mercredi 20 juillet 2011

Bienvenue en Palestine suite

J'avais raconté dans cet article mes péripéties. Mais la mission bienvenue en Palestine ne fut pas du tout un échec, bien au contraire. Premièrement, on a réussi à prouver au Monde que l'Europe participait au blocus de l'entité Palestinienne et qu'il fallait mentir pour pouvoir pénétrer dans le territoire palestinien.  Ceux qui pensaient que personne n'allait pouvoir franchir le mur de la honte en ont eu pour leurs frais. Non seulement, des diaines de militants de la paix et la justice pour les peuples du moyen orient allaient y arriver mais en plus, de nombreuses images et témoignages commencent à être décrypter. 

Des vidéos de scènes de violences perpétrées par les troupes sionistes et de la réalité à l'aéroport de Tel Aviv mais surtout les témoignages des palestiniens et de ceux qui réussissent à jouer les passe-murailles.

video

A Bil'in, haut lieu de la résistance palestinienne

A Qualquilia, les jardins se réduisent en peau chagrin

Pendant ce temps-là, à Gaza

Un témoignage fort qui se résume à ce paragraphe :
a finalement pu entrer à Gaza. Sans surprise, la situation est catastrophique. Des gamins qui fouillent dans les détritus. Le chômage à plus de 40%. Les maladies qui prolifèrent. Comme nous le savons tous et comme le répètent en boucle les Gazaouis, Gaza est une prison à ciel ouvert. Empêchés de sortir: bloqués au nord à Erez, bloqués au sud à Rafah. Pendant ce temps-là, les Colons s'installent de plus en plus en territoire palestinien comme j'ai pu de nouveau le constater dans la route qui m'a emmené de Qualandia à Erez. A vomir. Je suis écoeuré.   ' Dendoune Nadir



Aucun commentaire: