jeudi 10 avril 2008

les jeux olympiques sont-ils réellement ce qu'ils prétendent être

Partout dans le monde, les protestation se font entendre sur le sujet des Jo de Pekin. Chacun y va de sa revendication . D'un côté les pro-tibétains demandent un boycott pur et simple de ces JO considérant que la Chine est indigne d'accueillir les JO parce qu'elle persécute le peuble Tibétain depuis 1950. Ailleurs ce sont les Ouïghours qui se font entendre. Les militants Chinois qui se battent pour la démocratie dans leur propre pays.
Je suis même étonné de n'avoir pas vu lors du parcours de la flamme à Paris les militants de l'Arche de Zoé car la Chine soutient massivement le Soudan.
Il est vrai l'occasion est trop belle pour faire connaître les plus belles causes humanitaires. Les pressions militantes font vasciller les gouvernements.
Hier déjà le premier ministre anglais annonçait sa non présence aux cérémonies d'ouverture des JO mais dans le même temps, il réservait déjà sa place pour les cérémonies de clôture. Quelle belle hypocrisie!
Notre président Sarkozy qui malgré tout le fric claqué en aller-retour inutiles pour ramener la franco-colombienne vivante de la jungle colombienne ne sera pas non plus présent au vu des exigeances demandées à la Chine.
Quant à Bush, rien à cirer de la démocratie en Chine, il isera bien présent.

Et les pauvres sportifs dans tout ça. hé bien, on leur demande de prendre position. Pas évident pour des athlètes de prendre position. La Chine n'en est pas à sa première organisation de compétition sportive et jusqu'à présent pas beaucoup de reproches ne lui avaient été adressée.
Est ce réellement le rôle d'un sportif de prendre position politiquement.
Quand lors des JO des athlètes l'ont fait, ils l'ont payé très chers.
Et puis pour bien enfoncer les clous , on rappelle les valeurs de l'olympisme.
Et quand on lit le texte, rien ne peut empêcher la Chine d'organiser ses JO.
Alors et là je m'adresse à tous ceux qui se sont découverts avec le Tibet un esprit revendicatif.
Oui je le dis et je le répète le Tibet mais aussi la Chine ont le droit à une vie meilleure, à la démocratie, au respect , oui on aurait jamais du accorder à la Chine l'organisation des JO qui pour se mettre aux normes olympiques à réduit à néant des terres agricoles.
Maintenant, après les JO que comptons nous faire pour le Tibet. Il n'est pas tout de protester, il faut ensuite agir et là je crains qu'il n'y ait plus personne comme à l'époque en 1989 avec la révolte des étudiants chinois. Nous allons continuer à acheter nos produits made in China fabriqués par des ouvriés sur exploités. Mais la n'est pas mon propos.
Le sujet ce sont les JO et cet esprit de fraternité qu'ils sont sensés véhiculer. Le problème c'est que Pierre de Coubertin , fondateur des J.O modernes est loin d'être un personnage irréprochable et pourtant ça n'empêche personne de le citer comme un symbole exemplaire
voici une phrase ' La première caractéristique essentielle de l’olympisme ancien aussi bien que de l’olympisme moderne, c’est d’être une religion. En ciselant son corps par l’exercice comme le fait un sculpteur d’une statue, l’athlète antique honorait les dieux. En faisant de même, l’athlète moderne exalte sa patrie, sa race, son drapeau. » (Pierre de Coubertin, Les Assises philosophiques de l’Olympisme moderne). ' qui en dit long sur l'esprit olympique

2 commentaires:

too banal a dit…

On veut nous faire croire que les jeux olympiques c'est surtout une compétition saine entre les nations! Du sport noble et rien d'autre!
Mais cela en réalité est bassement matériel et ça permet de brasser des milliards de dollars! Pendant qu'une grande part des hommes qui peuplent cette terre continuent à survivre dans la douleur...et les malheurs.
Les jeux olympiques ne changeront rien à la donne. Le Tibet restera occupé par la Chine. Les pays qui pèsent lourd dans les décisions à l'échelle de la planète (je ne parle pas des nains qui se la ferment pour ne pas perdre le bénéfice des aides occidentales et américaines...) font leur petit jeu de protestation mais en fait tout ce qui les intéresse c'est de fructifier leurs relations économiques avec ce partenaire désormais incontournable qu'est l'empire du milieu...
Je ne suivrai pas ces jeux. Je ne suis pas un jouet.

Tahar, coeur de lyon a dit…

Je ne peux que vous suivre dans votre avis. Moi, je me contenterai de faire comme à mon habitude suivre de temps quelques épreuves pour le plaisir des yeux. J'ai aucun souvenir des cérémonies d'ouverture ou de clôture, et les levées de drapeau ne m'ont jamais intéressé. J'ai souvenir d'un djamel bourras qui avait dédié sa médaille à des enfants et qui l'avait payé très cher par la suite.