mercredi 29 août 2012

30 août : Journée Internationale des personnes disparues



L'ONU s'inquiète de l'augmentation des cas de disparition forcée et le groupe de travail sur les disparitions involontaires de la commission des droits de l'homme des Nations Unies exprime son inquiétude sur le nombre croissant de cas de disparitions forcées dans le monde.

"Les victimes de disparition forcée, dont on ignore où elles se trouvent et quel est leur sort, ne devraient pas être rappelées à notre souvenir seulement une fois par an. Chaque jour devrait être une Journée des personnes disparues", a déclaré le groupe de travail.


De son coté, le Comité international de la Croix-Rouge basé à Genève déplore le manque de volonté politique de s'attaquer à ce problème.


Dans un rapport intitulé:
Personnes portées disparues - une tragédie oubliée, l'organisation attire l'attention sur le drame trop souvent ignoré que vivent des dizaines de milliers de familles, de la Bosnie au Népal, de la Géorgie au Sri Lanka.

"Il est impératif de faire face à cette tragédie et d'aider les familles de disparus à faire la lumière sur ce qu'il est advenu de leurs proches. Ne pas savoir si un être cher est mort ou vivant provoque une angoisse indicible, de la colère et un profond sentiment d'injustice, et empêche les proches de faire le deuil et de tourner la page", constate Pierre Krähenbühl, directeur du CICR




Evènements en Algérie:  


A l’occasion de la journée internationale pour les  disparus, le Collectif des Familles de Disparu(e)s en Algérie (CFDA) et SOS Disparu(e)s organisent un rassemblement le jeudi 30 août à 10H place du 1er Mai à Alger.

En effet, le 30 août a été proclamé « journée internationale des victimes de disparition forcée » par l’Assemblée générale des Nations Unies. A cette date, la communauté internationale rend hommage à toutes les victimes de disparition forcée. Partout dans le monde des rassemblements sont organisés sur les places principales des grandes villes et une campagne est lancée sur Facebook.[1]


Les manifestants appellent tous les Etats à ratifier la Convention internationale contre les disparitions forcées de 2006, d’établir la vérité sur les disparitions, de mener des enquêtes effectives et de traduire en justice les responsables.

Le CFDA et SOS Disparus rejoignent ce mouvement et rappellent que plus de 8 000 algériens ont disparu durant la guerre civile des années 90. Jusqu’à ce jour, les autorités algériennes refusent de faire la lumière sur cet épisode et de ratifier la Convention internationale des disparitions forcées tout en ayant recours parfois à la répression des familles qui s’interrogent sur le sort de leurs proches.

Pour que le droit à la vérité et la justice soit garanti aussi en Algérie, le CFDA et SOS Disparus appellent à les rejoindre :

Alger, le 29 août 2012

Fatima Yous,
Présidente de  SOS Disparus

Nassera Dutour,
Porte-parole du CFDA


Le collectif des familles de disparus en Algérie (CFDA) et SOS Disparus ont décidé de saisir l’opportunité de la commémoration de la journée internationale des personnes disparues, coïncidant avec le 30 août de chaque année, pour adresser une lettre à l’Organisation des Nations Unies (ONU). 
Les deux associations demandent notamment «  une intervention urgente » du Groupe de travail onusien sur les disparitions forcées -basé à Genève- afin que « cessent toute pression des autorités algériennes pour obliger les familles de disparus à engager les démarches pour les indemnisations sans que la vérité sur le sort des disparus ne soit établie ».
Dans leur lettre, les deux associations précisent que depuis la mise en application de la charte pour la paix et la réconciliation nationale, il y a près de cinq ans, de nombreuses familles ont été approchées par les autorités pour les amener à déclarer décédés leurs proches disparus. Ce jugement de décès constitue, selon elle, la pièce maitresse et la condition pour entamer le processus d’indemnisation. Or, écrivent les associations dans leur lettre, le certificat en question « n’est précédé d’aucune enquête effective de la part des services compétents ». Il se « contente de mentionner qu’après des recherches infructueuses, la personne demeure disparue ». Le CFDA et Sos Disparus rappellent que « la solution prônée par le gouvernement algérien n’est autre qu’une habile manœuvre visant à faire déclarer les disparus décédés par jugement et clore ainsi le dossier des disparus ».
Les auteurs de la lettre interpellent aussi de manière particulière l’ONU sur la violence avec laquelle les autorités algériennes ont décidé d’empêcher les rassemblements organisés tous les mercredis de la semaine devant le siège de la Commission nationale consultative pour la promotion des droits de l’homme (CNCPDDH), présidée par Farouk Ksentini. «…Aujourd’hui, le gouvernement algérien prétend être parvenu à régler le dossier des disparus en Algérie par l’indemnisation des familles de disparus, faisant la sourde oreille aux revendications de Vérité de ces dernières. L’ensemble des familles de disparus demande avec force l’ouverture d’enquêtes effectives sur le sort des leurs et l’établissement de la Vérité. Qu’elles aient ou non engagé la procédure d’indemnisation, les familles de disparus ressentent profondément l’absence de reconnaissance du drame qu’elles vivent et le déni de justice dont elles sont victimes », écrivent-elles.







LE JEUDI 30 AOUT PLACE DU 1ER MAI A ALGER A 10H00






 qui est SOS Disparus 

Association algérienne de familles de disparus du fait des agents de l'Etat dans les années 1990. Sos Disparus oeuvre pour la mise en place d'une Commission Vérité en Algérie et demande que des enquêtes soient menées au cas par cas sur le sort de chaque disparu dans le respect du droit à la Vérité et à la Justice des familles. La disparition forcée est un crime continu qui ne cesse que le jour où le sort de la personne disparue est élucidé et où cette dernière est localisée. Le droit de ne pas disparaitre et le droit à la Vérité, à la Justice, à la réparation pleine et entière des familles de disparus sont consacrés par la "Convention Internationale pour la protection de toutes les personnes contre les disparitions forcées", signée par l'Algérie en 2007 mais toujours pas ratifiée à ce jour.

Des liens incontournables :  http://www.algeria-watch.org/fr/mrv/mrvdisp/cas_disparitions/disparitions_introduction.htm





http://www.algeria-watch.org/mrv/2002/1000_disparitions/1000_disparitions_ST.htm

un lien vidéo :http://www.youtube.com/watch?v=q-H-5X255z0&noredirect=1



video




Evènements au Maroc

 Un lien intéressant évoquant des cas de disparition : http://www.ier.ma/article.php3?id_article=294

Un rapport récent:  http://lib.ohchr.org/HRBodies/UPR/Documents/session13/MA/CCFDM_UPR_MAR_S13_2012_ComiteCoordinationFamillesDisparusMaroc_F.pdf


http://www.libe.ma/Protection-des-personnes-contre-la-disparition-forcee-L-approbation-de-la-convention-internationale-mettra-t-elle-fin_a28607.html







Avis de la croix rouge internationale: 


http://www.cicr.org/fre/resources/documents/news-release/2012/day-disappeared-news-2012-08-28.htm


Evènements en Syrie et Liban

http://jeanabboud.skyrock.com/2016430839-Liste-en-francais-des-libanais-disparus-lors-de-la-presence-syrienne.html

http://www.youtube.com/watch?v=THoOew7JTWs

Histoire de réfugiés et disparus. 

 

Il faudrait bien un jour évoquer ces milliers disparus de la Mer, partis un jour pour ne jamais arriver. http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20120829-indonesie-australie-christmas-island-migrants-ocean-indien-java-irak-afghanistan

Que les Jeux commencent

Les Jeux paralympiques s'ouvrent mercredi à Londres, avec un cérémonial bien différent de celui des Jeux olympiques. Pourquoi ? 





 

mardi 28 août 2012

La ligne rouge est franchie


Dernièrement dans un discours le président américain Obama avait prévenu le régime syrien qu'il y avait une ligne rouge à ne pas franchir sous peine d'intervention étrangère. Cette ligne rouge bien définie a du faire sourire le dictateur syrien car si pour les uns cet avertissement était compris comme une choquante ingérence dans les affaires syriennes pour le dictateur syrien, ça voulait tout simplement dire qu'on lui donnait carte blanche pour massacrer librement. Une carte blanche d'autant plus réjouissante pour le dictateur qu'il est tranquille du côté de l'Onu grâce à un véto permanent de ses amis russes et chinois et que l'Iran lui a garanti une protection au cas où certains voisins s'aventuraient à se frotter à l'armée syrienne de bashar el assad.
Ce n'est donc pas pour rien que depuis cet avertissement américain, le régime non seulement ne fait aucunement montre de volonté de négocier mais bien au contraire s'acharne férocement sur les villes ou sont concentrés les rebelles ne prêtant aucune attention aux dégâts collatéraux avec une volonté d'écraser dans le sang la rébellion.. Le discours d' Obama est lourd de sens et il intervient à quelques mois d'échéances électorales peu propices à des aventures militaires surtout après les échecs cuisants en Irak et en Afghanistan. Ce discours dans lequel il annonçait que les Etats Unis pourraient être amenés à intervenir en cas d'usage par la Syrie d'armes chimiques ou biologiques. Armes que le régime a dit posséder et qu'il en ferait usage en cas d'agression étrangère. Armes qu'il a pourtant déjà expérimenté à petites échelles d'après la nature apparue un temps des symptômes de certaines victimes. Ainsi, Obama n'est point préoccupé par les morts par milliers des civils syriens mais sa seule préoccupation serait le risque encouru par les populations non syriennes et on ne peut que penser à la population israélienne.
  L'occident est dans une situation très délicate. D'une part elle a du mal à fermer les sur yeux sur les atrocités du régime qui ont lieu actuellement et d'autre part, il n'est pas question pour lui de soutenir n'importe quel régime d'où sa position ambigüe et son refus d'aider militairement la rébellion,  la présence d'éléments d'El quaïda et de dijihadistes en free lance que les pro bashar considèrent comme des mercenaires en fermant les yeux sur les soutiens plus que réels de russes, libanais du hezbollah, iraniens aux forces de Bashar  n'tant pas faite pour encourager les choses.

En deux mots, tout le monde a peu de l'après bashar. Les turcs redoutent l'instauration d'un kurdistan autonome que les éléments du PKK utiliseraient comme base arrière, occidentaux et israéliens redoutent eux que la nouvelle Syrie serve à une implantation de groupes affiliés à el quaïda d'où partiraient des raids en direction du Goland ou de la jordanie mais la crainte serait aussi du côté de l'Iran qui redoute l'encerclement même s'il est allié de l'Irak dont le régime fruit de l'instauration de la pax america  joue sur les deux plans: allé américain et allié iranien.,  Et puis la crainte de l'Iran est la coupure de son accès à la mer et son impossibilité à ravitailler son domino au Liban, le Hezbollah.  
Nous voilà dans une situation de pourrissement qui fait les affaires de personne et surtout pas de l'occident de qui prouve n'entre autres que ce qui se passe dans le dossier syrien n'entre pas dans un schéma directeur de complot planifié  de longue date. si ça avait été le cas, les rebelles auraient été vite équipés d'armement dernier cri et de batteries antiaériennes. On est très loin de ça et les avions de l'armée de Bashar se livrent à un jeu de massacre au quotidien.

Si pour Obama, la ligne rouge n'est pas franchie, ce n'est pas le cas pour la population syrienne qui aujourd'hui prierait presque pour que bashar utilise ses armes chimiques pour en finir une fois pour toutes mais bashar est trop malin et se joue des diplomates et de l'opinion mondiale secondé par une armée discipliné de propagandistes qui lui assure un soutien sans faille faisant de lui un combattant anti sioniste valeureux.  Pendant ce temps la liste des morts s'allonge à n'en plus finir à travers tout le pays et plus particulièrement aux environs de Damas, Homs, Alep et Hama.

Il y a une autre ligne rouge qui est dépassée, c'est ma propre ligne. Des mois à informer, soutenir une population victime des atrocités du régime de Bashar, démonter les arguments fallacieux de la propagande de Bashar qui passe son temps à récuser tout acte de massacre, qui passe son temps à considérer que les opposants ne sont que des mercenaires à la solde de l'occident, des pays du golfe ou pire à ne voir dans cette opposition que des terroristes d'El quaïda, des mois à contrer ceux qui ne voient dans cette guerre d'un régime contre son peuple qu'une guerre de religion en vue d'éradiquer les minorités du pays. Des mois d'effort pour en arriver à une situation où parce qu'on s'oppose à un criminel de guerre, on est assimilé à un terroriste d'El quaïda ou à BHL comme si j'avais attendu el quaïda ou bhl pour réagir aux évènements de Syrie. Des mois pour expliquer que ce n'est pas un complot international mais le complot d'un régime sanguinaire contre un peuple qui ne demande qu'à vivre libre et qui aujourd'hui doit regretter amèrement de s'être révolter, qui ne comprend pas pourquoi on l'abandonne. Ce peuple croyait naïvement que dans la lancée des révolutions arabes, bashar al assad n'aurait pas cherché à comprendre et qu'il serait vite parti en laissant la place propre, ce peuple avait cru qu'après les génocides passés et les paroles " plus jamais  ça "maintes fois répétées  ,  l'humanité n'allait pas laisser faire. non seulement le monde a laissé faire mais il a fait comprendre au dictateur qu'il ne serait pas dérangé dans son oeuvre destructrice tant qu'il ne fait pas appel aux armes de destruction massive qui elles pourraient atteindre Israël et pour que ce monde occidental ne soit pas accusé par l'impérialisme russo-irano chinois d'interventionnisme exagéré, il a décidé d'aider la rébellion au minimum de peur que certaines armes ne tombent dans les mains des pires ennemis à la fois des occidentaux que des russes, j'ai nommé les djihadistes dont des membres de la mouvance d'el quaïda.
Ainsi personne pour protéger les civils et personne pour leur donner les moyens de se défendre sérieusement contre une armée de métier sous perfusion intense de la part de la Russie et de l'Iran

 et aidée par des militants libanais du Hezbollah.

Ainsi après plus d'1 an et demi à faire de mon mieux pour faire connaître le combat courageux des syriens qui souhaitent vivre libre, après avoir fait connaitre ceux qui manifestaient pacifiquement dans toutes  les villes de Syrie, après avoir fait connaître le sort des torturés, des prisonniers, je m'en viens à me demander à quoi bon.

Oui à quoi bon toute cette énergie déployée pour des gens sourds .
Sourds aux bruits, sourds aux souffrances et sourds aux appelles au secours.

J'ai l'impression de perdre mon temps, d'y laisser ma santé mentale
de parler à des murs sur lesquels  même l'écho de mes paroles ne reviennent pas
Des murs qui absorbent tout et qui ne bougent pas.

Oui à quoi bon faire comprendre l'impossible, l'horreur, l'inhumain
quand en face, on se contente de répéter sans fausse note: complot, c'est pas beau mais tout est faux ou el quaida , el jazeera, usa, irak, qatar, otan, iran.

On n'a plus l'impression de parler à des êtres humains mais à des robots incapable de réflexion ou de la moindre empathie qui où mettent tout le monde dans le même sac, considérant qu'il y en n'a pas  un pour relever le niveau de l'autre tout en martelant complot, complot et  iran, iran saupoudré des mots classiques, islamo-americano-sionistes repris du discours  des extrêmes droites dont l'ennemi juré est l'islam en mode light ou sévère.
A quoi bon d'expliquer ou d'argumenter quand d'office tous les médias qui ne parlent pas de bashar en bien sont considérés comme de la propagande et au service de l'impérialisme mais ça ne dérange pas les mêmes de citer ces médias mainstream quand l'info est à leur goût quand elle casse du rebelle et là d'un coup les louanges pleuvent avec les dents serrés , l'expression si ce média mainstream le dit, c'est que ça doit être vrai mais pour eux quand il dit le contraire, ça ne peut être que faux.

alors oui au bout de plusieurs mois d'effort, j'en ai raz le front. Plus envie d'expliquer, plus envie de me battre contre la propagande des spécialistes en complots universels et éternels capables d'avoir toujours raison même quand ils ont tort.

A partir d'aujourd'hui, je ne commenterai plus l'actualité syrienne, je ne donnerai plus mon avis, je ne contredirai plus mes contradicteurs, je les laisserai avec leurs vérités si faciles à avaler. Je les laisserai avec leurs bavardages, je ne débattrai plus , effaré par la violence qui anime les débats d'une stérilité éblouissante, bouffés par la haine, les injures. Ce qui aujourd'hui me chagrine, c'est que la violence des échanges touche aussi les groupes de militants anti bashar qui commencent à se déchirer selon l'étiquette religieuse qu'on leur a flanqué  à la naissance oubliant presque que tous les jours des dizaines de Syriens meurent dans d'atroces souffrances.

Je vais dorénavant me concentrer sue ce que je sais le mieux faire, l'aide humanitaire. Je vais me concentrer sur l'aide aux réfugiés, aux syriens en souffrance et laisser les débats sans fin qui épuisent et où certains pensent refaire le monde. Je me contenterai de publier des articles sur la Syrie sur ma page d'infos http://facebook.com/freesyriamonde mais, s'en est fini des articles incendiaires sur la situation syrienne, des articles où je dénonce, où je stigmatise. Je n'en veux plus. Je n'en peux plus. l y a eu trop de dégâts dans ma conscience, trop d'incompréhensions autour de moi, trop de blessures que j'aurai du mal à soigner. J'essaierai d'honorer de mon énergie la simple aide humanitaire afin que le peuple Syrien puisse peut être oublier que l'Humanité n'était pas au rendez vous de la solidarité,
Lui faire oublier peut être que l'humanité a préféré protéger les tyrans et fermer les yeux sur leurs crimes.
Je suis triste pour tous ces morts, pour tous ces blessés, ces êtres qui n'ont rien demandé si ce n'est un peu de liberté et à qui on fait jusqu'à regretter le jour où ils sont nés en leur faisant vivre les pires tortures que l'homme n'ait jamais été capable d'inventer.

J'en ai fini avec mon propos. Demain sera un autre jour



Bosra Sham, Deraa, 26-08-2012:victimes d'un massacre . 
Apparemment le massacre des enfants , ce n'est pas une ligne rouge

Abdelkader Kherba doit être libéré

La détention d’Abdelkader Kherba est illégale. « J’ai vu son dossier et il n’y a pas de base juridique pour sa détention », indique, ce lundi 27 août, Me Salah Debbouz, avocat et responsable de la section d’Alger de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme (Laddh).
Les faits retenus contre Abdelkader Kherba remontent à juin dernier. « Un agent de sécurité de la daïra avait déposé plainte contre lui l’accusant de l’avoir insulté », raconte Me Debbouz. « Abdelkader Kherba a été entendu le 15 juin et a nié ces accusations », explique‑t‑il.
Le responsable de la section d’Alger de la Laddh affirme que l’arrestation d’Abdelkader Kherba n’a rien à voir avec la manifestation du 20 août. « Filmer n’est pas un délit. On lui a sorti un vieux dossier. Il ne peut faire l’objet que d’une convocation normale », souligne l’avocat qui ajoute avoir eu beaucoup de difficultés à se procurer une copie du dossier.
La mobilisation bat son plein à travers le réseau social facebook pour demanderl a libération d'Abdelkader Kherba  .
Une page facebook alerte l'opinion :https://www.facebook.com/RDLD.DZ

Un évènement facebook a été mis en place https://www.facebook.com/events/420406824661900/ 

et pour informer les gens sensibles à la cause de ceux qui se battent pour la démocratie en Algérie, un blog existe que voici : http://liberezabdelkaderkherba.blogspot.fr/

Les médias ont pris les choses en main 


Le procès de Kherba se tiendra le mardi 28 aout à 09H00 Tribunal de Ksar El Boukhari - Médea. Le RDLD appelle à une mobilisation massive pour exiger la libération de notre camarade A. Kherba, et la cessation de toute répression et intimidation judiciaire.


SOUTENEZ-LE EN RECLAMANT SA LIBERATION!

Réactions en solidarité avec Abdelkader Kherba
- OADH: "L’OADH condamne cette nouvelle arrestation d’un militant lors d’un rassemblement pacifique, et exige des autorités de cesser le harcèlement contre Abdelkader Kherba."
- RADDH: «C’est une grave atteinte aux libertés individuelles. C’est le début des atteintes à l’approche de la rentrée sociale.»,Me AHMED SIDHOUM, coordinateur du Réseau des avocats pour la défense des droits de l’homme (RADDH) et avocat d'Abdelkader Kherba.
- FCN: "Nous tenons, une fois encore à dénoncer cette ignoble répression et à apporter notre indéfectible soutien à notre compatriote Abdelkader Kherba et à sa famille. Nous tiendrons l’opinion publique informée de l’évolution de la situation de cet innocent victime encore une fois de la hogra institutionnalisée."
- SNAPAP: "Le SNAPAP avec l’ensemble des forces vives de la démocratie se tient aux cotés de Abdelkader KHERBA et de sa famille pour sa défense et sa libération immédiate." Le Président du SNAPAP Rachid Malaoui
«Le Bureau international du travail, l’Internationale des services publics, la Confédération internationale des syndicats ont été saisis», déclare Mme Ghozlane, secrétaire nationale du Snapap.
- FRONT LINE DEFENDERS: "Front Line Defenders condemns the arrest of Kherba Abdelkader and the bringing of charges against him".
- LADDH: "La LADDH dénonce le harcèlement judiciaire du militant Kherba Abdelkader ; qui vise à réprimer son élan de solidarité envers toutes les manifestations sociales, syndicales et citoyennes."
- RDLD: "Le RDLD appelle à une mobilisation massive pour exiger la libération de notre camarade Abdelkader Kherba, et la cessation de toute répression et intimidation judiciaire."

jeudi 23 août 2012

Appel à l'aide: réfugiés syriens

MESSAGE URGENT MISSION CAMP DE REFUGIES SYRIENS EN JORDANIE

- GSF recherche sage-femmes, internes en fin de cursus (6 semestres validés, thésés et non thésés) et gynécologue-obstétricien pour mission dans l'unité de gynécologie-obstétrique de GSF au sein d'un camp de réfugiés de ZAATARI (6.000 réfugiés dont > 70 % de
femmes).
- Mission : activités de consultation et d'urgence avec accouchement physiologique (rare). les césariennes étant effectuées au niveau du GMC des militaires français auquel nous sommes accolés.
- Composition de l'équipe : 1 médecin, 2 sages-femmes et 1 logisticien minimum
- Période de 3 semaines jusque janvier 2013
- à partir du 7/9/12

Si vous êtes intéressés, veuillez contacter rapidement :

Roselyne Baron Déléguée -Gynécologie Sans Frontières (GSF)
Université de Nantes - Faculté de Pharmacie
Bureau 413, 9 rue Bias, BP 61112, 44011 Nantes cedex 1
Tel : 02 53 48 46 35 / 02 53 48 46 41
admin.gynsf@gmail.com

Pour info une majorité des hôpitaux publics donnent 15 jours de congés payés en plus pour mission humanitaire

NB Les frais de transport seront pris en charge

Nous sommes à un tournant du conflit syrien




Un spectre hante la Syrie depuis le début de la contestation populaire pour la liberté et la dignité : le spectre du conflit entre les communautés, les ethnies et les confessions. Sourd aux aspirations démocratiques des Syriens de plus en plus nombreux à descendre pacifiquement dans la rue durant les longs mois écoulés et ne voulant céder sur rien, Bachar el-Assad s'acharne à répondre à son peuple avec l'extrême violence que l'on sait. Plus encore, très vite il a joué de la menace de guerre civile et de l'affrontement intercommunautaire qu'il n'a eu de cesse d'entretenir pour se présenter comme le seul garant de la cohésion nationale, comme l'unique recours pour la nation entière. 



 

lundi 20 août 2012

Lalla Amina, la princesse des pauvres et c'est tout

Il y a des personnes qu'on regrette de n'avoir pas connu plus tôt. Des personnes qu'on aurait été heureux de croiser. Des personnes qui n'ont jamais cherché à attirer la caméra sur leur chemin et qui pourtant auraient dû le faire pour tracer la voie à suivre dans l'amour de son prochain.
Tout à l'heure, je suis tombé sur un article dans facebook qui parlait d'une princesse des pauvres. Mon regard s'est arrêté sur un visage qui m'était inconnu. Ma curiosité a fait le reste et c'est la raison pour laquelle, j'ai décidé d'écrire ce texte pour honorer une personne dont j'ignorais totalement l'existence et qui pourtant méritait une reconnaissance digne de son combat et même plus méritée que celle de Mère Théresa  et ne soyez pas choqués, j'ai prévu d'écrire à ce sujet un article sur ce personnage sulfureux qu'était Mère Théresa.
Pour le moment, c'est Lalla Amina  qui retient mon attention et que je souhaites vous faire découvrir ici avec déjà cet article qui en dit beaucoup et que voici : http://solidmar.blogspot.fr/2012/08/la-princesse-des-pauvres-sen-est-allee.htmlet cet article : http://www.yabiladi.com/articles/details/12452/lalla-amina-laisse-sport-marocain.html

ou celui ci : http://www.medi1tv.com/fr/maroc-d%C3%A9c%C3%A8s-de-la-princesse-lalla-amina-maroc-infos-15309
  et ce dernier : http://www.slateafrique.com/93271/la-petite-soeur-hassan-ii-est-plus-maroc
video
 
 
 
Un peu d'histoire:

J'ai commencé à m'intéresser à la bibliographique monarchique et j'en suis venu à me demander si la monarchie marocaine ne reposait pas en réalité que sur du vent. Il est difficile de savoir qui est le fils de qui et heureux sera celui qui sera capable de  définir à l'ADN près, la vraie lignée allaouite. Il y a beaucoup de mystères. Une équation à plusieurs inconnues que personne ne souhaite résoudre. L'histoire semble se noyer entre alcool, trahisons et coucheries. La monarchie donne l'impression d'une façade propre à condition qu'on n'aille pas soulever les rideaux . Le jour où la confiance sera brisée entre un roi sorti de nulle part et le peuple marocain, il y a fort à parier que des haines retenues depuis des siècles s'entrechoqueront inévitablement.
 
Voici une photo de la famille royale du Maroc en exil à Madagascar.
En exil à Madagascar, le roi Mohammed V
(Sidi mohammed ben youssef)
avait emmené six de ses sept enfants chez un photographe de la capitale Antananarivo. Autour de lui, de gauche à droite : la princesse Lalla Aicha (décédée ce 4 septembre 2011) , le prince Moulay Hassan (futur roi Hassan II), la princesse Lalla Malika, le prince Moulay Abdellah et la princesse Lalla Nezha. Le roi tient sur ses genoux la dernière-née des jeunes princesses, la princesse Lalla Amina
 
(Droits réservés)


Le roi Mohammed V est né à Fez le 10 aout 1909 et il est décédé à Rabat le 26 fevrier
1961, a 51 ans et 6 mois Il était le plus jeune des trois fils de S.M. le Sultan Moulay
Youssef et de sa femme Lalla Ya´aqut.le Sultan monta au trône le 18 novembre 1927, (pas
comme roi, mais comme sultan), et il fût démis par les francais et exilé tout d´abord en
Corse le 20 aout 1953, pour plus tard être transféré ensemble avec sa famille à Antsirabé
à Madagascar. Ensuite il sera remis par les francais le 16 novembre 1955.

S.M. le Sultan Mohammed V s´était marié à Marrakech le 27 octobre 1926 avec lalla Abla, laquelle décède à Rabat le 1 er mars 1992.

Leurs enfants: S.A.R. le Prince Héritier Moulay El Hassan, (futur Roi Hassan II), né le 9 juillet 1929 à rabat et décédé le 23 juillet 1999 à Rabat.

S.A.R. le prince Moulay Abdellah, né le 30 juillet 1935 à Rabat et décédé le 20 décembre 1983.

S.A.R. la Princesse Lalla Fatima az-Zahra al Aziza, née à Rabat le 29 juin 1929.

S.A.R. la Princesse Lalla Aïcha, née à abat le 17 juin 1930.

S.A.R. la Princesse Lalla Mailka, née à Rabat le 14 mars 1933.

S.A.R. la Princesse Lalla Nuzha née à Rabat en 1940 et décédée dans un accident d´automobile près de Tétouan le 2 septembre 1977.

S.A.R. la Princesse Lalla Amina, née à Antsirabé, (Madagascar) le 14 avril 1954.

amicalement




Retour d'exil de Mohamed V en 1955


 

(Droits réservés)
 
 Aout 1925, ce qui correspond à l´arrivée de Pétain au Maroc pour mener la guerre du Rif contre Abd El Krim El Khatabi , le chef de la révolte Rifaine.Mohamed V recevant le Général Pétain .
(droits réservés)

 
 Moulay Youssef le pere de MOHAMMED V MIS SUR LE TRONE PAR LYAUTEY POUR SA DOUCEUR ET SON ESPRIT DE COLLABORATION
ICI AVEC DES NOTABLES ET DES DIGNITAIRES DU PROTECTORAT 
 
  Moulay HFID QUI A SIGNE L ACTE DU PROTECTORAT ET CONTEMPORAIN DES TERRIBLES EVENEMENTS DE FES (dit  le teigneux)
 
 
L'hôtel des Thermes Antsirabé Madagascar
le lieu de Résidence du Roi du Maroc du temps où il a été exilé à Madagascar jusqu'au 16 novembre 1955.
(droits réservés)
 

samedi 18 août 2012

Aïd Moubarak à tous les Musulmans et spécialement aux Syriens


Profitez du passage sur ce blog pour faire un don à une association de se cours auprès de la population syrienne en cliquant sur ce lien: http://www.aavs-asso.org/donate

C'est avec une joie immense que chaque année, je suis heureux de partager avec mes frères et soeurs en Islam la fin du mois de ramadan en souhait à chacun un Aïd Mubarak.  Mais cette année plus encore que l'année passée, je voulais dédié mon message aux musulmans de syrie qui depuis plus d' 1an et demi et après 2 ramadans subissent le feu du tyran Bashar Al Assad. Il est difficile de rester de marbre devant tant de cruauté.

 Ramadan, 2011 in Syria: 693 martyrs.
Ramadan, 2012 in Syria: 5075 martyrs.

#BloodyEid

video




 Mes pensées vont aussi aux Royingas, musulmans de Birmanie ( Myanmar ) froidement persécutés 'http://facebook.com/sosbirmanie)
et mes éternels pensées au peuple palestinien qui continue à fêter l'Aïd El kebir entre des murs.



Les membres de la commission théologique de l’Institut Musulman de la Grande Mosquée de Paris, présidée par le Recteur Dalil BOUBAKEUR ; le Président de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF) Ahmed JABALLAH et sa délégation représentant Dar Al-fatwa de l'UOIF dont dont le renommé Cheikh Larbi El Bichri ; le Cheikh Mohammed HAMMAMI Président de Foi & Pratique et sa délégation ; avec la participation de dignitaires musulmans et de responsables associatifs de mosquées réunis à la Grande Mosquée de Paris ce vendredi 17 août 2012 (correspondant au 29ème jour du mois de « RAMADHAN» de l’année hégirienne 1433/H) pour annoncer la date du 1er jour de Aïd Al-Fitr.
Après concertation, les membres réunis constatent que les données astronomiques précises affirment que la naissance de la nouvelle lune du mois de Chawal 1433/H aura lieu le 17/08/2012 à 15h54 GMT, correspondant à 17h54 heure de Paris, donc la possibilité de la vision du croissant de la nouvelle lune aura lieu le samedi 18 août 2012, et par conséquent :

LE PREMIER JOUR DU MOIS DE CHAWAL - Aïd Al-Fitr  1433/H
sera le : DIMANCHE 19 AOUT 2012
Nous implorons Allah Tout Puissant d’accepter notre jeûne
et de nous combler de Sa Clémence et de Sa Miséricorde.
AID MOUBARAK A TOUS LES MUSULMANS

http://im18.gulfup.com/2012-08-14/1344949395971.swf


Un peu de cours:
http://fr.wikipedia.org/wiki/A%C3%AFd_el-Fitr


Aïd al-Fitr est l'appellation musulmane canonique, provenant d'Arabie. C'est celle utilisée dans les hadiths.
Au Maghreb, l'Aïd al-Fitr est également appelée « Aïd as-Saghir » (seghir signifie petit) par opposition à l'« Aïd al-Kebir » (kabir signifie grand) fête du sacrifice ; ces deux fêtes étant les principales manifestations festives chez les musulmans.
En Indonésie, le nom est prononcé "Idul Fitri". Les Indonésiens appellent plus spontanément la fête "Lebaran", un mot autochtone qui évoque la dispersion (sous-entendu : après avoir communié dans le jeûne).
En Malaisie et à Singapour, on dit plutôt "Hari Raya Puasa", "fête du jeûne" (puasa, mot d'origine sanscrite).
En albanais, cette fête s'appelle officiellement Fitër Bajrami mais on l'appelle plus souvent Bajrami i madh --Le grand Bajram, tandis que l'Aïd el-Kébir s'appelle Bajrami i vogël ("le petit Bajram") --ou Kurban Bajrami : le sens est donc contraire à l'appellation du Maghreb.
En Bosnie-Herzégovine c'est "Mali Bajram" ("Le petit Bajram") qui marque la fin du Ramadan. On dit aussi Ramazanski Bajram ("Le Bajram du Ramadan").
Le terme « bajram » est issu du mot turc bayram et se prononce en français comme lui.
En Turquie, cette fête est appelée « Ramazan Bayramı2 » ou « Şeker Bayramı3 » (lire « cheker baille rameu ») ou fête du sucre par allusion aux aliments sucrés consommés dans la matinée.
En Afrique de l'Ouest, au Sénégal ou au Mali par exemple, cette fête est nommée la korité, au Niger elle est nommée Karamas'Sallah ou Djingar Keyna (qui veulent dire petite fête).

Solidarité avec le groupe Pussy Riot

J'avais hésité entre un long texte ennuyant ou un poème. J'ai opté pour la facilité


Poutine est un puissant

Poutine est un tyran

il veut mettre tout le monde au pas

mais en Russie, on ne veut pas

voir l'intelligence enfermée

derrière des barbelées.

Il y a des femmes qui luttent,

même si contre des murs, elles butent

elles ne sont pas seules au combat.

D'autres sont ici et là

avec leurs contines

contre Poutine

le dictateur

sans coeur

qui pour une blague

te condamne au goulag

http://www.youtube.com/watch?v=Kz7YC0DUYww

video

http://www.lemonde.fr/europe/article/2012/08/17/la-condamnation-des-pussy-riot-digne-de-l-inquisition_1747276_3214.html

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20120817.OBS9835/pussy-riot-a-quoi-ressemble-un-camp-de-prisonnieres-russes.html

mercredi 15 août 2012

Etude statistique sur la pratique du jeûne




Pour aider une amie Fouzia Latimi à réaliser une enquête sur la pratique du jeûne pendant le mois de Ramadan chez les Musulmans bien entendu, je remets un lien ici. Cette enquête est
facile à retenir sans piège et pas pour le compte d'organisations bizarres. les résultats vous les retrouverez ici. . Son étude a le mérite d'exister et c'est déjà beaucoup.  

Voici le lien:  http://www.surveymonkey.com/s/Y9PF972

lundi 13 août 2012

Nedjma rend hommage à Warda Al Djazaïria

Ce clip produit par l'opérateur Nedjma compile des images du premier spot télévisé et des séquences inédites du tournage de la chanson intitulée "Nhabek Ya Bladi… Mazal Wakfin", préparée avec la défunte Warda Al Djezaïria pour les célébrations du cinquantenaire de l’indépendance. 


video


Destination Mars

Petit, on nous a toujours effrayés avec des histoires d'envahisseurs, un jours, ils étaient rouges, puis verts. Aujourd'hui, c'est le vert qui fait peur. Quand ce sont des écolos, on leur colle l'étiquette khmers verts, ils doivent vachement apprécier les Khmers  et quand ils sont croyants, tout le monde a trouvé une entente derrière le mot el quaïda, ça sonne bien, facile à retenir et surtout ça marche. On leur a même trouvé pour les rendre crédible des financiers : le Qatar et l'Arabie saoudite. Ils sont tantôt à la solde de l'impérialisme américain, tantôt les ennemis jurés de l'Amérique. Dès qu'il y a une menace qui plane, on invoque la présence d'el quaïda et ça marche. ça calme les esprits, ça étouffe les revendications, ça engendre même des coalitions entre ennemis impérialistes . L'union fait la force comme pourraient dire américains, russes et chinois pour qui l'ennemi public mondial est el quaïda, el quaïda et son chef fantomatique ben laden ne sont pas morts, ils sont là bien présents. Ils sont derrière les révolutions arabes, derrière le désordre irakien, derrière le désordre afghan, responsables des attentats du 11 septembre. Le mal personnifié de la planète. Même au Sahel, ils ont fait des petits et ont réussi à faire main basse sur la moitié d'un pays en quelques semaines sous les yeux de la planète sans que personne n'ait pu faire quoi que ce soit.

A désolé, en réalité je ne veux pas parler de ces envahisseurs verts mais de nos chers martiens, les petits bonhommes verts qui ont fait le bonheur d'auteurs de science fiction. On a été nombreux à faire des cauchemars  en imaginant une soucoupe volante atterrir dans notre jardin.

Mais depuis que j'ai vu une émission aujourd'hui qui portait sur la vie sur Mars et que les jours de la Terre était comptés, j'ai enfin compris qu'on nous avait trompés, que nous étions victimes d'un complot planétaire orchestré par les illuminés illuminatis et qu'en réalité, c'"était nous les futurs envahisseurs et que depuis des années, des milliers de chercheurs de toute la planète préparaient le futur arche de Noé en vue d'une invasion de Mars. Tout le monde ne sera pas du voyage. Pour des raisons de place et de masse seront privilégiés, les bébés éprouvettes, les QI qui dépassent 160 et les grosses fortunes.


L'émission que j'ai visionnée était programmée dimanche sur France 5 

Série documentaire produite par Steadfast Television Limited. Episode de 50' écrit et réalisé par Ben Fox. 2008.

Une étoile se meurt. En 2003, la Nasa lance le télescope spatial Galex dans l'espace. Quatre ans plus tard, il photographie un étrange phénomène. L'étoile Mira présente une immense queue de comète dans son sillage, longue de 13 années-lumière. L'excitation de la découverte laisse bientôt place a l'inquiétude car Mira est une étoile mourante. Or, notre Soleil est une étoile qui, un jour, mourra. Que ferons-nous alors ? Parmi les scenarii, il y a l'échappée vers Mars, mais elle serait, forcement, réservée a un nombre restreint...


Partie 1/3

video
Partie 2/3

video

Partie 3/3

video

dimanche 12 août 2012

Bashar El Assad est mort

C'est mon plus grand souhait pas forcément qu'il meurt parce qu'il doit répondre à la justice de son peuple mais qu'il puisse quitter le pouvoir avec  tout son régime et qu'il puisse laisser le peuple syrien vivre libre et maître de son destin. 
Déjà que nous assistons à de très nombreuses démissions qui n'en finissent pas d'avoir lieu mais en plus ses plus proches alliés commencent à lui faire des infidélités.

http://www.rfi.fr/moyen-orient/20120803-crise-syrienne-provoque-remous-sein-hezbollah-syrie-liban-israel-nasrallah


http://www.lorientlejour.com/category/Liban/article/772720/Hani_Fahs_et_Mohammad_Hassan_el-Amine_appellent_a_soutenir_la_revolution_syrienne.html