samedi 2 juillet 2011

on bouge pour Gaza, on bouge pour la Syrie

Concernant la flottille de Gaza, nous vivons des moments cruciaux avec la décision du gouvernement grecque de répondre à la demande du gouvernement israélien et d'empêcher les bateaux de la flotte internationale de prendre la mer; il s'agit d'une attitude incroyable complètement contraire aux lois internationales; L'Europe empêche les boat people d'accoster sur les rives européennes en agissant en haute mère ou en sous traitant comme elle le fit avec la dictature libyenne le travail rémunéré de rétention des réfugiés économiques et politiques. Avec ce fait nouveau, l'Europe empêche une flotte internationale de prendre la Mer et de rejoindre Gaza sous embargo israélien. Ainsi l'Europe devient complice de la politique israélienne d'embargo contre Gaza ce qui est une première mondiale. Les militants humanitaires sont déterminé à prendre la mer et nous nous devons de les soutenir en faisant pression sur les chancelleries grecques. Voici quelques articles qui évoquent la situation actuelle.
http://www.ajib.fr/2011/07/flottille-gaza-grece/



Et dans le même temps la révolte gronde toujours en syrie. Ce samedi 2 juillet 2011, de nombreuses manifestations seront organisées un peu partout en Europe. A Lyon, un rassemblement se tiendra à la place Bellecour de 18h à 20h30 
Vendredi , les manifestations en  Syrie se sont poursuivies comme ici à Hama " une ville mrtyre où des milliers de syriens furent exterminés en 1982 par le régime d'hafez el assad le père de l'actuel dicteur bachar el assad. 

video


2 commentaires:

Céd a dit…

D'un côté vous allez contre Israel, et d'un autre vous allez dans le sens des sionistes. Regardez dans quel camp se place BHL dans les deux cas, c'est un bon indicateur du vent sioniste. Essayez d'être cohérent.

Tahar, coeur de lyon a dit…

pensez vous peut être que j'agis en fonction de ce que pense BHL. Pensez vous peut être que BHL est ma boussole . Je n'attends pas de savoir ce que pense BHL de quoi que ce soit pour décider de ce que je dois faire. je suis capable de penser par moi même. Je suis du côté de ceux qui se battent pour leur liberté et la justice. Aujourd'hui un dictateur sanguinaire tue son peuple et vous voudriez que je ferme les yeux sur ces crimes parce que la Syrie est alliée de l'Iran. vous qui défendez le dictateur de Damas, vous n'avez pas été étonné de son silence quand les israéliens massacraient au Liban en 2006 et à Gaza en 2008. A Bellecour hier, ce n'est pas le drapeau israélien qui flottait aux côtés du drapeau syrien mais le drapeau palestinien et c'est à vous que je demande d'être cohérent. tout peuple a le droit de vivre libre et ne pas être soumis au dictat d'un état ou d'un régime.