lundi 9 juin 2008

un imam condamné pour avoir organisé un mariage

Le tribunal correctionnel d'Orléans a condamné un imam à 1.500 euros d'amende pour avoir célébré des mariages religieux sans mariages civils préalables.Le tribunal correctionnel d'Orléans a condamné vendredi un imam à 1.500 euros d'amende pour avoir "célébré des mariages religieux sans qu'au préalable les mariages civils n'aient été prononcés", a-t-on appris samedi 7 juin de source judiciaire.Les deux couples, parmi lesquels des immigrés en situation irrégulière, s'étaient prévalus des célébrations pour acquérir auprès de l'état civil français un mariage administratif en bonne et due forme."Il s'est fait piéger""Mon client qui est à la tête d'une mosquée particulièrement intégrée à Orléans est parfaitement au courant de la loi française et ne souhaitait pas la violer", a déclaré à l'AP Me Jérôme Castelli. "Il s'est fait piéger. Les couples voulaient asseoir leur position pour qu'on ne les suspecte pas de mariage blanc. C'était stupide! Si l'imam avait été au fait de la situation, il n'aurait bien sûr pas célébré les mariages religieux".Le procureur de la République avait requis trois mois de prison avec sursis et 1.000 euros d'amende à l'encontre de l'imam. Ce dernier a décidé de ne pas faire appel de la décision du tribunal correctionnel d'Orléans. Si ce jugement était maintenu, il pourrait faire jurisprudence. (AP)
J'ai toujours cru qu'il y avait séparation en France de la religion et de l'Etat.
Je ne vois pas pourquoi il serait interdit à un couple de faire un mariage religieux sans mariage civil ou un mariage civil sans mariage religieux. Je ne vois pas en quoi un juge se mêle de ça.
Et que faire si la religion pratiquée par ce couple n'est pas reconnue par l'administration.
La religion est une affaire privée et pour ce qui concerne les musulmans, elle est symbolique et nullement transcrite sur papier.
A ce moment là , faudrait il apporter la preuve que le couple n'a pas fait de mariage religieux alors qu'il n'y a aucune preuve papier comme quoi ce mariage s'est déroulé.
Qu'en est il de tous ces mariages marocains qui se déroulent dans les consulats ou des couples qui se marient à l'étranger.
Je trouve franchement que la sanction est démesurée pour une pratique qui fait plus office de symbôle qu'autre chose.
Je suis aussi choqué qu'on fait tout un pataquès pour une cérémonie qui est plus un moment festif qu'autre chose. Il y a de la haine dans les commentaires des sites internet qui ont relevé l'affaire qui sont inquiétants et qui aboutira si ça continue à voir des gens se rfermer sur eux-mêmes. On mélange tout et n'importe quoi. Les mariages religieux musulmans sont symbôliques et non aucun caractère officiel. Ils ont valeur de symbôle uniquement pour les familles. Même dans les pays musulmans pour ceux qui semblent l'ignorer les mariages civils se font et sont distincts des mariages religieux.
En France, fonder une famille sans passer devant le maire ne choque personne. en quoi serait il choquant de faire un mariage religieux et ne pas passer devant le maire ou passer plus tard.
au nom de quoi un état qui se dit laïc se mêle du religieux qui est du domaine privé.

2 commentaires:

vincent15 a dit…

Je suis tout à fait d'accord. L'état se mêle parfois de beaucoup trop de choses à mon goût, et si des personnes veulent un mariage religieux uniquement, elle devraient être libres de la faire, à partir du moment ou elles sont conscientes que ce mariage ne leur donne aucun droit particulier.

ciboulette a dit…

Comme d'hab. entièrement d'accord avec toi houhou.De plus le mariage célébré par l'imam ne présente aucun conséquence puisque il n'est pas plus reconnu par la république que le mariage religieux.
Nous sommes devenus un pays extrémiste comme tous ceux qui à un moment ont voulu éradiquer l'extrême.
Je crois qu'on a besoin d'air un peu, beaucoup, passionnément. Qu'on nous laisse vivre ! Que les lois ne régissent pas tout sinon ils vont bientôt nous calibrer nos pets !

Bise Cib