dimanche 18 janvier 2009

L’Union européenne est l’avenir du Proche Orient et des Palestiniens

Leila Shahid, la déléguée générale de la Palestine auprès de l’Union européenne, de la Belgique et du Luxembourg, a donné le 17 janvier 2008 une conférence au CCR Neumünster dans le cadre du cycle de conférences "Désirs d’Europe" de l’hebdomadaire francophone "Le Jeudi".
S’adressant au public sur le ton de la conversation et passant d’un sujet à l’autre au fil de ses récits et remarques, Leila Shadid a raconté, comment, en 2005, elle a préféré devenir déléguée générale auprès de l’Union européenne plutôt qu’à Washington. La raison en est pour elle aussi simple que pleine de conséquences : "L’Union européenne est l’avenir du Proche Orient et des Palestiniens."
Elle a cependant regretté que l’Union européenne n’ait pas de vraie position en matière de politique étrangère, alors qu’elle est forte quand il s’agit de créer une nouvelle monnaie ou d’abolir ses frontières intérieures. Pourtant, "le patrimoine de l’Europe est dans cœur des Palestiniens bien avant que les aides ne leur soient arrivées."
L'ensemble de l'article ici .



Gaza : l'héritage d'Hitler, Israel protégé par son passé !
par alizoh8

1 commentaire:

RIVIERE Hadria a dit…

ILS SONT TOUS NULS NULS..
C'EST TOUJOURS LA MEME PROPAGANDE
SEUL LEGER LANGEMENT

L'AMBASSAURSIONISTE A MAL A L'AISE

QUANT A KOUNCHER LE SIONISTE TOUJOURS AUSSI VEULE, SES DROITS d'INGERENCE HUMANITAIRE SONT A GEORMETRIE VARIABLE

RIEN A ATTENDRE..



Hadria RIVIERE