complet ici.

 Mort d'un tortionnaire français jamais condamné pour ses crimes de guerre par aucune cour de justice qu'elle soit nationale ou internationale, ayant bénéficié d'une loi d'amnistie française dont en ont profité tous les criminels de guerre français ayant commis des crimes contre le peuple algérien, crimes qui pour certains peuvent être qualifiés de crimes génocidaires ou crimes contre l'humanité.
Et pour reprendre le titre de l'express, ce général n'a pas été qu'un apologiste de la torture, il a torturé comme lepen et bien d'autres.

Mort du général Aussaresses, défenseur de la torture en Algérie (http://www.lexpress.fr/tiny/1304963)


 Il n'est pas excusable . Ce n'était pas un pion mais un exécutant et exécuteur sans remords et sans regrets. Qu'il aille au diable. Mon post est là pour contrer les médias qui mentent par omission.

lundi 2 décembre 2013

Le risque zéro n'existe pas

(droits réservés)




Les auteurs de la vidéo ci-dessous doivent s'en mordre les doigts quand ils disent " la Montagne à domicile sans aucun danger". Non, le risque zéro  dans toute activité n'existe pas. Osez dire le contraire, c'est faire preuve d'une très grande malhonnêteté intellectuelle. La semaine passée, c'est un jeune enfant qui en a fait les frais d'une activité qu'on avait osé présenté comme sure à 100 %.  Il faut cesser de penser que le pire ne peut jamais se produire. Il s'agit surtout d'être toujours plus vigilant et être inflexible quand il s'agit de la sécurité de nos enfants. C'est bien la première fois qu'un accident mortel se produit à Vaul-en-Velin qui héberge 3 murs d'escalade. Un accident pour nous rappeler avec violence que la vie  est fragile.






video




 Il n'est point question de désigner un coupable et encore moins de mettre ça sur le compte de la malchance. Pour le moment, il s'agit de laisser  la Justice faire son travail et soutenir la famille endeuillée et les amis du jeune Hasni Meriba encore traumatisés par ce douloureux accident produit mercredi  novembre 2013 à Vaulx en Velin pendant une activité péri scolaire qui se déroulait dans la salle d'escalade "Patrick Berhault" et son mur de 47 mètres de haut et au cours de laquelle , le jeune collégien du Collège Henri Barbusse a fait une chute mortelle de 15 m de haut "article à lire ".

Aujourd'hui, se tient une cérémonie religieuse dans la mosquée de l'association Savoir 41 Allée du Mens - 69100 Villeurbanne





 Une marche silencieuse à Vaulx en vélin 
le mercredi 4 décembre 2013 à 18 h
départ la Grappiniere stade du But en or face au centre Georges Levy venez nombreux avec une fleur blanche. !!!!