lundi 31 octobre 2011

La Palestine enfin à l'UNESCO . C'est une grande victoire

Je reviendrai plus en détail sur cette adhésion qui ne manquera pas d'être commentée par toute la presse dans les heures qui vont suivre. Pour le moment, je savoure ma joie et mon agréable surprise d'avoir appris que la France a voté pour, pendant que les USA, le Canada et l'Allemagne votaient contre.


L’entrée de la Palestine porte le nombre d’Etats membres de l’UNESCO à 195.
Plus de détails en suivant ce lien et celui ci

le site de la délégation palestinienne va pouvoir évoluer n'étant plus aujourd'hui observateur mais membre de plein droit, la Palestine entrevoit la sortie du Tunnel en ce jour à marquer d'une pierre blanche


Et non la France en votant pour, ne s'est pas déshonorée voir l'article :http://www.france-palestine.org/article18571.html  


Voici la postion officielle française :

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/enjeux-internationaux_830/onu_1032/organisations-du-systeme-nations-unies-institutions-specialisees-institutions-financieres_3187/organisation-nations-unies-pour-education-science-culture-unesco_2577/unesco-vote-france-sur-demande-adhesion-palestiniens-unesco-31.10.11_96424.html



Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO)

Palestine - Vote de la France concernant la demande d’adhésion à l’Unesco (31 octobre 2011)

Le 21 septembre dernier, devant l’Assemblée générale des Nations unies, le Président de la République présentait la vision de la France pour avancer sur le chemin de la paix au Proche-Orient, pour avancer sur le chemin d’une solution au conflit israélo-palestinien.
S’agissant des Nations unies, le Président de la République avait proposé que l’on travaille à une résolution à l’Assemblée générale permettant à la Palestine de rehausser son statut au sein de l’ONU en devenant un État non-membre observateur. Nous continuons à penser qu’une telle résolution constituerait une avancée légitime vers la reconnaissance d’un État palestinien, sans créer, comme nous pouvons le craindre d’une démarche au Conseil de sécurité, une confrontation diplomatique majeure, qui conduirait à l’impasse.
Aujourd’hui la question qui était posée était de savoir si la communauté internationale répondait oui ou non à la demande d’adhésion de la Palestine à l’UNESCO. Certes nous aurions préféré que cette question fût posée après le traitement du sujet par l’Assemblée générale à New York. Mais à partir du moment, où elle l’est aujourd’hui, il nous faut prendre nos responsabilités et répondre sur le fond. Et sur le fond la France dit oui, la Palestine a le droit de devenir membre de l’UNESCO, cette organisation dont la vocation est d’œuvrer à la généralisation d’une culture de la paix au sein de la communauté internationale. Une telle adhésion entre pleinement dans la logique de la démarche à l’AGNU proposée par le Président de la République.
La France a toujours été, est aujourd’hui et restera demain dans le camp de la paix. Elle soutient les responsables palestiniens, au premier rang desquels le Président de l’Autorité palestinienne, dans leurs efforts pour l’édification d’un État palestinien vivant côte-à-côte, en paix et en sécurité avec l’État d’Israël. Le Président de la République l’a souligné, le 21 septembre, devant l’Assemblée générale des Nations unies : si quiconque à travers le monde menaçait l’existence d’Israël, la France serait immédiatement et totalement aux côtés d’Israël. Nous le disons et le répétons, c’est, avant tout, par le biais de négociations entre Israéliens et Palestiniens que l’objectif de deux États vivant en paix et en sécurité sera atteint. Nous appelons les deux parties à faire tous les compromis nécessaires pour que ces négociations puissent reprendre sans délai.






La Conférence générale admet la Palestine comme État membre de l’UNESCO


© UNESCO/Dou Matar

La Conférence générale de l’UNESCO a voté aujourd’hui l’admission de la Palestine comme État membre de l’Organisation.

Pour que cette admission* devienne effective, la Palestine doit signer et ratifier l’Acte constitutif de l’UNESCO déposé dans les archives du Gouvernement du Royaume-Uni à Londres, où il est  ouvert à la signature.
L’entrée de la Palestine porte le nombre d’Etats membres de l’UNESCO à 195.
Le vote a été obtenu avec 107  voix en faveur de l’admission et 14 voix contre, avec 52 abstentions.
L’admission à l’UNESCO des États qui ne sont pas membres des Nations Unies nécessite une recommandation du Conseil exécutif de l’Organisation et un vote favorable à la majorité des deux-tiers des Etats membres présents et votants à la Conférence générale (les membres qui s’abstiennent de voter sont considérés comme non-votants).
La Conférence générale est composée des représentants des États membres de l’Organisation. Elle se réunit tous les deux ans et est composée des États membres et des membres associés ainsi que des observateurs des États non membres, des organisations intergouvernementales et non gouvernementales (ONG). Chaque État membre dispose d’une voix, quelle que soit sa taille et l’importance de sa contribution budgétaire.
La Conférence générale détermine la politique et les principales orientations de travail de l’Organisation. Son rôle consiste à déterminer les programmes et fixer le budget de l’UNESCO. Elle élit aussi les membres du Conseil exécutif et nomme, tous les quatre ans, le Directeur général.

31.10.2011

Google à l'heure d' Halloween

Difficile d'échapper au doodle du jour . La tribune de Genève en a fait un article que vous pouvez lire ici :http://www.tdg.ch/actu/hi-tech/google-fete-halloween-sculptant-courges-2011-10-31

video





Voici en vidéo le secret de la réalisation de cette vidéo :





J'avais  dans un précédent article abordé le thème des doodles :
http://parolededemocrate.blogspot.com/2011/09/les-doodle-google.html

Halloween est une fête venue de l'autre côté de l'atlantique qui a du mal à accrocher à l'opinion malgré les efforts du monde du business. 

La fête d’origine américaine devient une coutume en France depuis 1998, à l’occasion de cette fête, la vente des déguisements de vampires, zombies, squelettes et fantômes prennent une bouffé d’oxygène en l’hexagone.

Au Canada, on appelle la nuit du 31 octore, la nuit du diable et elle porte bien son nom. Elle correspon à une augmentation notable de tous les délits: http://www42.statcan.ca/smr08/2011/smr08_159_2011-fra.htm :

En France, en 2008, on parlait  d'échec de cette fête
http://www.journaldunet.com/management/expert/32869/halloween---les-raisons-d-un-echec-commercial.shtml

En 2011, On est plus optimiste sur les résultats

Aujourd'hui, le 31 octobre 2011, sera probablement une grosse fête d'Halloween. Les chiffres parlent d'eux-mêmes, avec un accroissement du chiffre d'affaires des vendeurs de déguisements, confiseries, et décorations spécifiques.
En premier lieu, d'après le site de déguisement halloween-déguisement.fr, les décors et la décoration ont le vent en poupe car ce sont les catégories de leur site les plus fréquentées : Tissu effrayant, verres Halloween, mini citrouille, rideaux d’épouvante, toiles d’araignée, crane, etc.

voir l'article complet ici :  http://www.lepost.fr/article/2011/10/31/2626500_happy-halloween-2011.html


Gaza: escalade meurtrière

A qui profite cette escalade meurtrière qui a débuté il semble dans la nuit de mercredi  à jeudi avec des tirs de roquettes perpétrés à partir de Gaza et non revendiqués. Ces tirs n'avaient fait aucune victimes mais pas besoin de ça pour provoquer une réaction violente de l'aviation israélienne qui a provoqué ainsi depuis samedi un total de 13 morts  du côté Palestinien et en représailles de la part des groupes palestiniens, la mort d'un israélien. 
Cet évènement ne fait nullement les affaires du Hamas qui est resté en dehors de la confrontation et qui attend la fin des échanges de prisonniers. Il semblerait que depuis ce matin, les choses se soient calmées mais rien n'est moins sûr.

Quelques liens pour essayé d'être mieux informé :

http://www.courrierinternational.com/depeche/newsmlmmd.bb2ed1021b5890f415df1b0467c47cc4.571.xml

http://www.challenges.fr/monde/20111029.REU1544/raid-israelien-dans-un-camp-du-djihad-islamique-a-gaza.html
http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=11379


Photo : Centre palestinien d’information

dimanche 30 octobre 2011

L’aide britannique conditionnée aux droits des homosexuels

Désormais, l’aide britannique versée aux pays africains dépendra de l’attitude de ces derniers face aux homosexuels. C’est à peu de chose près ce qu’a annoncé début octobre le Premier ministre britannique David Cameron. 
qui d'homophobe jusqu'en 2005, il est devenu homophile.
Les premières mesures de restriction ont d’ailleurs été engagées. Le Malawi s’est vu signifier une baisse de 19 millions de livres (environ 21 millions d’euros) et l’Ouganda et le Ghana pourraient être les prochains sur la liste.
Comme le racontait sur Youphil le journaliste Philippe Castetbon, les pays condamnant l’homosexualité sont légion. Alors, véritable politique de soutien aux droits des homosexuels ou réduction des dépenses sous des prétextes fallacieux?
Si les états occidentaux se mettent à négocier des aides pour certains  pays vitaux en fonction e l'attitude de ces pays sur les droits des homosexuels, je veux bien mais à ce moment allons jusqu'au bout et demandons aux Britanniques de considérer leurs aides à l'ensemble des droits humains et ainsi, ils feront de juteuses économies.

Je me pose tout de même une question, sont ils aussi  pointilleux sur la nature des régimes concernant leurs ventes d'armes. Intéressons nous à ce registre.
La Grande Bretagne est le troisième exportateur d'armes au Monde devant la France et derrière la Russie, les USA étant les premiers et Israël, le 5 ième. 

La Grande-Bretagne publie tous les trimestres des informations sur ses ventes d'armes avec un maximum de détails, et tout le monde peut savoir à quels pays elle a refusé la signature d'un contrat."  


La vente d'armes obéit à des règles strictes comme défini dans ce document ci
mais des règles qui se doivent d'être respectées.  Sur ce dernier point, j'ai de gros doutes quand on sait qu'en janvier 2011, la France avait livré  à Khadafi près de 5000 missiles.


La Grande Bretagne vend des armes à des pays qui n'en feront nullement un usage pacifique.
La question est de savoir si la Grande Bretagne fera l'effort de moins gagner dans la vente des armes pour être plus en accord avec son désir de contribuer aux droits de l'Homme.
 Accès au schéma des répartitions des ventes d'armes britanniques.
http://image.guardian.co.uk/sys-files/Guardian/documents/2011/02/21/Middle_East_Arms.pdf

source: http://www.guardian.co.uk/news/datablog/2011/feb/22/uk-arms-sales-middle-east-north-africa
En 2010, le britannique BAE Systems est devenu le plus grand fabricant d'armement au monde, un titre revenant pour la première fois à un groupe non-américain, selon un rapport publié lundi.
En complément de l'article : lien1, lien2

René Naba à Lyon: exercice difficile

conférence/René Naba 30/10/11 LYON
L'exercice ne fut pas du tout aisé pour René Naba venu parler des révolutions arabes. Même un dimanche, la conférence magistrale tenue dans une ambiance décontractée attira énormément de monde. Un public dans son écrasante majorité maghrébine et assez mixte. Cette conférence annoncée dans ce blog m'avait intéressé pour la raison assez simple que j'avais perçu depuis plusieurs mois, une attitude bizarrement changeante dans la perception des révolutions arabes de la part de René Naba. Je voulais en avoir le coeur net en me déplaçant pour cette rencontre et c'est là ou je constatais de mes propres yeux et surtout oreilles que OUI, René NABA ne croyait plus trop à ces révolutions arabes, qu'il espérait surtout des Arabes de France qu'ils soient derrière la mise en route d'un automne français. Il y avait en lui comme un désir profond de voir la France et même l'Europe subir des révolutions et ainsi se prouver à lui même que la réaction dans ce cas serait de la même nature qu'en Syrie. Il a beaucoup parlé de la Syrie. Il l'a surtout beaucoup défendu en créant une confusion volontaire entre l'état Syrien, le peuple Syrien et le régime syrien. Pas une fois, il n'a utilisé l'expression "Bashar El Assad", il a surtout critiqué la bureaucratie syrienne et ça il l'a répété bien facilement 3 fois comme s'il voulait faire oublier ses silences sur les atrocités du régime depuis le début des révoltes de mars.

Systématiquement, il a dénoncé les tentatives de déstabilisation de la Syrie en frappant tout azimut sur l'Egypte, les USA, la Turquie et surtout en créant une confusion entre la Turquie de Kamal Attaturk, celle qui fut à l'origine du génocide arménien, celle qui était clairement anti musulmane et laïque et la Turquie d'Erdogan, musulmane et qui n'hésite pas à dire les 4 vérités à Israël, l'allié de toujours. Une confusion inacceptable et volontaire afin de dénigrer la Turquie qui aujourd'hui, critique ouvertement la Syrie. Mais, il n'a jamais cherché à reprocher à Bashar d'avoir eu un grand père qui avait soutenu l'implantation des sionistes en Palestine allant jusqu'à écrire à Léon Blum 'lire article ici' .
Et puis toujours cette manière de noyer le public avec des chiffres sortis du contexte. Par exemple sur le prix du baril de pétrole octroyé à l'Egypte et en le comparant au prix facturé à la Jordanie et à la Syrie. C'est vrai que l'Egypte vendait son pétrole à perte à Israël, ' c'était en parti le prix à payer pour récupérer le Sinaï. Mais il ne faut pas aussi dire n'importe quoi. Tout d'abord, l'Egypte importe du pétrole à l'Algérie et elle n'en vend pas à la Syrie qui se fait ravitailler par ses amis iraniens. Mais personne ne pouvait interrompre Monsieur René Naba quand il parlait. Vous me direz, c'est normal même quand ça tournait à la vocifération. Plus je l'écoutais et plus je me demandais si j'allais pouvoir lui poser toutes mes questions pour réajuster ses propos mais aussi lui demander son opinion sur certains points qu'il évitait d'aborder.
A vrai dire, ça a été permanent dans sa conférence, il ramenait systématiquement la discussion autour d'une Syrie victime d'un complot américano sioniste. 

Pensant trouver un public majoritairement Algérien, il a cassé du sucre sur le Maroc, caresser du poil les Algériens en considérant à l'instar de la Syrie que l'Algérie faisait parti du camp de ceux qui ne bradent pas la cause arabe oubliant que ça fait des années que l'Algérie coopère avec les USA et l'OTAN allant même proposer un jour par la voix de l'ambassadeur algérien en Suisse au lendemain de l'opération plomb durci de coopérer avec Israël. Il oublie que l'Algérie a placé une grosse partie de sa fortune en bons du trésor américain, que l'Algérie avait il y a quelques années signé des contrats de vente de gaz à perte avec les USA, que l'Algérie coopère militairement avec les USA et qu'une partie de ses officiers ont été formés aux USA. J'ai même l'impression qu'à ce moment , il disait n'importe quoi.


Son exposé fut long riche en informations, peut être trop riche et on finissait par s'y perdre dans les détails et les plongeons dans le passé en provoquant des confusions volontaires comme il fit par exemple au sujet de la Turquie. Il en voulait beaucoup à la Turquie mais aussi à la France à qui il reprochait son intervention en Libye. A vrai dire, il avait une dent contre tous ceux qui s'en étaient pris à la Syrie. Il en devenait presque agressif et malheur à celui qui rentrait en conflit avec lui.

Sur la question de savoir pourquoi il passait si peu à la télé alors qu'il se considérait comme un pédagogue, il répondait qu'il ne voulait pas cautionner des médias qui n'allaient pas lui donner le loisir de s'exprimer.

J'aurai bien voulu lui poser des questions mais il m'avait interdit de lui en poser, attendant de ma part des excuses sur une remarque faite à un spectateur, remarque qu'il avait décidé qu'elle lui était destinée, ce qui n'était pas le cas. Il n'empêche que certaines questions ont mis très mal à l'aise le conférencier qui ne voyait dans ces révolutions qu'un complot occidental en reconnaissant du bout des lèvres la spontanéité des mouvements. Un spectateur fit une intervention intéressante en rappelant que les peuples ne pouvaient pas indéfiniment être soumis à la dictature et que les dictateurs finiront par tomber. Là, il n'était pas à son aise et le jeu des questions réponses commencèrent à l'agacer réellement. Il devait certainement se demander ce qu'il faisait au milieu de tous ces "bougnoules" , terme qu'il usa un peu trop à mon goût lors de son discours. Après d'autres questions critiques, il se dépêcha de liquider le débat séance tenante et ne tarda pas à s'éclipser hors de la salle.

A l'heure d'hiver

SIPA/Simon Procter
Nous sommes passés la nuit passée à l'heure d'hiver et je ne m'en suis même pas aperçu. J'étais content de faire reculer le temps moi qui me plaint de n'en avoir jamais mais après le plaisir de l'instant, je n'ai pas vraiment vu la différence pour la simple raison que je ne porte pas de montre et que je suis à chaque fois complètement en décalage de tout. Et puis déjà l'expression passez de l'heure d'été à l'heure d'hiver me paraît tout a fait étrange alors qu'on se trouve déjà fin octobre. Je sais bien que la météo a fait des heures supplémentaires mais tout de même. Je m'étais toujours dit pourquoi aire es changements aussi brusques. Pourquoi ne pas procéder par étapes à coup de 30 mn, le temps de s'adapter aux changements et  donner plus d'efficacité à ces changements d'horaires. Je me suis aussi demandé comment ça se passait pour ceux qui travaillaient de nuit, seraient payés pour l'heure supplémentaire effectuée ou pas. 

"A 3 heures il sera 2 heures"

Chaque année c'est la même chose, impossible d'échapper à la sempiternelle petite phrase : « A 3 heures il sera 2 heures ». Evidemment, 2011 ne déroge pas à la règle et dans la nuit de samedi à dimanche, la France passe à l'heure d'hiver. Pensez donc à remonter vos pendules d'une heure avant d'aller vous coucher, le passage à l'heure d'hiver vous fera gagner une heure de sommeil.

Le changement d'heure à quoi ça sert ?

Instauré en 1976 en France, le système du double horaire été-hiver est une des conséquences du choc pétrolier. Il avait été mis en place pour faire des économies d'énergie, en faisant coïncider les horaires d'activité avec les horaires d'ensoleillement afin de limiter les besoins en éclairage.


Au fait de quand date cette histoire de changement d'heure qui nous fait passer de l'heure normal à l'heure d'été puis revenir à l'heure normale que nous appelons heure d'hiver. 

Une idée très ancienne.
Cette idée date de 1784. Elle est de Benjamin Franklin et exposée de manière un peu fantaisiste sous forme de lettre envoyée par Franklin au Journal de Paris qui la publie le 26 avril 1784.

Cette "lettre" est, à l'origine, la partie d'un discours plus sérieux intitulé An Economical Project et dont le sujet traite des économies d'énergies naturelles. Il en réécrit une partie par amitié pour Antoine Alexis-Francois Cadet de Vaux, éditeur du Journal de Paris qui souhaite que le sujet soit abordable par ses lecteurs.
Il commence en décrivant la démonstration à laquelle il avait assisté la veille d'une nouvelle lampe à huile. Il relate la discussion qui s'en était suivie à propos du rapport huile consommée/lumière produite.
Le sujet en tête, il entre chez lui et s'endort vers 3-4 heures du matin. Un bruit le réveille vers 6 heures et il s'étonne d'une grande clarté dans sa chambre. Il pense d'abord à ces fameuses lampes éclairant sa chambre mais constate, en fait, que ce sont les rayons du Soleil levant qui pénètrent dans la pièce. La lecture d'un almanach lui confirme que le Soleil se lèvera encore de plus en plus tôt jusqu'à fin juin.
"Cet événement me fit penser à des choses plus importantes et plus sérieuses. Si je n'avais pas été éveillé si tôt le matin, j'aurais dormi six heures de plus à la lumière du Soleil, et, par contre, aurait passé six heures la nuit suivante à la lumière des chandelles."
Et il poursuit : " En partant du principe qu'il y a 100 000 familles à Paris et que ces familles consomment la nuit 1/2 livre de bougies et chandelles par jour... En estimant de 6 à 8 heures la durée moyenne entre l'heure de lever du soleil et la nôtre... il y a donc 7 heures par nuit pendant lesquelles nous brûlons des bougies, on en arrive au décompte suivant :
En six mois entre le 20 mars et le 20 septembre, il y a 183 nuits. 7 heures par nuit d'utilisation de bougie. La multiplication donne 1 281 heures. Ces 1 281 heures multipliées par 100 000 donnent 128 100 000.
Chaque bougie exige 1/2 livre de suif et de cire, soit un total de 64.050.000 livres. À un prix de trente sols par livre de suif et de cire on en arrive à 96.075.000 tournois de livre.
" Euh... un tournoi de livre, c'est combien d'euros ?
Bref, Franklin conclut par "...une immense somme que la ville de Paris pourrait sauver chaque année !"
Non, la conclusion, c'est " les gens sont obstinément attachés à leurs vieilles traditions et il sera difficile de les amener à se lever avant midi". Mouais. Il fréquentait qui, Franklin ?
Et il propose des solutions :
1) Taxer d'un louis par fenêtre les habitants qui laissent leurs volets fermés.
2) Bougies rationnées à une livre par famille par semaine.
3) Policiers chargés d'arrêter la circulation après le coucher du Soleil exceptée celle des médecins, des chirurgiens et des sages-femmes.
4) Chaque matin dès que le Soleil se lèvera, cloches d'église et, au besoin, canon informeront l'ensemble des habitants de l'arrivée de la lumière.
Remplaçons le bruit de canon par celui d'un réveille-matin avancé de quelques heures et l'heure d'été est bien née. Notons, tout de même , que Franklin avait pour projet de réveiller les gens plus tôt et non pas de décaler les heures des montres et horloges.
L'idée, sans les loufoqueries (encore, qu'actuellement, il faille se méfier des loufoqueries de nos gouvernants français), fut reprise en 1907 par un certain William Willett (1857-1915), entrepreneur anglais.
Son idée à lui fut bien d'avancer et retarder les montres. Dans une brochure intitulée Waste of Daylight ("Gaspillage de la lumière du jour"), il explique le processus. Le décalage devait se faire durant 4 dimanches, à 2 heures du matin, en avril (avancer les montres) et et septembre (reculer les montres) à raison de 20 minutes chaque dimanche. Willet explique le choix de 2 heures du matin par le fait que c'est l'heure qui dérange le moins la circulation des trains.
Son but était double :
- Passer ses loisirs à la lumière du jour. Sans compter ses six premières années, un homme gagnerait une année de "jour" à 28 ans, 2 à 50 ans et 3 à 72 ans.
- Et, surtout et encore une fois, économiser l'énergie destinée à produire l'éclairage artificiel. Willett l'estime, déduction faite de la perte de profit des fournisseurs, à £ 2 546 834 pour la période avril-septembre de chaque année.

 Découvrez la suite dans l'excellent article ci-joint http://www.louisg.net/E_heure_ete.htm




Action réaction

Il était difficile de rester inactif après le bombardement de la ville d'Homs hier en fin de matinée. En ins de 1h30 et après quelques sms et appels téléphoniques, on était plus de 15 pour entreprendre une mini action symbolique certes mais efficace pour marquer notre solidarité envers la population d'Homs en particulier et le peuple syrien libre en général.




Découvrez l'actualité sur les évènements en Syrie grâce à la page HTTP://FACEBOOK.COM/FREE SYRIA LYON

Les révolutions arabes, la Palestine et l'Occident : quelles conséquences ?

René Naba animera dimanche 30 octobre à Lyon une conférence débat à 14h00 au Centre Tawhid sur le thème : "Les révolutions arabes, la Palestine et l’Occident : quelles conséquences ?"

Lieu : Centre Tawhid, 8 rue Notre Dame, 69 006 Lyon

Entrée libre et gratuite.

Infos et renseignements au 04 72 74 18 69 ou sur www.ujm.fr
 
 

samedi 29 octobre 2011

La ville de Homs est sous les bombes

Depuis le début de la semaine, la répression du régime dictatorial de Bashar El Assad s'est  amplifiée et juste pour la journée d'hier, on a dénombré des dizaines de morts. Aujourd'hui, on est monté d'un cran dans l'escalade de la violence avec le bombardement d'Homs par l'avion syrienne. Nous ne pouvons pas rester sans agir, chacun doit se mobiliser partout où il peut. Le peuple syrien est en danger de mort.

video

Démocratie ou Dictature: la France doit choisir

Vis à vis de l'opinion française et internationale, il y a comme une tromperie. La France ne peut pas d'un côté donner l'image d'un pays solidaire des révolutions qui secouent le monde arabe en allant jusqu'à prêter main forte militairement dans le cadre d'une mission à l'ONU aux rebelles Libyens et dans le même temps fermer les yeux sur ce qui se passe au Bahreïn et accepter qu'un membre du gouvernement Syrien responsable d'exactions quotidiennes en Syrie venir en France. 

Et justement jeudi 27 octobre, des incidents éclatèrent avec la police alors que Le Centre Culturel Arabe Syrien, situé 12 rue Tourville (Métro École militaire) à Paris recevait l’adjoint du Ministre de la Culture en Syrie.

Cet événement aurait pu rester impuni si une trentaine de jeunes syriens n’avait pas décidé courageusement de réagir. La réaction des autorités françaises est une fois de plus révoltante : les occupants ont subi les assauts de la police d’une rare violence, ils ont tous été arrêtés ainsi que plusieurs membres de l’inter-collectif des luttes des peuples du monde arabe) et mis en garde à vue. Rien de tel envers les gérants du Centre, rien de tel envers les manifestants venus soutenir le régime syrien. suite de l'article  ici .

Et pendant ce temps, en Syrie on tue par dizaines et le régime de Bashar essaye de masquer les massacres en mobilisant ses fidèles à travers tout le pays en organisant des déplacements en bus vers la capitale pour beaucoup forcés pour démontrer que le peuple soutient le régime. Soutien ou pas, il n'est permis à aucun régime de martyriser sont peuple pour se maintenir au pouvoir. Un pouvoir qui n'a aucune légitimité.
 
Lira aussi là 
et aussi cet article


video

jeudi 27 octobre 2011

France Israël: match sous haute surveillance


match france israel © MAXPPP
Ce match de football féminin France Israël qui se déroula à Troyes fut un match sous haute surveillance.Je ne sais pas ce qu'on retiendra du match: le résultat 5-0 en faveur de la France ou les actions des militants de la cause palestinienne qui avaient décidé de profiter de l'évènement pour passer un message. Malgré toutes les précautions prises par le service de sécurité, ils réussirent non seulement à perturber le match mais aussi à inscrire grâce à la surveillance exercée par de nombreux militants pro palestiniens cet évènement ans l'Histoire de la lutte contre l'occupation de la Palestine. Certains regretterons l'intrusion e la politique dans le sport. Ils oublient que le sport est devenu un outil de communication politique depuis longtemps sinon quel intérêt à faire chanter l'hymne national. Ils oublient que les Palestiniens ne sont pas lires de leurs mouvements et que même visiter la Palestine est un parcours du combattant. 




Au moment où partout dans le monde Arabe, les peuples se réveillent pour abattre les dictatures et l'oppression, Israël représente comme une drôle d'exception. Un état qui exploite, réprime, expulse, tue sans que cela semble déranger le moindre du monde nos esprits bien pensants.
Alors je dis bravo à ces militants qui ont voulu rappeler au public que la Palestine existe et que son peuple lutte et ne baisse pas les bras.

Tout à l'heure , les images chocs du match et aussi les propos déplacés du journaliste sportif et du speaker du stade. Le journaliste ferait mieux de s'abstenir de parler quand on ne connait pas la situation du peuple palestinien. Le speaker du stade est vraiment ridicule quand il parle de comportement raciste à l'encontre des joueuses israéliennes. Je ne savais pas que dénoncer les crimes d'Israël était assimiler à du racisme.

video



Après le 3 ième but français
Intrusion d'un militant e la cause palestinienne avec un  drapeau palestinien




video




video




les journaux n'ont pas relayé l'info de la même manière. entre la discrétion du figaro et la sincérité de ouest France, il y a à boire et à manger.


http://www.lefigaro.fr/equipe-de-france-de-football/2011/10/26/02016-20111026ARTSPO00657-les-bleues-quatre-a-quatre.php
http://www.ouest-france.fr/sport/dma_une_-France-Israel-le-terrain-brievement-investi-par-des-militants-pro-palestinens_44096-2005116-fils_filDMA.Htm

http://www.lest-eclair.fr/article/a-la-une/match-france-israel-comment-sont-ils-passes-au-travers-des-mailles-du-filet


Europalestine a bien réagi avec un excellent article et une superbe photo.

http://www.europalestine.com/spip.php?article6574

http://www.europalestine.com/spip.php?article6578&var_mode=calcul


En vrac, ceux qui en ont parlé
http://www.bdsfrance.org/index.php?option=com_content&view=article&id=579:match-de-foot-france-israel-euro-2013--boycott&catid=9:evenements-bds-france

http://www.europe1.fr/Sport/Articles/France-Israel-brievement-interrompu-788511/

Il ne faut pas compter sur Direct8 pour  communiquer sur les à côtés du match: http://www.direct8.fr/video/cjzrm/

mardi 25 octobre 2011

Charia: le mot qui fait peur

Ce matin en France, pas un journal qui ne met pas en avant ce mot: CHARIA et pas en positif.
Pour certains qui pensaient que démocratie rimait avec laïcité et occidentalisme, la douche est plus glacée que la pluie froide qui tombe depuis ce matin. Ils ont peut être cru que des dizaines d'années de régime dictatorial et laïque en Tunisie et en Libye, la guerre civile en Algérie et le soutien de l'occident même tardif aux révolutions arabes allait effacer d'un coup de baguette magique des centaines d'années 'un islam ancré au plus profond de l'âme arabe.


Qu'en dit Wikipedia : Charia
La charia ou charî'a (arabe : الـشَّـرِيعَـة) est l'ensemble des normes doctrinales, culturelles, morales et relationelles édictées par la "Révélation". Le terme utilisé en arabe dans le contexte religieux signifie : « chemin pour respecter la loi [de Dieu] ». Il est d’usage de désigner en Occident la charia par le terme de loi islamique qui est une traduction très approximative puisque n'englobant que partiellement le véritable sens du mot (ce terme est d’ailleurs utilisé en place de droit musulman). La charia codifie à la fois les aspects publics et privés de la vie d’un musulman, ainsi que les interactions sociétales. Les musulmans considèrent cet ensemble de normes comme l’émanation de la volonté de Dieu (Shar'). Le niveau, l’intensité et l’étendue du pouvoir normatif de la charia varient considérablement sur les plans historiques et géographiques1.

Mais nous avons plusieurs définitions u terme comme ici

Charî'a signifie en arabe "fil conducteur dans la vie".

La charia n'est pas un code, comme par exemple le code Napoléon en France  Ce n'est pas un livre. C'est l'ensemble des interprétations juridiques et éthiques, souvent divergentes, qu'au cours des siècles les théologiens ont données (et continuent de donner) des Ecritures sacrées islamiques: c-à-d le Coran et la Sunna.

Il y a quatre écoles théologico-juridiques dans l'islam sunnite, toutes fondées au 8ème et  9ème s. :

1) L'école malékite (fondée par Mâlik ben Anas)

2) L'école chafé'ite (fondée par Châfi'î ou Shâfi'î) (1)

3) L'école hanbalite (fondée par Ahmad ben Hanbal) (1)
4) L'école hanéfite (fondée par Abû Hanîfa


Si le mot fait si peur, ce n'est pas en raison de la victoire d'ennahda qui souhaite s'inspirer de la Turquie mais en raison des propos du présient du CNT Mustapha Abdeljalil, a officialisé le fait que la législation du pays serait fondée sur la charia, la loi islamique. Pour rassurer l'opinion publique française et européenne qui se demande d'un coup s'il ne fallait pas mieux aider Khadafi, le ministre des affaires étrangères a tenté d'assurer  l'opinion occidentale en indiquant que la France sera vigilante.
Avant de crier au loup, il faut déjà savoir que la Libye était déjà un état islamique ' lire article) et que la Tunisie a dans sa constitution son premier article qui indique que la Tunisie est un état musulman. ensuite pour rassurer les démocrates, Ennahda tend à appliquer le modèle turque et le président actuel du CNT, Mustapha Abdeljalil est déjà critiqué au sein du CNT par Othman Bensassi, membre du CNT, représentant de la ville de Zouara(voir article).


Je pense que pour le moment, il y a beaucoup d'électricité dans l'air et qu'il serait bon de garder raison et de suivre les évènements sans jeter de l'huile dans le feu. En France, de nombreux extrémistes de droites laïcards tentent d'exploiter la situation pour attiser la haine et provoquer des clashs et à quelques mois des élections, ça peut être très dangereux pour tous.





La suite vous la découvrirez dans la journée.

lundi 24 octobre 2011

Le testament de Khadafi

Je ne reviendrai pas sur les circonstances de la mort ou plutôt de l'exécution de khadafi qui au vu des différentes vidéos a bien été exécuté  sans autre forme de procès et après avoir subi un lynchage en règle. Son fils Moatassem a aussi subi le même sort. Ce dernier est passé de vie à trépas après avoir fumé une dernière cigarette et bu une dernière gorgée d'eau. Je ne sais pas s'il a été torturé mais il a été clairement exécuté. Je ne partage pas cette manière d'exécuter des prisonniers. J'aurai préféré mille ois un bon et juste procès où chaque partie aurait pu s'exprimer afin de faire éclater la vérité sur 42 ans de règne. Cependant, on n'est pas sur place à la place de ces combattants livrés à eux mêmes et avec beaucoup e haine après des combats acharnés meurtriers. Cette guerre n'aurait jamais du avoir lieu si Khadafi n'avait pas eu une attitude suicidaire. ça n'enlève rien au caractère inacceptable de cette exécution même si leur mort indépendamment du mode exécutoire ne m'émeut pas. Il m'est difficile de ressentir de l'émotion pour la mort de criminels.

Il s'avère qu'avant de mourir, Khadafi qui se sentait piégé avait préparé un testament. Aujourd'hui, se posent plusieurs questions. Faut il appliquer le testament et est ce le bon testament. Il n'est pas certain que les nouvelles autorités Libyennes valident un quelconque testament. Elles ne veulent pas que la tombe de Khadafi  devienne un lieu de pèlerinage pour son dernier carré de fidèles.  Le seul point où ils auront du mal à justifier le refus est de lui accorder un enterrement musulman.

Mais que dit ce testament en attendant qu'il soit officiellement authentifié.

Voici une traduction du texte réalisé par le site algérien Algérie focus ( qui n'a pas fourni la source en arabe):


“Au nom de Dieu le clément et miséricordieux

Ceci est mon testament, moi, Mouammar Bin Mohammed Bin Abdessalam Bin Humaïd Bin Aboumeniar Bin du Naïl Al Fohsi Al Kadhafi. Je témoigne qu’il n’y a de dieu qu’Allah et que Mohammed est son Messager et que je mourrais sur la doctrine des sunnites et d’El Djamaâ.

Mes volontés dernières sont :

Que je ne sois pas lavé à ma mort et que je sois enterré selon le rite islamique et ses enseignements dans les vêtements que porterais à ma mort.

Que je sois enterré au cimetière de Sirte, à côtés de ma famille et de ma tribu.

Que ma famille soit bien traitée surtout les femmes et les enfants.

Que le peuple libyen sauvegarde son identité, ses réalisations, son histoire et l’image de ses ancêtres et ses héros et qu’il ne soit pas attaqué dans les sacrifices de ses hommes libres.

Que continue la résistance à toute agression étrangère subie par la Jamahiriya, aujourd’hui, demain et pour toujours.

Que soient convaincus les hommes libres de la Jamahiriya que nous aurions pu monnayer, avec notre cause, une vie personnelle meilleure, stable et en sécurité. Nous avions eu tant de propositions, mais nous avons choisi d’être au front par devoir et honneur. Et même si nous ne gagnons pas aujourd’hui, nous allons offrir une leçon aux générations futures pour qu’elles puissent gagner, car le choix de la Nation est la bravoure et la vendre est une trahison que l’Histoire retiendra ainsi et pas autrement.

Que soit transmis mon salut à chaque membre de ma famille et aux fidèles de la Jamahiriya ainsi qu’aux fidèles de part le monde qui nous ont soutenu ne serait-ce qu’avec le cœur.

Que la paix soit sur vous, tous.Mouammar El KadhafiSirte, 17/10/2011?





Une question mérite d'être posée. Y at-il 'autres testaments et que vaut un testament en Islam.  
Il est normal de se poser la question  sur l'authenticité de ce testament pour la simple raison qu'il n'y a aucune trace écrite ou signée de ce document.
Il semblerait que quelques jours avant sa mort, le Guide libyen avait rédigé un testament qu'il avait transmis à trois de ses proches. 
L'un d'entre eux a été tué, un autre emprisonné et le troisième s'est enfuit vers une destination inconnue.Une chose me tracasse. On ne trouve sur le web que cette version française et même Algérie focus d'où est partie l'info n'a pas été en mesure de fournir une copie du document  d'origine en arabe ni le site où il a été publié en arabe. Assez de points troubles pour m'interroger sur la réalité de de ce document et conclure que c'est un grossier faux.


Testament ou pas, le CNT a tranché et Khadafi ainsi que son fils Moatassim seront enterrés dans un lieu tenu secret dans le désert mardi 25 octobre 2011 selon le rite musulman.  Il n'était plus possible de conserver les corps plus longtemps et la tribu d'où est originaire Khadafi n'a pas formulé de demande pour récupérer le corps d'après les officiels Libyens
http://www.reuters.com/article/2011/10/24/us-libya-gaddafi-burial-idUSTRE79N71D20111024


Voici un modèle de testament  http://sd-1.archive-host.com/membres/up/426241470/convertistoislam/testament.pdf


certificat de décès de Muammar Khaddai




vidéo montrant le fils de Khadafi  Moatassem encore en vie

video

dimanche 23 octobre 2011

A voté

Un jour historique pour la Tunisie. Un grand moment d'émotion et surtout ce qui peut sembler anodin pour beaucoup représente un grand pas pour le peuple Tunisien vers la démocratie.


Les sympathisants de la Syrie étaient au rendez vous avec le peuple syrien

Ce fut une journée formidable haute en couleurs arrosée de mille rayons lumineux. Cette marche qui se voulait solidaire de la lutte du peuple syrien pour acquérir le droit d'être libre et souverain fut un total succès.
Pour avoir une idée de l'ambiance qui régna durant la journée, je vous invite à cliquer sur ce lien http://facebook.com/freesyrialyon en attendant de publier une vidéo qui résumera la journée.
https://www.facebook.com/media/set/?set=a.282703405085345.72286.246642605358092&type=1

video

video


Je me suis procuré les 2 discours de début et de fin du collectif de militants de la cause syrienne qui organisa cette manifestation du samedi 22 octobre 2011 à Lyon, de la place Bellecour à la place des Terreaux. De nombreux chants révolutionnaires, un poème , une minute de silence, un lâché de ballons avec des petits billets contenant une liste de victimes de la guerre et un extrait de poèmes 'une poétesse syrienne, beaucoup de slogans et quelques discours d'organisations participantes. Sans oublier, la présence de délégations de militants de la cause syrienne venus de Paris, Genève et d'ailleurs. Une liaison en directe de Syrie a été tentée mais la difficulté d'obtenir une ligne de qualité a obligé les organisateurs à interrompre la communication. Un pic nique avait été préparé par l'équipe de Lyon à l'attention des militants venus de loin. et à part de petits incidents entre des Kurdes venus soutenir la manifestation et quelques turcs nationalistes, tout se déroula parfaitement bien. Amusant lors e la marche, un algérien qui n'était pas d'accord avec cette manifestation, l'esprit trop englué dans un anti américanisme primaire demanda à ce qu'un drapeau algérien qui ornait le véhicule e tête soit retiré comme si ce monsieur représentait l'opinion de la totalité du peuple algérien. Le drapeau algérien et aussi marocain, tunisien, palestinien, libyen restèrent accrochés au véhicule parce que la révolution syrienne concerne l'ensemble du monde arabe


Discours du début:

Discours à l’attention du public samedi 22 octobre 2011  


Messieurs, mesdames, mes chers compatriotes,
Je tenais tout d’abord à vous remercier d’avoir pris la peine de nous rejoindre pour cette manifestation de solidarité en faveur du peuple  syrien qui tous les jours démontre sa volonté de vivre en démocratie dans un pays libre débarrassé d’une dictature imposée depuis plus de 40 ans par le clan EL Assad.

Je m’étais personnellement engagé à ne pas vous imposer un long discours mais il est difficile de se taire quand il s’agit de son propre pays et du malheur qui frappe son peuple. En de telles circonstances, il est même presque impossible de retenir ses larmes.
Le peuple Syrien ne s’est pas réveillé aujourd’hui ; ça fait des années qu’il subit dans son ensemble une implacable répression souvent sanglante.
Mais le bruit de la liberté chèrement acquise par les peuples de Tunisie et d’Egypte a été entendu en Syrie et après maintes tentatives, la révolution a démarré à la seconde quinzaine de  mars 2011.  Les manifestations se voulaient pacifiques. Le peuple réclamait plus de liberté mais le régime de Bashar a opté pour la répression, la loi du plus sort en simulant une ouverture illusoire. Il a magné la carotte et le bâton. Je dirai même une carotte virtuelle et un bâton bien solide et douloureux à l’extrême.
Cette fois-ci la répression n’a pas donné les résultats attendus par la dictature. Le mouvement de révolte s’est amplifié et étendu sur  tout le territoire.
Et depuis le 18 mars, tous les jours, toutes les nuits, le sang coule. Le peuple Syrien qui a opté pour la non violence meurt tous les jours sous les balles et la torture.
La répression est quotidienne et systématique. Pas un jour où la couleur du deuil n’assombrit pas le ciel.
Personne n’est épargnée,  la milice de bashar ou ses soldats tuent ; violent, torturent.
Si nous avons décidé d’organiser cette manifestation  et d’en prévoir  d’autres  encore, c’est pour soutenir ceux qui en  Syrie manifestent avec courage mais avec la mort en guise de récompense.
Ils manifestent parce qu’il s veulent vivre libre,
ils manifestent parce qu’ils ne veulent plus de corruption
ils manifestent parce qu’ils ne veulent plus de Bashar et son clan.
Ils manifestent parce qu’ils ne veulent plus avoir honte d’être syrien
Ils manifestent aussi et surtout parce qu’ils n’ont plus peur

Et nous qui nous trouvons ici en sécurité que pouvons nous bien faire pour les soutenir.
Il ne s’agit pas de prendre les armes même si en Syrie des militaires qui refusent de tirer sur le peuple ont décidé de le protéger au péril de leurs vies et en affrontant les troupes et milices de Bashar
Pour nous, l’expression de notre solidarité peut se traduire  comme pour le peuple libre de Syrie, c'est-à-dire manifester  à leurs côtés même si nous nous trouvons à des milliers de km.
Ils ont besoin de notre soutien.
Ils ont besoin de nous  sentir à leurs côtés. 
La bataille va être rude, d’autant plus  que le régime de Bashar  ne veut rien lâcher.
La répression est toujours aussi violente et meurtrière. Le monde regarde autour de lui tout ce qui se passe mais la Syrie, il ne la voit pas, comme si elle n’existait pas comme s’il était sourd aux cris de douleur du peuple de Syrie.
Il y a 2 jours, le peuple libyen exprimait sa joie à la mort de Khadafi. Même si le peuple syrien partageait le bonheur du peuple libyen débarrassé d’un dictateur, Lui-même ne souhaite pas la mort de  bashar  mais juste qu’il dégage et qu’il soit jugé pour tous ses crimes et ceux commis par les hommes de son régime à l’encontre de la population civile.
Nous venons de vivre en moins d’1 an un véritable séisme politique dans le monde arabe avec la chute successive des dictatures tunisienne, égyptienne et libyenne. Souhaitons que le prochain à tomber soit Bashar El Assad.
Avant de vous inviter à démarrer la marche, je souhaite vous inviter à une minute de silence en hommage aux martyrs syriens tout en ayant une pensée aux autres peuples qui luttent pour leur liberté à travers le Monde
Discours de fin
Discours de clôture manifestation Syrie 22 octobre 2011
Merci chers amis,
Merci chers compatriotes
Merci  d’avoir bravé le froid et être venus pour certains de si loin pour soutenir le peuple syrien
Il saura tout à l’heure qu’à Lyon des citoyens n’étaient pas aux abonnés absents et qu’ils ont voulu à travers cette manifestation marquer leur solidarité avec son combat pour la liberté et la démocratie.
C’est au nom du peuple libre de Syrie, peuple qui n’a plus peur que je vous remercie de votre présence. Le combat même s’il est difficile n’est pas vain. Le peuple libre de Syrie ne veut plus voir son destin lui échappé en décidant une fois pour toute de s’émanciper d’une dictature sanguinaire.
Le mouvement est irréversible et ceux qui croient que la répression aura raison de la volonté populaire se trompent. Ceux qui croient que plus encore de répressions auront  raison de la foi en la liberté et la justice se trompent encore plus. Pour le régime de bashar, l’heure est venue d’arrêter l’effusion de sang parce qu’il est trop tard pour lui. Trop tard  pour les réformes, trop tard pour la paix des braves.  La poubelle de l’Histoire attend que cette parenthèse inhumaine de la dynastie des Assad  en Syrie s’achève. 
 Nous vous inviterons à de nouvelles actions et cela tant que durera ce régime de la honte. Nous savons que le combat sera long mais nous seront toujours avec nos compatriotes qui quand ils manifestent risquent la mort.  Je sais qu’il y a encore de nombreux syriens et syriennes en rance qui n’osent pas encore  s’exprimer  publiquement de peur de représailles à leur encontre ou à l’encontre de leur famille. Viendra le jour où plus personne n’aura pas peur. Ce jour là, nous serons que nous aurons gagné.
Avant de nous quitter, nous allons procéder à une ultime minute de silence pour honorer toutes les victimes passées présentes et futures de cette révolution populaire syrienne qui se veut pacifique et qui risque de tourner à une confrontation militaire même si le désir le plus cher du peuple libre de Syrie est de ne pas verser le sang.
Cette minute de silence que nous souhaitons digne sera accompagnée ‘un lâché de ballons aux couleurs de la  Syrie ; Plusieurs de ces ballons seront accompagnés d’extraits de poèmes d’une poétesse syrienne qui signe par son pseudo Airelle et d’extraits de martyrs civils tombés au nom d’une Syrie libre et démocratique.