jeudi 9 décembre 2010

Olympique Lyonnais/ Hapoël Tel-Aviv: agression et provocation en direct

J'ai assisté au match de ce mardi 7 décembre 2010 et j'ai surtout eu la chance d'avoir été aux premières loges et me trouvant dans la tribune Jean Jaures, j'ai pu assister à la totalité des incidents et des provocations qui se sont déroulés durant cet évènement . Ces provocations n'avaient pas pour origine des militants pro palestiniens ou les supporters israéliens venus en tout petit nombre  ' peut être 200 et qui étaient confinés dans le virage sud section F . Ces supporters n'avaient déployé aucun drapeau israélien mis à part le drapeau de leur club et s'étaient même comportés très correctement. Aucun drapeau Palestinien ne fut déployé en respect des consignes données par la directrice de la sécurité de l'OL Annie Saladin. " Les drapeaux palestiniens sont interdits à Gerland, et ceux d’Israël sont « déconseillés ". Etonnant cette attitude différentielle selon les drapeaux.

Par contre une poignée de militants sionistes pas présents pour soutenir le club israélien dont ils n'avaient rien à cirer mais venus pour en découdre avec d'éventuels militants pro palestiniens commencaient même avant le début du match à déployer  des drapeaux israéliens et des slogans qui n'avaient rien à voir avec les enjeux du match.  Et la chance a voulu que j'ai pu tout filmer. Ce n'est qu'en seconde mi temps et au moment où quelques militants pro palestiniens voulurent afficher le slogan "FREE PALESTINE " que les choses se gâtèrent. D'abord avec l'intervention des agents de sécurité qui se mirent à arracher des mains des militants qui n'obsèrvèrent aucune resistance, les morceaux de tissus qui assemblés formèrent le slogan free palestine  puis un groupe de militants sionistes en blouson noirs et qui communiquaient par radio déboulonnèrent du haut des gradins ' section I des tribunes de Jean Bouin pour frapper les militants pro palestiniens s'en suivire une bagarre généralisée entre militants sionistes, militants pro palestiniens, agents de sécurité.
Certains diront que la politique n'a pas sa place dans les stades sauf qu'Israël par sa politique discriminatoire ne respecte pas les règles du football européen et Platini l'avait longuement rappellé avec une menace sérieuse d'exclure Israël du championnat d'Europe. suite aux incidents qui se sont produits ce mardi 7 juin 2010, le collectif 69 de soutien au peuple de Palestine a envoyé à la presse un communiqué que voici:
COMMUNIQUE DE PRESSE - MATCH OL - TEL AVIV - Contact presse 06 86 83 90 82
C’est sous le beau mot d’ordre "RESPECT" de l’UEFA qui encadre le stade de Gerland en ce 7 décembre que des groupes organisés pro-israéliens ont agressé des militant(es) qui affichaient pacifiquement la banderolle FREE PALESTINE en début de deuxième mi-temps.
Alors que les "stadiers" (en orange sur la vidéo) chargés de la sécurité enlevaient la banderole en tissu des mains des manifestants sans aucune résistance, un groupe organisé pro-israélien, qui surveillait la tribune, vêtu de blouson noir, doté d’oreillettes, a surgi et frappé les manifestant(es) soutenant la Palestine. Les "stadiers" et la police ont eu du mal à s'interposer tant l'agression était violente.
Affirmer la revendication de "Palestine libre" pour les militants c'était refuser que l’Etat d'Israël (curieusement participant à la coupe d’Europe) fasse oublier le cauchemar qu’ils font vivre en ce moment même au peuple palestinien au mépris des droits humains et du droit international, dans un match de foot "normal".
Notons qu’au moment même où se déroulait le match, les avions F16 effectuaient deux attaques aériennes dans la bande de Gaza, prison à ciel ouvert d’un million et demi de personnes et que des bulldozers détruisent des maisons palestiniennes pour les colonies israéliennes.
D’autres tentatives pro-israéliennes de communication s’abritant derrière le sport ont cours en ce moment. L’UEJF (étudiants juifs de France) et SOS racisme organisent la tournée de l’équipe de football de la ville israélienne d’Abou Gosh, baptisée "sport pour la paix".
Le collectif 69 de soutien au peuple palestinien s’élève avec force contre l’agression de militants(es) le 7 décembre et soutient totalement ces pacifistes dont plusieurs ont été blessés.
Il participera aux suites données à ces évènements.
NB : Vous trouverez des informations mises à jour sur le site http://collectif69palestine.free.fr
voici la première vidéo :
le match n'avait  pas débuté et déjà les drapeaux israéliens apparaissaient.
video


et la seconde  où s'est produite l'altercation


video



ici une surveillance sans faille ou presque




Aux abords du stade et avant le match une manifestation en faveur de la Palestine s'est déroulée



Pétition pour l'exclusion d'Israël de l' UEFA













Aucun commentaire: