vendredi 21 mars 2008

Des sous marins vous en avez déjà vus


M. Sarkozy a inauguré le lancement d'un sous marin nucléaire qui prendra le départ plus tard. C'est comme ça, on ne peut pas tout avoir et le terrible et le Nicolas
Et puis parlant de sous marins, écoutez jusqu'au bout la suite.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

c'est du réchauffé... je vois pas ce qu'il y a de démocrate dans ce reportage de caniveau

Werner a dit…

J'ai entendu le discours de M.Sarkozy. J'ai écouté ensuite un débat "d'experts" de tout bord sur France-Info. C'est attristant. Il n'y a pas un qui pose la question de fond. La force de frappe nucléaire est-elle encore utile ? Tout le monde est pour le maintien, le Modem a-t-il un avis ? Le Canada, l'Australie, l'Espagne.. s'en passe sans problème. N'y a-t-il pas mieux à faire avec ces 3 milliards d'Euro ?

Tahar, coeur de lyon a dit…

Ce que je regrette le plus, c'est pourquoi dépenser des milliards à construire et faire fonctionnée cette p..... d'Europe, pour continuer à faire comme si c'était impossible d'édifier une Europe de la défense qui ne ne soit pas un gadget. A partir de là et à l'échelle européenne on pourra toujours réfléchir à la nécessité de sous marins à propulsion nucléaire. La France avec son petit 60 Millions d'habitants continue à se prendre pour une grande nation et à dilapider les fonds publics.
Qu'en pense Morin qui était le bras droit de Bayrou et qui était sensé si Bayrou était devenu président être son ministre.
La position du MoDem sur la quasi majorité des sujets vitaux, personne ne la connait tout simplement parce qu'il n'y a pas de position. Bayrou aujourd'hui a d'autres préoccupations notamment sa défaite à Pau.
L'étiquette MoDem, tout le monde se l'approprie et en fait n'importe quoi. Il n'y a qu'à voir les constitutions des conseils municipaux . Nous sommes le seul parti en France et peut être au monde à avoir des élus dans plusieurs partis dans un même conseil municipal.

Tahar, coeur de lyon a dit…

@ anonyme, je conçois parfaitement que c'est du réchauffé et encore sorti du frigo, je n'ai même pas voulu le passer au four, je l'ai servi tel quel. C'était juste un clin d'oeil pour rapeller aux lecteurs la méconnaissance de sujets vitaux de la part de Sarkozy.
Vous me direz 4,5 ou 6 sous-marins, ça ne change pas la donne.
Sauf que derrière un sous marin, ce sont des budgets qui se chiffrent en centaines de millions d'euros.
Et la question essentielle qui est rarement engagée est de savoir si on veut une défense européenne forte ou une défense française ruineuse.