samedi 21 juin 2008

Bi-centenaire de la naissance de l'émir Abdelkader


L'émir Abd El-Kader est né en 1808 près de Mascara en Algérie - décédé le 24 mai 1883 à Damas Syrie. La date la plus probable de sa naissance est le 6 mai 1807.
Les commémorations ont été et le sont encore en Algérie, Mexique, Etats unis où il existe une ville qui porte son nom 'elkader dans l'Iowa' en souvenir de sa reconnaissance des états unis d'amérique et aussi en France notament à Lyon mardi 17/06/08 au soir dans l'hôtel de ville de Lyon sans la présence du maire malgré la présence de fortes personnalités.
C'est l'adjoint au Maire de Lyon, chargé du Rayonnement International, du. Tourisme et de la Coopération Décentralisée qui ouvrit la conférence sur le bi-centenaire de l'Emir Abdelkader en rappelant la bibliographie de l'Emir. tout s'était bien passé jusqu'au moment où je ne sais pourquoi monsieur l'adjoint s'est senti obligé d'en rajouter avec cette phrase qui si elle ne provoqua pas de remous dans la salle, certainement assommée par la forte chaleur et le temps humide et lourd me choqua. en effet dire en parlant de l'Emir que malgré les contradictions, il protégea les chrétiens en syrie me choque. je ne vois pas personnellement où est la contradiction d'être musulman et de chercher à protéger son prochain.
On considéra aussi que l'Emir Abdelkader était franc-maçon. jusqu'à preuve du contraire , il n'existe aucun écrit qui confirme ce fait . L'intervention de bruno Etienne fut brillante tandis que Christian Delorme figure lyonnaise bien connue se contenta d'histoires anecdotiques sur le voyage de l'emir Abdelkader. Histoire sans grand intérêt mais bon , on fait ce qu'on peut. Le responsable d'une association soufi aborda la partie spirituelle de la conférence.
Ce qui m'intéresse aujourd'hui c'est l'évocation de l'Emir Abdelkader sous l'angle Franc_maçon et pour compléter mon texte, je vous invite à la lecture suivante : la franc-maçonnerie et l'Algérie . Malgré des témoignages, il n'existe aucune preuve et certains à Lyon lors de l'inauguration de la conférence firent la remarque.
bon il n'empêche qu'un square sera prochainement inauguré à Lyon en hommage à l'émir abdelkader mais ça n'enlèvera pas de moi l'image permanente de la rue Bugeaud , sinistre génocidaire. J'espère bien qu'un jour cette plaque sera éliminée du paysage lyonnais

2 commentaires:

L'hérétique a dit…

entièrement d'accord à propos de Bugeaud, ce type ne devrait pas être commémoré : il faudrait déjà commencer par le lycée d'Alger...

Tahar, coeur de lyon a dit…

en Algérie, il n'y a plus aucune trace de présence de ce sinistre individu. En ce qui concerne sa présence comme nom de rue dans de nombreuses villes françaises, ce n'est pas normal dans un contexte où on considère que les crimes contre l'humanité ne sont pas prescrissibles. Y aurait il une exception française.
s'il existe de grands personnages qui ont honnoré la France, certains ont laissé un mauvais souvenir encore très présent dans les esprits par exemple Napoléon Bonaparte n'est pas très apprécié en Espagne où certains le comparent à Hitler.
Aujourd'hui ,l'Europe a du mal à s'affirmer dans l'esprit des européens. La présence nombreuse de tristes et sinistres personnages comme nom de rues, avenues, boulevards ou places n'est pas fait pour arranger les choses.
J'ai parlé de Bugeaud mais il y en a bien d'autres