dimanche 27 janvier 2008

Réponse à l'article d'Hypos

Ce n'est pas mon habitude de faire d'un commentaire un article.
Je le fais parce que je considère que ce vient d'écrire Marie -Laure ici est d'une grande importance pour ceux qui souhaitent comprendre le malaise vécu par certains internautes.
Je vous livre modestement ma contribution à cet article
A bientôt

Je te rejoins à 1000/100 ma chère Marie Laure.Le MoDem, aujourd'hui en reprenant les même équipes que celle de la 'nouvelle' UDF ne pouvait pas faire autre chose que ce qu'il nous offre aujourd'hui. Un menu indigeste et dobé.On ne va pas revenir sur les erreurs qui datent pour moi d'entre les deux tours de la présidentielle. Bayrou n'a pas su transformer l'essai. Pourquoi, comme beaucoup, j'attends qu'il nous l'explique lui-même.Peut on encore changer les choses au sein du MoDem?Personnelement, ça m'étonnerait fort malgré la volonté féroce de nombreux militants d'influer sur les décisions du chef.Nous avons le parti le mieux vérouiller de France. Une forteresse volante même si l'avion a du mal à décoller pour faire un voyage sans escale jusqu'à 2012.Le MoDem aurait pu être le parti de l'avenir, il n'est qu'un parti de centre quelconque et ça malheureusement beacoup de militants honnêtes et généreux l'ont compris ou commencent à le comprendre mais chut!, il ne faut pas trop le crier parce qu'on est automatiquement traité de tous les noms d'oiseau.Il n'empêche que constatant cet échec et ce ne sont pas les sondages pas très défavorables à Bayrou qui me feront changer d'avis. ' Un homme ne fait pas tout et reporter l'espoir d'un changement uniquement sur un homme, c'est tout simplement dramatique'.Aujourd'hui avec d'autres amis, j'ai décidé de passer à des choses plus concrètes , plus proches du citoyen en appliquant ces fameuses chartes qu'on a du mal à percevoir au Modem et qu'on essayer de faire pousser ailleurs.J'en profite pour faire la pub de cette association fruit d'une reflexion d'anciens militants du modem et de militants actuels du modem, comme quoi rien n'est totalement perdu http://www.action-citoyenne-democrate.fr/Tahar, coeur de Lyon

3 commentaires:

marie laure a dit…

Si je peux me permettre Tahar : " le malaise est vécu aussi par des militants qui ne sont pas QUE des internautes, des militants qui sont "sur le terrain" ...Car sinon, on pourrait croire que c'est l'éloignement du terrain qui provoque ces interrogations... ;)

Tahar, coeur de lyon a dit…

@ Marie-Laure,
c'est complètement exact. Je ne le dis pas mais je suis quotidiennement sur le terrain depuis toujours. Jene m'en suis jamais vanté. Mais le net, je n'ai découvert ça que depuis les élections présidentielles. Jusqu'à cette date, ce n'était pour moi qu'un outil pour passer mes commandes, envoyer mes devis et interroger mes comptes en banque toujours vides.
Internet m'a permis d'échanger avec des militants avec qui je partageais la même vission de l'avenir. Mon job et mes actions en milieu associatif ' délégué de parents d'élèves, bénévole dans une assoc pour handicapés, administrateur de centre social, participe à un groupe de travail avec des hab père de famille 'lol', j'habite en banlieue, je travaille en banlieue, je suis en contact itants sur des projets concrets dans le cadre de ce qu'on appelle dans ma commune ' les conseils de développement. J'ai participé pendant 9 mois à une action nationale de reflexion sur le problème des transports. Grâce à mon job, je suis au contact avec tous les milieux sociaux de la région et je discute avec mes clients de l'étudiant, à la femme de ménage en passant par le cadre supérieur, le notaire ou le cef de'entreprise de tous les sujets de société.
J'ai fait des dons d'ordinateurs qui sont partis en Arménie, en Afrique dans des écoles privées à la campagne et même pour le seul lycée musulman de la région, j'ai participé à des projets pour permettre à des gens qui ne se parlaient pas de travailler ensemble. J'ai aidé une dizaine de personnes à avoir un job et qui sans moi, seraient rester sur la touche etc....
Mais tu vois , Marie-LAure, je fais ça naturellement. Je n'attends rien en échange. Ce doit être quelque chose de natuelle chez tous les citoyens.
En me lançant dans le MoDem, je pensais naïvement que j'allais réellement faire autrement de la politique.
J'ai été pour un moins que rien, un dangereu gauchiste, un révolutionnaire 'lol'.
Et comme je n'étais pas entrer en politique pour y faire carrière comme certains, je n'étais pas prêt à cautionner des manquements graves aux pricipes élémentaires qui font qu'on peut associer le mot 'démocratique' à un parti.

marie laure a dit…

Eh bien voilà exactement ce qui à mon avis participe de la "politique autrement" ! J'ai lancé le pavé sur e-soutien et très peu ( pour ne pas dire personne) n'a compris que je parlais de ce type d'engagement ! Tous sont revenus qui sur le programme, qui sur la formation etc... Bref, je suis convaincue qu'il est beaucoup plus difficile de s'investir concrètement et quotidiennement que de phosphorer et refaire le monde " à distance" ( à distance des uuns et des autres sur le net et à distance du public lui-même). Alors Etoile66 me dit que ce que je propose relève de ce que font "les riches américains" ( cf la charité pour se donner une bonne conscience ? !!) .. Je pense que c'est bien facile de botter en touche pour justifier de ce que je qualifierais finalement de grande paresse !
Je ne crois plus à l'engagement politique éloigné du terrain. L4avenir est "dans la rue" et "pres des gens".
Ah oui ! Mais pour cela, il faut s'inscrire dans la durée, se coltiner des emmerdes, travailler avec des gens qui ne partagent pas forcément nos convictions, se lever de bonne heure ou se coucher tard ou bien encore faire une croix sur les déjeuners entre collègues ! Bref, il faut faire des efforts bien plus rudes que de "vendre sasauce" sur un marché ou sur le net !