vendredi 18 janvier 2008

Le MoDem au bord du chaos

Alors que se déroulent actuellement les élections pour le conseil national du MoDem dont la préparation par les militants bayrousiens donnaient l'impression de participer aux primaires américaines : dollars et paillettes en moins, les premiers taux de participation à cette mascarade démocratique à laquelle j'ai participé par solidarité amicale pour une candidate de Rhône Alpes ont refroidi plus d'un militant.
Il est vrai qu'il fallait être du genre courageux pour aller voter. encore fallait il être au courant du processus. Les listes ont été constituées dans la douleur avec les moyens du bord, c'est à dire pratiquement rien. tout a été tenté pour empêcher l'expression militante au sein du MoDem.
A Paris où les militants sont très actifs , 14 listes de 33 personnes se sont affrontées pour récupérer les faveurs des 6500 militants parisiens pour obtenir un taux ridicule de participation de 10 %. Je n'ai pas besoin de faire le calcul mais à la louche, ça fait un peu moins de 2 voix par votant. Une véritable catastrophe.
Les chiffres du reste de la France ne sont pas encore parvenus, j'espère que le résultat ne sera pas censuré. La censure au sein des sites officiels du MoDem est devenue une pratique courante . On a l'impression d'un concours entre les modérateurs des sites. S'il y a quelques temps, les militants minimisaient la censure, aujourd'hui la coupe est pleine et chacun y va de son refrain. Bien entendu, si vous n'êtes pas habilité à vous s'inscrire sur le site e-soutiens.bayrou.fr, aujourd'hui, il faut montrer patte blanche pour avoir le droit au sésame. Et sur e-soutiens.bayrou.fr, le ridicule ne tue pas encore totalement, on vous y invite même à faire de la pub du site. Malgré la difficulté d'y avoir aujourd'hui un compte, ceux qui sont inscris sur le site ne veulent contribuer à son fonctionnement.
c'est souvent la foire d'empoigne et on se dit qu'heureusement les militants ne sont équipés que d'un clavier car les invictives se mélant aux expressions formatées donnent le tourni aux censeurs pas assez nombreux pour canaliser les débordements.
Des fois, je me demande comment se site dédié à l'origine au soutien à Bayrou arrive encore à tenir. S'il a joué un rôle majeur lors des présidentielles, il est devenu la caisse de raisonnance des règlements de compte personnel , de pseudo futur ex notables. La misère humaine dans toute sa splendeur.
Quel dommage et pourtant que de rencontres sympathiques et d'intelligences servies sur des plateaux dorés.


A lire pour bien comprendre ce qui se passe au Modem

ps: pendant que j'écrivais cet article, je découvrais une nième démission

4 commentaires:

Hervé Torchet a dit…

Rectificatif : il s'agit de 14 listes de chacune 33 titulaires et 17 suppléants (soit 50 noms), mais concourant pour les suffrages des 19360 adhérents franciliens.

Cela dit, la participation pour l'île de France entière ne dépassera pas 11 ou 12 %.

Il est encore trop tôt pour commenter ce chiffre qui ne décrit pas un chaos mais qui suscitera des réflexions et des cogitations.

Les 700 candidats franciliens devraient rencontrer environ 2100 de leurs électeurs, soit 3 électeurs par candidat.

Tahar, coeur de lyon a dit…

merci pour les rectificatifs et par respect pour ton commentaire , je laisserai mon texte avec les erreurs en espérant que les lecteurs liront ton commentaire pour ne pas se répeter.
A bientôt

Anonyme a dit…

Tahar, tu dis "être retourné au monde associatif"...
Juste une question: Pourquoi t'acharnes-tu uniquement sur ce qui est négatif au MoDem ?
Informes-en donc l'Observatoire Démocrate qui recueille les doléances pour les marteler de l'intérieur...
Crois-tu que cela serve à grand chose de publier à tout va ta hargne de citoyen engagé et déçu?
Si tu savais ce que j'ai vu dans mon département, et avec quelle force je me suis élevée contre le verrouillage par les anciens UDF de toute velléité démocrate !!!
Mais en tapant ainsi à l'extérieur, tu ne fais que servir l'UMP dont c'est le premier objectif: casser le MoDem et surtout tuer F. Bayrou (je le sais de source interne UMP).

Si tu étais à la place de F. Bayrou, honnêtement, que ferais-tu contre les "potentats locaux" qui verrouillent sans bruit et font "ami-ami" face à lui? Comment t'assurer que partout ce que tu demandes soit respecté localement?
Quelle "police" aurais-tu à ta disposition pour sanctionner en cas d'infraction? Qui croire, alors que tu ne connais pas ceux qui se disent "nouveaux adhérents" et tu ne sais pas s'ils sont des UMP ou des PS ayant leur carte MoDem ? J'en ai rencontré quelques-uns sur le terrain...

Donne-moi TA solution...

Je pense qu'il faut rester au MoDem, et imposer la démocratie, petit à petit, d'élection en élection, les nouveaux adhérents y parviendront. Mais si ceux qui s'intitulent "démocrates" partent et font exactement ce que font les "gauchistes" dont le rôle est la critique externe et la philosophie le refus de participer à tout gouvernement, alors effectivement dans ce pays rien ne changera.

La critique est aisée, mais l'art est difficile...

J'attends ta proposition, que ferais-tu à la place de François Bayrou?

Danièle

tahar coeur de lyon a dit…

Bonsoir Danièle
une mauvaise manip m'a fait perdre la totalité de ma longue réponse et comme je n'ai pas fait de sauvegarde, hé bien ce serz tzant pis. Je vais essayer d'en reprendre quelques points.
Tout d'abord je tenais à te remercier d'^y être passée et que tu seras toujours la bienvenue quoi que tu écrives. Malgré nos divergences de point de vue , un jour ou l'autre nos chemins se croiseront à nouveau et je tenais à te féliciter pour le travail que tu accomplis actuellement avec d'autres autour de ce projet : http://www.projetdemocrate.eu .
Dommage qu'il ait été réservé aux seuls membres du mouvement démocrate. Le problème de la démocratie et surtout la reflexion autour d'une nouvelle société concerne l'ensemble du peuple français et même au delà, l'ensemble de l'humanité. Bonne chance quand même.
Pour ce qui est de savoir ce que je fais avec ce blog, il ne concerne les problèmes inhérents au MoDem. Je compte abordé une reflexion globale. Ce blog n'a que 15 jours, il est plus jeune que le MoDem 'lol' qui lui a l'âge de l'UDF.
Si j'étais à la place de Bayrou, au lendemain du premier tour des présidentielles, j'aurai démissionné de l'udf et à l'aide des militants et des notables qui auraient d'accord avec moi, j'aurai monté un parti tout neuf en faisant table raz du passé. J'aurai mis les compteurs à zéro. Et ça je le lui avais écrit dès fev 2006. S'il ne l'a pas fait, si aujourd'hui le MoDem est embourbé, il est en est l'unique responsable et ça, il ne veut nullement l'assumé. Il a de la chance d'avoir autour de lui encore de nombreux militants sincères, humains et avenants avec lui qui lui pardonnent toutes ses erreurs.
Je ne sais pas si cette stratégie rend servir au mouvement démocrate. Au vue des évènements, je ne le pense pas.
Maintenant si d'autres en local ou au niveau national reprennent en coeur les idées du projet initial aux antipodes de ce qu'on voit au MoDem aujourd'hui , hé bien tant mieux pour la démocratie qui n'est le monopole de personne.
Malheureusement, je n'ai pas souvenir de tout ce que j'avais écrit.
A bientôt Danièle et au plaisir de te relire