dimanche 2 février 2020

J'ai décidé de m'engager et ce n'est pas un scoop

J'ai décidé de m'engager pour servir ma ville et ses citoyens. On dit toujours, vaut mieux tard que jamais sauf que maintenant il se fait bien tard pour attendre plus longtemps. 

Je m'engage dans une liste citoyenne loin des soubresauts des joutes politiciennes. 
Vous pouvez suivre la liste APVV et ses propositions directement sur le site http://www.apvv.fr ou sur la page facebook https://www.facebook.com/AgirPourVaulxVelin




samedi 18 janvier 2020

Infos syriennes



Pour Sama
de Waad al-Kateab et Edward Watts
Oeil d'Or au Festival de Cannes 2019 / Oscar meilleur documentaire 2020
ciné-débat en collaboration avec la Croix Rouge
avec trois activistes syriens du terrain
lundi 20 janvier 20H30 
Le Comeodia - LYON 
Programmation dans le cadre du Festival Télérama
+ d'infos et réservation obligatoirehttps://www.cinema-comoedia.com/film/264353/
******

Syrie, témoigner à tout prix
La Ghouta orientale
Exposition de photographies de Firas Abdullah et du Ghouta Media Center
3 >20 février 2020
en collaboration avec Amnesty International - Revivre - ASML Syrie
Vernissage jeudi 6 février 18H30
Mairie du 2ème arrondissement- PARIS
En présence du maire, Jacques Boutault et de Geneviève Garrigo.
   > Performance: Mégane Deprez, danse (Cie Pokémon Crew) et Dima Atassi, piano.
   > Intervention depuis Istanbul de Dia Al di Samout, coordinateure du Ghouta Media Center
+ d'infos:

******
Syrie, témoignage, documentation et justice.
Table ronde
Lundi 10 Février 
18H30
Mairie de PARIS 2ème
avec

Cécile Hennion, grand reporter au Monde depuis 2004, spécialiste du Moyen-Orient 
- Joël Hubrecht, responsable du programme Justice pénale internationale et justice transitionnelle de l'Institut des Hautes Études sur la justice.
Firas Abdullah, média activiste et photographe, membre du Ghouta Media Center.
- Ahmed-Mojahed Attar , média activiste, cameraman pour le film "Les derniers hommes d’Alep", membre du Aleppo Media Center.

mardi 31 décembre 2019

Je suis triste


Je suis triste, amèrement triste de ce qui se passe en Égypte . Une haine morbide est en train de s'ériger comme un mur qui avec le temps va devenir une frontière dans une prison. La démocratie est une chance pour tous de vivre dans le respect mutuel en se confrontant dans les programmes en se respectant avec l'outil de l'élection que sont les urnes.

C'est une erreur très grave d'avoir par peur et même par haine, accepté le coup d'état militaire qui n'apportera rien de bon au peuple égyptien pour la raison simple que certains jugeront simpliste, que la préoccupation de l'armée depuis un passé pas si lointain n'a jamais été le bien être du peuple mais le sien, uniquement le sien. En applaudissant le renversement d'un président élu, ceux qui se disent démocrates laïques se sont transformés en fascistes et ne valent pas mieux que ceux qu'ils sont sensés combattre. Ils se considèrent comme les gardiens de la démocratie et les seuls en mesure de sortir le pays du marasme mais en applaudissant l'armée, ils ont tué tout espoir de changement démocratique dans le pays. Par peur de l'avenir, ils ont préféré opter pour la force brutale. Celle qui n'offre aucune alternative pacifique de changement . 

Même si je suis triste, je considère que tout malheurs a une fin par manque de combattants parce qu'aussi, un moment, la raison finit par l'emporter sur l'absurde. 
C'est aussi parce que je ne crois pas dans ce cas précis au rapport de force violent, parce que c'est tout le peuple qui se retrouve l'unique victime d'un rapport de force violent qui n'a que fait trop de victimes et qui pourrait se répandre et ravager d'autres pays du monde arabe, je pense qu'il faut que violence et provocation cessent même si je considère que ce coup d'état est un crime et l'unique et total responsable de la dégradation de la situation , le pouvoir militaire qui a joué sur les peurs du peuple en attisant les haines, en massacrant d'innocentes victimes que certains ont réduit honteusement à des terroristes sanguinaires. 

Je pense que le parti des frères musulmans devrait raison garder , pleurer ses morts, enterrer la hache de la vengeance et prouver au monde que sa victoire n'a point été volée. 
Il devrait faire un immense effort de reprendre le chemin des urnes en se pliant comme ferait le roseau , le temps que l'orage passe. En Turquie, la patience a payé. L'usage de la violence, arme fétiche des hordes militaires arabes ne profitera ni au mouvement des frères musulmans qui se verra anéantir dans le sang par les exterminateurs militaires aidés des anciens du régime, ni surtout à l'ensemble du peuple égyptien réputé par sa gentillesse. Je trouve totalement regrettable, les attitudes de jouissance de beaucoup d'arabes connus pour leur haine de l'islam face au désarroi qui frappe le peuple égyptien. Ils ont fait preuve de bestialité en montrant leur vrai visage: celui de la haine et non du respect et de la tolérance. Beaucoup se sont comportés en intégristes de la laïcité. Même s'ils n'ont pas tué en soutenant les tueurs de civils dont le seul et unique crime fut de défendre la légzlité démocratique, ils ne valent pas mieux qu'eux par leur complicité active.
Qu'on ne vienne pas m'accuser d'être un faux démocrate ou un vrai islamiste déguisé. Je défends le droit aux peuples du monde à s'exprimer en âme et conscience et je me refuse d'insulter la conscience humaine quand elle ne partage pas mon idéal. Je revendique le droit absolu à défendre mes principes qui ne passent pas par l'anéantissement de ceux qui pensent différemment de moi. Si pour imposer mes idées, j'ai besoin du canon pour m'imposer au peuple alors c'est que mes idées ne doivent pas être si bonnes que ça.
(Tahar Houhou) écrit en Août 2013