mercredi 30 avril 2008

La Démocratie en bonne voie en Tunisie

Cette phrase passe partout qui veut rien dire me rappelle celle de Chirac qui disait qu'on voyait le bout du tunnel. Sauf qu'on ne savait pas de quel bout il parlait . Idem pour la démocratie . Allons demander aux Tunisiens ce qu'ils en pensent , s'ils arrivent seulement à le donner leur avis parce que moi j'en connais certains pour qui la Tunisie c'est ce qui vient à la suite. Une vidéo accessible il y a encore 15 jours a été bloquée par Daily
motion. Elle présentait un jeu de 52 cartes correspondant aux personnalités tunisiennes . Mais j'ai réussi à la retrouver sur youtube.


La torture en Tunisie, novembre 2007.
par Astrubal





Tunisie : Dailymotion censuré
envoyé par Astrubal




mardi 29 avril 2008

Columbine sur Rhône

Qui l'aurait cru encore il y a 2 jours. Une paisible commune de l'Est Lyonnais qui a voté aux dernières élections municipales UMP dès le premier tour confronté à la folie made in USA.
Et pourtant cela s'est produit hier dans ce collège au nom évocateur ' Olivier de Serres' . Un nom qui à Villeurbanne ravive toujours de vieux démons.
Ce qui s'est passé dans ce collège n'a rien à voir avec les problèmes de mal vivre qu'on colle aux banlieues de l'Est Lyonnais mais plutôt à ce phénomène qui prend de l'ampleur à travers le net
et qui est le phénomène ' Gothique' et il est plus à rapprocher avec les dégradations occasionnées dans des cimetières ces derniers temps en France.

voilà quelques articles pour en savoir un peu plus : article1 , article2, vidéo

Les enfants otages de la politiques

Quinze enfants irakiens soufrant de cardiopathies congénitales seront opérés en mai en Algérie, a annoncé jeudi à la presse le Dr Mostefa Kassab, vice-président du Conseil de l'ordre des médecins algériens.
Le Dr Kassab, qui est également secrétaire général adjoint de l'Union médicale arabe, a précisé que trois cliniques privées sont prêtes à prendre en charge, dans leur service de chirurgie cardiaque, ces jeunes irakiens âgés de moins de 16 ans, dont l'arrivée en Algérie est prévue à la fin du mois d'avril.
Ces enfants se trouvent actuellement en Jordanie, d'où ils devaient être transportés en Israël pour être opérés.
Dans une déclaration au quotidien arabophone algérien Al Khabar, un médecin irakien Omar Kubeissi avait demandé à l'Algérie de les recevoir dans ses hôpitaux, en estimant que "leur transfert en Israël serait un scandale et une humiliation pour l'Irak, les médecins irakiens et les médecins arabes".
Pour compléter cet évènement ce clip vidéo et un article plus complet

lundi 28 avril 2008

Oui... C’est l’occupation. C’est notre vie. C’est la Palestine


Je vais me contenter d'un article qui m'a beaucoup plu et qui relate la vie quotidienne en Palestine occupée. cette vie dont le seul echo qui arrive jusqu'à nous est celui des massacres, ou des attentats du désespoir. On en oublierait presque que les gens qui vivent dans cette immense prison qu'est la Palestine sont des gens comme nous avec leur joie et leur tristesse.
Je vous invite donc à cette lecture vraiment instructive ici

le temps de la négation des crimes était révolu

Alors que Nicolas Sarkozy est en visite officielle en Tunisie avec dans ses bagages, l'attirail classique ' nucléaire, transport ', de l'autre côté de la frontière ,l’ambassadeur de la France en Algérie Bernard Bajolet a affirmé que les massacres du 8 Mai 45 (Sétif, Kherata et Guelma) ont entaché l’histoire de la France.
Bernard Bajolet, ambassadeur de France en Algérie, a assuré que le temps de la négation des crimes était révolu, et il a ajouté à partir de l’université de Guelma (Algérie) que les autorités françaises assument la responsabilité des massacres du 8 Mai 1945 qui ont entaché l’histoire de la France. La suite c'est ici maintenant

Histoire d'Ô

J'avais lors d'un article précédent abordé certains conflits sous l'angle de la flotte ou l'eau si vous préférez. Cette eau certaines régions commencent à em manquer et quand je parle de certaines contrées, on n'a pas besoin d'aller bien loin pour en trouver pas de l'eau mais des régions sinistrées. L'une d'entre elle la Catalogne et plus particulièrement Barcelonne envisage très sérirusement la possibilité de voir le Rhône en partie détourné afin d'alimenter Barcelonne et sa région comme le précise cet article ou celui ci . Cette année s'est tenue à Sarajevo en Bosnie un forum mondial sur l'eau , l'année prochaine elle est prévue à Istambul
dans de nombreux pays, sont organisés des journées autour de l'eau . Demain ce sera à l'Algérie d'organiser ses journées à Alger même.

Le nombril du Monde

Il ya 1 heure, comme d'habitude au détour d'un clic, j'ai eu le plaisir de me retrouver sur l'Ile de Pâques communément appelé dans un passé lointain le nombril du Monde.
Alors bienvenue au nombril du Monde
et je peux vous garantir que c'est un peu beaucoup mieux que mon propre nombril. Découvrez aussi sa musique au travers de cette vidéo


dimanche 27 avril 2008

Solidarité avec le Sud


Cet article rentre dans le cadre de la propagande que je me suis décidé à faire pour ceux qui par leur geste et leur travail nous donnent tous les jours des leçons de solidarité aux delà de nos frontières. Voici don le site http://www.soletsud.fr/

La glandouille un mot taillé sur mesure pour ...

Rachida Dati . Elle va avoir du boulot la NPNS Fadela Amara. Elle va pouvoir mettre en pratique son plan anti glandouille en s'appyant sur sa collègue


samedi 26 avril 2008

L'humour made in bled

Comme il fait toujours beau, rien ne vaut pour accompagner la lumière un peu d'humour. En dehors des histoires belges, il y a l'humour de ' là bas dis, c'est comme chez nous'
Rions Riez , tout n'est pas morose dans l'actualité . Par exemple cette info et celle ci
Sans oublier de faire un saut sur ce site dédié à l'humour sympa.

Invitation à la détente


Aujourd'hui, il fait très beau à Lyon et comme à mon habitude, j'aime bien les week end de temps en temps me détendre et vous faire découvrir l'une de mes passions en dehors de la politique.

Oeuvre de Tahar Aouida

jeudi 24 avril 2008

en espérant que ce n'est pas un poisson d'avril qui se serait perdu

Le président syrien assure que, selon la Turquie, Israël est disposé "à se retirer du plateau du Golan contre la paix avec la Syrie". Le Golan a été conquis par Israël en 1967, puis annexé par l'Etat hébreu en 1981. (Récit : L. Barcellini) . la suite ici


si l'information est confirmée , ce serait l'avancée sur le conflit israélo-arabe la plus importante depuis les accords de camp david .


mardi 22 avril 2008

conflit israélo-arabe: une porte entre-ouverte

Le mouvement palestinien Hamas, qui avait promis des clarifications sur sa position dans la crise palestinienne et aussi et peut-être surtout sa position à l’égard d’Israël, vient de le faire.
Et l’explication a été donnée à l’ancien président américain, Jimmy Carter. La suite ici.
Cette action entre dans le cadre beaucoup plus large du groupe des Aînés.
Nelson Mandela a annoncé la formation du groupe des Aînés - "The Elders", le 18 Juillet 2007, à Johannesburg, à l'occasion de son 89ème anniversaire. Ses membres fondateurs sont Graça Machel, Desmond Tutu, Kofi Annan, Ela Bhatt, Lakhdar Brahimi, Gro Harlem Brundtland, Fernando Henrique Cardoso, Jimmy Carter, Li Zhaoxing, Mary Robinson and Muhammad Yunus.
"Ce groupe pourra s'exprimer librement et de manière active, en agissant publiquement ou en retrait, sur tous les types d'actions à prendre", commente Mandela. "Ensemble, nous travaillerons pour encourager la combativité quand il y aura la crainte, l'accord quand il y aura conflit, et inspirer l'espoir quand il y aura l'affliction".



Jimmy Carter subit aujourd'hui de nombreuses critiques suite à la publication d'un livre pas passé inaperçu et une lettre dont voici un résumé et avant de rencontrer le leader du Hamas, les critiques ont fusé de partout comme l'indique cet article

1965-1975 les années 68

Une génération d’homme et de femme s’est battue pour changer le monde. Cette génération a ébranlé les citadelles impériales jusque dans leur sein : le mouvement anti colonialiste, le mouvement des droits civiques aux USA, la lutte mondiale contre la guerre du Vietnam, les révoltes de la Jeunesse de Paris à Prague, de Mexico à Tokyo en 67-68.
Mais les pouvoirs ont infiltres, égorgés, réprimés, assassinés, psychiatrisés....
La remise en cause du travail du modèle de développement, les revendications féministes, les libertés acquises dans les usines comme dans les familles…. demeurent la puissance exprimée dans ces années.
Mardi 29 Avril 2008 à 20h30
à La maison des Passages
C Conférence -rencontre
« Fissures des Empires, prélude à Mai 68 »

avec Mireille Fanon-Mendes-France, Bachir Ben Barka & Emmanuel Terray
Frantz Fanon et Mehdi Ben Barka furent des acteurs importants de la décolonisation au début des années soixante. La fille du premier et le fils du second témoigneront de l'oeuvre respective de leur père et de son impact dans cette période politique. Emmannuel Terray interviendra sur l'ensemble des enjeux internationnaux de la période 1965/1975.

lundi 21 avril 2008

Une pétition et une de plus

Faut-il accepter que notre pays soit gouverné pendant quatre ans encore par un homme qui, tout le laisse à penser, ne jouit plus de l’ensemble des facultés intellectuelles nécessaires à cette tâche ?
9 mois après son accession au pouvoir Nicolas Sarkozy a-t-il fait le vœu de dissimuler son incompétence en mettant les français à genoux et en précipitant la France dans le gouffre ?
C’est pourquoi, je considére qu'il est de mon devoir d'alerter l'opinion sur une avalanche d'événements qui nous font penser que notre démocratie est en danger.
Plus vous serez nombreux à signer cette pétition et plus, avec le secours de l'Assemblée Nationale, du Sénat, du Conseil Constitutionnel et de tous les corps constitués réunis, nous pourrons, nous le peuple, ensemble, mettre un terme au gâchis, éviter un naufrage et peut-être réussir à dissoudre le Pignouf !
Pourquoi ?... la suite ici

PARIS LONDRES : record battu

Pour une fois , vous aurez pour le même prix deux records . a vous de choisir

le premier ou le second . Et pour agrémenter le tout juste cette petite affiche mise en vente à un prix supérieur à un billet aller-retour Paris-Londres .





dimanche 20 avril 2008

Archives: Vichy et la guerre d'Algérie bientôt inaccessibles?

J'ai décidé de mettre en lien l'intégralité de l'article de Rue89.
Je les remercie pour cet article qui montre une nouvelle que la France n'est tout simplement plus une démocratie et qu'en agissant ainsi nos élus veulent tout simplement empêcher les historiens de faire leur travail. Je suis persuadé qu'à travers cette volonté du pouvoir d'enfraindre l'accès aux archives, existe une volonté de réécrire l'HISTORE à des fins idéologiques. Agir ainsi afin de protéger la vie de certains génocidaires et fachistes deshonneur la France et ne lui donne plus le droit de donner des leçons de démocratie à des pays comme la chine ou la Russie. Oui je pense aujourd'hui qu'avec toutes les mesures prises et qui vont être prochainement prises nous rentrons dans un sytème dictatorial de la pensée. Je ne sais pas aujourd'hui ce que pense Sarkozy dans sa tête mais je pense qu'il va vite falloir se réveiller.
Ces archives sont la mémoire de la France , limiter leur accès, cela veut dire que la France a beaucoup de choses à se reprocher . c'est vrai je m'étais toujours demandé par exemple ce qu'étaient devenus tous ces biens qui appartenaient aux familles juives de Paris, de Strasbour ou d'ailleurs. Si la loi passe à l'assemblée, les fortunes faitent sur le dos de ces familles par certains banquiers, notaires ou grands fonctionnaires seront tout simplement plus attaquables et les génocidaires de la guerre d'Algérie pourront dormir tranquille avec les 'honneurs' pas forcément mérités. Des Papon , la France en a eu beaucoup et plus rien ne permettra de les dénicher.
Pour compléter cet article en voici un autre

samedi 19 avril 2008

Touche pas à mes vieux

Depuis quelques temps sur la blogosphère , les 'touche pas à tout' se sont multipliés.
Et dire que tout était parti un jour d'un touche pas à mon pote.
Hé bien aujourd'hui mon pote, c'est la personne âgée. tous les jours, je dois supporter dans ma tête des témoignages quotidiens de maltraitance que les personnes âgées subissent au quotidien.
Il y a de quoi se demander si un jour, on ne va mettre en place un loi pour les éliminer d'office parce que inutiles et trop coûteux. Il est certain que depuis la fameuse canicule , l'état a pris des mesures financières sur le dos des citoyens pour mieux les culpabiliser pour éviter qu'ils souffrent trop de la chaleur.
Mais le problème de la maltraitance, elle est au quotidien.
Les maisons de retraite souffrent d'une insuffisance chronique de personnels ' en nombre et en qualité' . Les services de la Ddass ferment souvent les yeux parce qu'ils n'ont pas les moyens de recaser les vieux ou les vieilles comme on les appelle en cas de fermeture de maisons de retraites ne répondant pas aux normes les plus élémentaires.
Et pour enfoncer le clou, Des personnes âgées sont assassinées au sein même des établissements par des membres de leur famille , pressés de récupérer un éventuel héritage avec souvent la complicité d'un médecin ou d'un directeur qui ferme les yeux parce que débordé ou pour éviter de voir les médias pointer leur nez dans les affaires de leur établissement.
Et il y a une autre forme de maltraitance ignoble aussi , c'est celle du traitement des urgences les concernant. Les hôpitaux ne les veulent pas , refusent de les prendre parce que très compliquer à gérer. cette semaine seulement deux cas sont montés jusqu'à mes oreilles.
Cas n°1 : une infirmière prévient le médecin de service qu'une résidante est gravement souffrante. Un appel du samu suivi par l'arrivée d'une ambulance mais aucun hôpital ne veut prendre en charge la patiente en invoquant n'importe quel prétexte et la patiente qu'on est obligé de ramener avec la mort au bout du fil.
Un autre cas très fréquent, ce sont les factures conséquences des chutes.
C'est ce qui s'est produit encore jeudi. Une dame d'un certain âge chute , se fracture l'épaule. emmenée aux urgences, on fait savoir à l'ambulancier qu'ils ne peuvent pas la prendre en charge, qu'ils sont débordés et qu'il y apersonne pour s'occuper d'elle. elle raprt avec juste un petit calmant pour soulager une douleur lancinante qui devra patienter tout le week end.

Une société qui n'est pas capable de prendre en charge ses ' VIEUX', c'est très grave .
Et aujourd'hui alors que tout le monde a les yeux tournés vers l'illustre homme de lettres et homme politique Aimé Cesaire mort à 94 ans, je pense à ces vieux oubliés en ce début de printemps qu'on laisse crever dans les maisons de retraites qui sont nos cimetieres aux éléphants.
Quelques vidéos et articles pour compléter mon article


jeudi 17 avril 2008

Au revoir l'ami

Tu as de la chance tu vas retrouver tes amis Senghor et Fanon. Bonne continuation et à bientôt Aimé Cesaire.


Pour découvrir le personnage, un peu de lecture ici .

Apophis , un nom à retenir

Il porte le nom du dieu égyptien de la destruction, et pourrait bien détruire la civilisation. Apophis est un gigantesque caillou qui croise aux environs de la Terre. Cet astéroïde d'un diamètre d'environ 250 mètres a été découvert en 2004. Depuis, les astronomes ne cessent de plancher pour calculer la probabilité d'une rencontre avec la Terre. Dernier chiffre en date : une chance sur 45.000 (soit 0,0022 %) lors de son passage au plus près de la Terre, le 13 avril 2036.





La suite ici










cameraman de reuters ciblé: comme d'hab

C'est devenue une pratique courante de la part de l'armée israélienne qui en France bénéficie régulièrement de galas de soutien et de financement , d'abattre sans aucune vergogne des journalistes avec un risque d'impunité égale à zéro. C'est même quelque chose des plus normales que de cibler des civils femmes ou enfants et dans le même temps recevoir les honneurs dans toutes les capitales du monde en tant qu'armée de la pseudo seule démocratie au moyen orient et à ce titre tout lui est permis comme notament dire à la face du monde : 'silence on massacre'.
A quelques semaines du soixantième anniversaire de la création de l'Etat d'Israël, les dirigeants européens vont s'empresser avec à leur tête Sarko de France de cirer les pompes des dirigeants israéeliens mais malgré tous leurs efforts, ils auront du mal à enlever le sang palestinien dans le quel les dirigeants israéliens ont trempé leurs pieds. Je conçois que le peuple tibétain a le droit de vivre libre , n'oublions pas aussi la liberté du peuple palestinien et ce ne sont pas les chinois qui occupent la palestine et qui martyrisent tout un peuple, non ce sont nos 'amis israéliens' dont beaucoup viennent de notre chère 'Europe' et à qui on a fait cadeau d'une Terre pour se faire pardonner d'un génocide commis à l'encontre du peuple juif
Voici un dossier qui en dit long sur ce que subit la presse en Palestine et quelques vidéos sur ce qui s'est passé ce 16 avril






Le programme caché

QUEL EST le cœur de la paix ? Une frontière.
Quand deux peuples voisins font la paix, ils fixent avant toute autre chose, la frontière entre eux.

Et c'est ce que précisément ce à quoi l'establishment israélien s'oppose, parce que cela est contraire à la philosophie de base de l'entreprise sioniste.

Certes, à différentes époques, le mouvement sioniste a tracé des cartes. Après la Première guerre mondiale, il a soumis à la conférence de paix la carte d'un État juif s'étendant du fleuve Litani au Liban jusqu'à El-Arish dans le désert du Sinaï. La carte de Vladimir Ze'ev Jabotinsky, qui est devenue l'emblème de l'Irgoun, copiait les frontières du mandat britannique originel des deux côtés du Jourdain. Israël Eldad, un des dirigeants du groupe Stern, a distribué pendant de nombreuses années une carte de l'empire israélien qui allait de la Méditerranée à l'Euphrate et comprenait toute la Jordanie et le Liban, avec de grande parties de la Syrie et de l'Égypte. Son fils, le député d'extrême droite, Arieh Eldad, n'a pas abandonné cette carte. Et, après la guerre des Six-Jours, la carte préférée de la droite, couvrait toutes les conquêtes, y compris les hauteurs du Golan et toute la péninsule du Sinaï.

Mais toutes ces cartes n'étaient que des jeux. La véritable conception sioniste ne reconnaît aucune carte. C'est la conception d'un Etat sans frontières – un Etat qui s'agrandit sans cesse selon son pouvoir démographique, militaire et politique. La stratégie sioniste ressemble aux eaux d'un fleuve coulant vers la mer. Le fleuve serpente à travers le paysage, contourne les obstacles, tourne à gauche et à droite, coulant parfois en surface, parfois sous terre, et sur sa route s'enrichit de l'eau de nombreuses sources. A la fin il arrive à destination.

Voilà le programme réel, inchangé, caché, conscient et inconscient. Il n'a pas besoin de décisions, de formulations ou de cartes, car il est inscrit dans les gènes du mouvement. Ceci explique, entre autres choses, le phénomène décrit dans le rapport de la procureure générale, Talia Sasson, sur les colonies : que tous les organes de l'establishment, du gouvernements et de l'armée, sans aucune coordination officielle mais avec une coopération miraculeusement efficace, ont fait en sorte d'installer les colonies "illégales". Les milliers de fonctionnaires et d'officiers qui, pendant des décennies, ont travaillé à cette entreprise, savaient exactement quoi faire, même sans recevoir la moindre instruction.

C'est la raison du refus de David Ben Gourion d'inclure dans la Déclaration d'indépendance de l'État d'Israël la moindre mention de frontières. Pas une minute, il n'a pas eu l'intention de se contenter des frontières fixées par la résolution de l'Assemblée générale des Nations unies du 29 novembre 1947. Tous ses successeurs ont eu la même approche. Même les accords d'Oslo délimitent des "zones" mais ne fixent pas de frontières. Le Président Bush a accepté cette démarche quand il a proposé "un Etat palestinien avec des frontières provisoires" – une nouveauté en droit international.

De ce point de vue aussi, Israël ressemble aux États-Unis, qui furent fondés le long de la côte orientale et ne se sont pas arrêtés tant qu'il n'ont pas atteint la côte occidentale, de l'autre côté du continent. Le courant incessant d'immigration de masse venant de l'Europe a coulé vers l'ouest, brisant toutes les frontières et violant tous les accords, exterminant les indigènes américains, déclenchant une guerre contre le Mexique, conquérant le Texas, envahissant l'Amérique centrale et Cuba. Le slogan qui a fait agir ces colons et a justifié toutes leurs actions fut inventé en 1845 par John O'Sullivan : "Destinée manifeste".

La version israélienne de la "destinée manifeste" est le slogan de Moshe Dayan "Nous sommes marqués par le destin". Dayan, représentant typique de la seconde génération, a prononcé deux discours importants dans sa vie. Le premier et le plus connu fut prononcé en 1956 sur la tombe de Roy Rutenberg de Nahal Oz, kibboutz en face de Gaza : "Devant leurs yeux mêmes (des Palestiniens de Gaza) nous avons fait de la terre et des villages dans lesquels eux et leurs ancêtres avaient vécu notre patrie ... C'est le destin de notre génération, le choix de notre vie – être préparés et armés, forts et résistants – ou sinon, l'épée glissera de nos mains et il sera mis fin à notre vie."

Il ne voulait pas parler uniquement de sa propre génération. Le second discours, moins connu, est plus important. Il fut prononcé en août 1968, après l'occupation des hauteurs du Golan, devant un rassemblement de jeunes kibboutzniks. Quand je l'ai interrogé sur ce discours à la Knesset, il a fait insérer l'ensemble du discours dans le compte-rendu de la Knesset, procédure totalement inhabituelle dans notre parlement.

Voici ce qu'il a dit à la jeunesse : "Nous sommes destinés à vivre dans un état de lutte permanente contre les Arabes... Pour les cent ans du retour à Sion nous travaillons à deux choses : la construction du pays et la construction du peuple... C'est un processus d'expansion – plus de juifs, et plus de colonies... C'est un processus qui n'est pas terminé. Nous sommes nés ici et y avons trouvé nos parents qui étaient venus ici avant nous... Vous n'avez pas pour devoir d'arriver au résultat final. Votre tâche à vous est d'apporter votre pierre... pour étendre les colonies au mieux de vos capacités, pendant toute votre vie... (and) non de dire : c'est la fin, terminus, nous avons fini."

Dayan, qui était très versé dans les textes anciens, avait probablement en tête la phrase du chapitre des Pères (une partie de la Mishnah, qui fut terminée il y a 1.800 ans et a formé la base du Talmud) : "Ce n'est pas à vous de finir le travail, et vous n'êtes pas libre de l'arrêter."

C'est cela le programme caché. Nous devons le faire remonter des profondeurs de notre inconscient jusqu'au domaine de la conscience afin de pouvoir y faire face, laisser voir le terrible danger qu'il recèle, danger d'une guerre éternelle qui peut, avec le temps, conduire cet État au désastre.

A l'approche du soixantième anniversaire de l'État, nous devons tirer un trait sous ce chapitre de notre histoire, et dire clairement : oui, nous avons terminé le chapitre de l'expansion et de la colonisation.

Ceci nous permettra de changer le cours du fleuve. De mettre un point final à l'occupation. De démanteler les colonies. De faire la paix. D'effectuer une réconciliation avec les peuples voisins. De transformer Israël en un État pacifique, démocratique, laïque et libéral, qui peut consacrer toutes ses ressources à la création d'une société florissante et moderne.

Et avant tout : se mettre d'accord sur une frontière.
Article en anglais, "Manifest Destiny ?", Gush Shalom, 12 avril 2008

mercredi 16 avril 2008

Journée de la science


En Algérie le 16 avril est le jour de la science,

en hommage au Cheikh Bernbadis décédé le 16 avril 1940.Abdelhamid Ben Badis, Président de l'Association des Oulémas musulmans algériens, figure emblématique du mouvement réformiste musulman en Algérie, dans la première moitié du XXème siècle, est né le 5 décembre 1889 à Constantine où il mourut le 16 avril 1940. Il appartenait à une famille patricienne dont les origines remontaient aux Zirides. Bologhine Ibn Ziri, le fondateur d'Alger, est l'une des plus célèbres figures de cette famille princière. C'est dans sa ville natale qu'il apprit le Koran selon les usages traditionnels, et les bases de ses connaissances en langue et littérature arabes, ainsi que celles des sciences de la religion islamique.Abdelhamid Ben Badis un homme de pensée et d'actionABDELHAMID BEN BADIS est né le 5 décembre 1889 à Constantine d'une famille de vieille bourgeoisie citadine.Après des études coraniques à la zaouyya Aissaoua, il part en 1908 pour Tunis où il poursuit ses études à l'Université Zeïtouna jusqu'en1911. C'est à la Zeïtouna où il prend contact avec des 0ulama et des patriotes tunisiens qu'il s'éveille à la conscience nationale. Cet éveil est soutenu par des motivations telles que : l'histoire da l’Algérie, la situation de la langue arabe et de la religion etc...En 1922, il part en pèlerinage à la Mecque, puis voyage à Médine, Damas, Le Caire, rencontre des Oulama de ces pays avec qui il a des entretiens et des débats.En 1913 pénétré des idées de la Nahdha et de l'enseignement des cheikhs Abdou et Djamal Eddine El Afghani, Abdelhamid Ben Badis retourne an Algérie.A Constantine, les premières prédications religieuses du jeune Ben Badis rencontrent une relative audience auprès des couches populai*res mais se heurtent à une violente réaction de la bourgeoisie locale et de l'Administration coloniale.A la mosquée Sidi Lakhdar, il ouvre la première des 130 médersas que comptera le pays 20 ans plus tard. Dans cette médersa, des élèves de diverses régions viennent étudier le Coran, mais aussi, et selon des méthodes modernes, l’histoire de l’Algérie, la littérature arabe et d'autres disciplines. Ce renouvellement pédagogique est une préoccupation commune aux cercles réformistes du Maghreb et du Machreq arabes.En 1919, Abdelhamid Ben Badis crée la première imprimerie en arabe et commence une longue carrière de journaliste. Il animera successivement les journaux "En Nadjah", "El Mountaqid", "Ech Chihab" et "El Baçaïr". La lecture des textes qu'il publie, surtout dans "Ech Chihab" confirme son ouverture d'esprit sur le monde moderne....................BEN BADIS a écrit...Les quelques citations (traduites) que voici sont dans une certaine mesure amoindries dans leur portée réelle parce que forcément extraites de leur contexte. Elles ont cependant une valeur indicative importante. Elles témoignent de la profondeur de vue de leur auteur, de son esprit de discernement, de son humanisme et de son attachement aux principes de liberté, de démocratie et de justice.SUR LA NATION ALGERIENNE"La nation algérienne n'est pas la France, ne peut pas être la France et ne veut pas être la France." (Ech Chihab - Avril 1936)SUR LE COLONIALISME"Nous savons parfaitement différencier, dans toute nation l'esprit humaniste de l'esprit colonialiste, Et autant nous détestons et combattons le second, autant nous approuvons et soutenons le premier. Ceci parce que nous sommes profondément convaincus que l'esprit colonialiste est à la base de tous les maux du monde et que tout bien fait à l'humanité provient de l'esprit humaniste," (Ech chihab - Janvier 1938)SUR L'UNITE D'ACTION(Extrait d'un article publié dans El Baçaïr du 15 août 1938):(...) (Ben Badis) a rappelé la nécessité de l'union qui, si elle ne peut se faire par le biais de la religion, qu'elle se fasse par le ciment de la douleur et de la misère communes. Il a montré combien cette union était indispensable et s'est déclaré prêt à s' unir dans l'action avec quiconque, sauf avec ceux qui sont les instruments de l'Administration (coloniale) et font ce que celle-ci leur dicte, non ce qu'ils veulent eux faire.SUR LE FASCISME ET LE RACISME''Le peuple musulman, imprégné de principes démocratiques islamiques, ne peut suivre une doctrine qui ne préconise l'évolution humaine que par l'hégémonie d'une race sur les autres. Les principes islamiques sont basés sur l'égalité de tous les êtres humains."(Déclaration faite le 3 avril 1937 au journal "La Lutte sociale",organe du Parti communiste algérien).SUR L'INDEPENDANCE"L'indépendance est un droit naturel pour chaque peuple de la terre. Plusieurs nations qui nous étaient inférieures du point de vue de la puissance, de la science, de la force potentielle et de la civilisation ont recouvré leur indépendance. Nous ne sommes pas des devins et ne prétendons pas - à l'image de ceux qui déclarent que l' Algérie demeurera éternellement ce qu'elle est - partager avec Dieu la connaissance de l'avenir, De même que l'Algérie a changé à travers l'histoire, de même il est possible qu'elle continue à se transformer." (Ech Chihab - Juin 1936).SUR LA RAISON ET LA TRADITION "L'islam a libéré l'intelligence de toutes croyances fondées sur l'autorité. Il lui a rendu sa complète souveraineté dans laquelle elle doit tout régler, par son jugement et sa sagesse."En cas de conflit entre la raison et la tradition, c'est à la raison qu'il appartient de décider" (Ech Chihab - mai 1931).SUR LA PALESTINE, LE SIONISME ET L'IMPERIALISMELe conflit n'est pas entre un arabe palestinien et un juif palestinien; il n'est pas entre les musulmans et les juifs du monde entier. Il est entre le sionisme et l'impérialisme britannique d'une part et l'Islam et les Arabes d'autre part. L'impérialisme britannique veut utiliser le sionisme pour diviser le corps arabe et profaner les lieux saints de Jérusalem." (Ech Chihab - Août 1938)SUR L'AMOUR DE L'HUMANITE(...) Nous oeuvrons, en tant qu'Algériens, à rassembler la nation algérienne, à ranimer en ses enfants le sentiment national et à leur inculquer la volonté de s'instruire et d'agir jusqu'à ce qu'ils s' éveillent en tant que nation ayant droit à la vie..."(...) Et nous aimons l'humanité que nous considérons comme un tout et nous aimons notre patrie comme une partie de ce tout. Et nous aimons ceux qui aiment l'humanité et sont à son service et nous détestons ceux qui la détestent et lui portent tort." (El Mountaquid - juillet 1925)



Voici queques autres références sur Ben Badis : article1, article2

Les oubliés du 1er mars

Au cours du bombardement colombien en territoire équatorien, quatre étudiants mexicains furent assassinés. Voici une vidéo les concernant



Pour ingrid, la zone où elle est séquestrée serait connue .Pour plus d'info sur le dossier betancourt ,c'est par

Monsato de la Dioxine aux OGM


Suite à l’émission du 11 mars à 21 h. sur ARTE "Le monde selon Monsanto, de la dioxine aux OGM, une multinationale qui vous veut du bien" de Marie-Monique Robin, un DVD est disponible sur arteboutique.com et dans les magasins Nature et Découverte.

C'est une enquête rigoureuse et approfondie sur une multinationale, une multinationale productrice de l'agent orange, de la dioxine, de l'hormone de croissance, du Round Up et des OGM.

Les résultats de l'enquête, menée depuis quatre ans, sont implacables.

Nous vous invitons à faire circuler l'information dans tous vos réseaux, à soutenir ce film et le livre (plus complet) qui est paru aux Editions de la Découverte depuis le 6 mars.

Bien sûr, la réalisation du film et sa diffusion ne sont pas du goût de Monsanto, qui dispose de nombreux moyens de pression et n'hésite pas à se débarrasser de ses opposants, d'une manière ou d'une autre comme l'illustre le film : sa diffusion la plus large possible sera une première garantie pour la réalisatrice et l'avenir du film.

En attendant, faites circuler l'information !




Au moment où est discutée la loi sur les OGM, c'est un outil précieux !

Pour info concernant les Aliments qui contiennent des O.G.M, Greenpeace a établi plusieurs listes de produits alimentaires où l'on trouve la présence d'organismes génétiquement modifiés ( O G M).

* La liste grise correspond aux produits dont le fabricant ne peut pas garantir formellement l'absence d'O.G.M.

* La liste noire correspond aux produits contenant probablement des O.G.M., soit parce que le fabricant n'a pas précisé qu'ils n'en contenaient pas, soit parce qu'il ne s'oppose pas à leur présence.

Ci-dessous, une présentation facile à lire de la liste des aliments contenant ou susceptible de contenir des OGM diffusée par Greenpeace.


LISTE GRISE : Nachips Old el Paso Pillsbury Curly Bahlsen Petits fours au fromage Bahlsen Chokini Bahlsen Biscuits St-Michel Bahlsen Savane Brossard Recette originale au lait Lindt Noir Dessert Lindt Champs-Elysées Lindt Crème caramel aux oeufs Ancel

LISTE NOIRE :
Authentic Tortilla chips Marks & Spencer Chocolate Chip Cookies Marks & Spencer Wholemeal Sandwich Marks & Spencer Muffins Marks & Spencer Tarte au citron Marks & Spencer Céréales croustillantes avoine-cannelle Marks & Spencer Southern Fried Chicken aun Fries Marks & Spencer -Rouleaux de printemps aux légumes Marks & Spencer Crackers Belin Crackers TUC Lu Chipster Maya Lu Pépito double Choc Lu Prince Lu Petit Ecolier Lu Napolitain Lu Les Apérilèges Delacre Délichoc Delacre Invitation Brossard Mini -tartelettes Brossard Forêt Noire Brossard Plaisir aux noix Brossard Bavarois chocolat Brossard Petits choux fourrés Brossard Jacotte Pain Jacquet Brioquet Pain brioché Pain Jacquet 34 biscottes Heudebert Grany duo chocolat-raisins Heudebert BN Biscuiterie nantaise Finger Cadbury Coquillages Cadbury praline Bouquet d’Or Cadbury Super Poulain Cadbury Croustifondante chocolat Verkade Brownie chocolat Savane Mystère extrême Gervais Crème caramel Gervais Smacks Kellogg’s Golden Grahams Nestlé Crème dessert Nestlé Tiramisu Nestlé Galak Nestlé Lion Nestlé Maître chocolatier de Lanvin KitKat Nestlé Junior cacao Nestlé Nidal Nestlé P’tit Duo pêche dessert et fruit Nestlé Nesquik Nestlé Nescafé Cappuccino Nestlé Lion cacao Nestlé Dany Danone Phosphatine lait et Céréales vanille Danone Gallia Danone Dessert soja saveur chocolat Gayelord Hauser Boisson soja Gayelord Hauser Gâteau de semoule nappé chocolat Yabon Pâte à tartiner Eclats noisettes Poulain Mars Mars alimentaire Balisto Mars alimentaire Cannelloni Findus Crêpes jambon-fromage Findus Pizza aux fromages Marie Moussaka Gorcy Emincé à l’indienne Maggi Timbales soufflées de Saint-Jacques Tipiak Brassé croissance Blédina Benco Energie CPC France Vinaigrette Lesieur CPC France La mayonnaise CPC France Sauce à l’estragon Benedicta Mayonnaise Benedicta Sauce à l’échalotte Knorr

A noter : le fabricant "céréal" , épinglé par le mensuel Que Choisir, parce que des dérivés d'O.G.M. avaient été retrouvés dans des barres minceur fabriquées avant le 1er septembre 1998, maintient sa position en niant toujours l'utilisation d'O.G.M. dans ses produits.
Attention! les méthodes d'analyse ne détectent que la présence d'O.G.M., pas leur quantité.

(Listes reproduites avec l'aimable autorisation de Greenpeace hg)

VEOSEARCH, moteur solidaire








VeoSearch remet les premiers chèques à vos associations !

Carla fait des émules




Un décolleté plongeant d'Angela Merkel, lors de l'inauguration de l'Opéra national d'Oslo, défrayait la chronique lundi dans une presse allemande étonnée de la nouvelle audace de sa chancelière souvent brocardée pour son manque d'élégance."Merkel montre son décolleté", titre le quotidien à grand tirage Bild, "jamais encore elle ne s'était montrée avec un décolleté aussi profond". Elle a manifesté "sa féminité de manière appuyée", relève le quotidien Tagespiegel.Selon le quotidien Die Welt, les nouvelles tenues vestimentaires de la chancelière sont dessinées par la styliste berlinoise à la mode Anna von Griesheim.Mme Merkel, estime le journal, a créé "un nouveau style vestimentaire", que Mme von Griesheim définit ainsi: "costume le jour, tenue de princesse le soir".Mme Merkel, qui goûte particulièrement l'opéra, est apparue samedi soir à cette soirée de gala en présence des souverains de Norvège dans une robe du soir très élégante de couleur noire, échancrée sur la poitrine, surmontée sur les épaules par une étole bleu pétrole.La chancelière conservatrice est arrivée au pouvoir à l'automne 2005 avec la réputation d'une femme politique peu intéressée par l'élégance. La presse brocardait alors ses anciennes coupes à la Jeanne d'Arc et ses tenues sans fantaisie et peu féminines.Avec l'exercice du pouvoir, la chancelière a de plus en plus soigné ses coiffures et ses tenues, mais elle a généralement privilégié les sobres ensembles veste-pantalon de deux couleurs. Et quand elle s'est rendue plusieurs fois au festival de Bayreuth, temple mondial de l'Opéra wagnérien, elle enveloppait ses robes de soirée dans de larges châles. source : AFP

Pain perdu pas pour tout le monde

Depuis la fin des élections municipales, il n'y a pas un jour où le gourvenement à la sauce sarkozienne voulu par la majorité de ceux qui ont voté " Pour les absents qu'ils se démerderdent avec leur conscience" ne nous annonce une mesure anti -peuple. Des décisions qui font mal, très mal aux petits gens et dont les effets sur les économies budgétaires sont insignifiants.

Je n'ose énumérer l'ensemble de ces mesures visibles ou invisibles tellement elles sont nombreuses. La dernière en date qui va frapper les allocations familiales est doublement injuste.

Pousser les femmes à avoir des enfants et quelques années plus tard leur dire que ma mesure d'économie budgétaire, il y a des aides qu'on vous avait promises et que vous n'aurez pas, c'est SALAUD. Et là je suis un peu pour ne pas dire beaucoup en colère sur ces pseudo esprist de gauche qui ont choisi de manger à la gamelle sarkozienne et qui ont juré de défendre les intérêts du peuple au milieu de ces mnistres de droite et fiers de l'être.

Alors, c'est vrai dans le monde des peuples se lèvent face à la flambée des prix conséquence de cette économie libérale et sauvage que défend avec acharnement , bec et ongles nos gouvernants. Mais en France aussi , des franges entières de la population sont en train de s'appauvrir s'appauvrir et sur leur dos les gosses compagnies pétrolières, les banques , EDF et GDF collectionnent les bénéfices à 2 chiffres de pour cent.

Je me demande pourquoi Une révolution n'a pas encore éclatée en France.

Pour boucler mon article une recette trouvée sur le net qu'il va falloir réapprendre non pour lutter contre le gaspillage du pain mais parce que bientôt, il va falloir apprendre à survivre avec peu





Nombre de personnes : 4 Difficulté : 1 Cout : Temps de cuisson : 15 Temps de préparation : 15
Ingrédients pour la recette de Pain perdu : 8 tranches de pain rassis ½ l de lait 10 morceaux de sucre 2 œufs 50 g de beurre 100 g de sucre en poudre 1 cuillerée à café de cannelle en poudre

Préparation de la recette de Pain perdu : Faire chauffer le lait et le sucre en morceaux dans une casserole, jusqu’à dissolution du sucre. Laisser tiédir et verser dans une assiette creuse. Dans une autre assiette creuse, battre les œufs en omelette. Mélanger le sucre en poudre et la cannelle. Tremper chaque tranche de pain dans le lait, puis dans les œufs battus. Faire fondre le beurre (ou la moitié du beurre si l’on procède en 2 fournées) dans une grande poêle et y faire dorer, à feu très doux, les tranches de pain des 2 côtés, sans laisser noircir le beurre. Les retirer à l’aide d’une écumoire et les saupoudrer, au fur et à mesure, de sucre en poudre à la cannelle. Si l’on procède en 2 fournées, réserver les tranches dorées et sucrées de la première fournée sur un plat chaud recouvert d’une feuille d’aluminium. Servir sans attendre.

L'exemple vient du haut, n'est ce pas

mardi 15 avril 2008

NE TOUCHE PAS A MON BADGE

Cette semaine promet d'être agitée. Après le fiasco total de l'organisation de l'accueil de la flamme olympique et de la polémique qui s'en est suivie voilà que ce matin , on apprend que le comité olympique a décidé de l'interdire ce fameux badge de l'équipe olympique



lundi 14 avril 2008

INTERNET, la colère gronde

Ne va t'on pas assister un jour à des émeutes de professionnels non à cause de la hausse des prix mondiaux qui fait que les clients potentiels tirent la langue mais tout simplement à cause d'internet qui grâce aux ventes en ligne à mis sur le carreau une multitude de métiers.

Déjà que les gros majeurs du show biz avaient ouvert la voie en réussissant l'hold-up du siècle en portant la responsabilité de la chute des ventes de leur production au piratage alors qu'il apparaît comme évident que la culture de consommation est en train de se bouleverser. depuis quelques temps se sont les médias papier qui voient leur chiffre d'affaire faire un plongeon du fait surtout que les agences de pub investissent plus l'internet. algré une présence de tous les journaux papiers sur le Net, ils ont du mal à digérer la concurrence de dizaines de milliers de bloggers , de journaux gratuits sur le net.
Les petites boutiques informatiques se sont ramassées des claques avec la vente en ligne de produits soho à des prix qui défient toute concurrence et voilà maintenant un nouvel acteur du secteur économique à tirer la langue, ce sont les antiquaires comme le décrit cet article

Le stress des Bloggers



Un très bon article sur Rue89 mais qui m'a laissé sur ma faim. Il survole le problème des accrocs de la blogosphère en s'appuyant sur des exemples concrets des fanas du clavier et des yeux rivés sur le petit écran mais il n'aborde pas le pourquoi ce ce virus qui pousse des dizaines de milliers de gens à passer des heures tous les soirs devant leur ordinateur. Hormis, les quelques centaines ou peut être milliers de 'malades' qui ont besoin de reconnaissance qu'ils mesurent au nombre de clics ou de commentaires laissés sur des remakes d'articles maintes fois réchauffés.
Pas un mot sur le phénomène des élections qui a vue naître une nouvelle race de bloggers. Il est certain que beaucoup d'entre nous vont reprendre leurs habitudes pré-electorales du moins ceux qui n'ont pas souhaité poursuivre l'aventure politique alors que d'autres voient la possibilité offerte par la blogosphère pour échanger du savoir et surtout en transmettre. Il ne faut pas distinguer tout de même le développement des blogs avec le phénomène du média internet et tout simplement de l'explosion de l'internet à l'échelle planétaire qui relègue la presse papier, la radio et même la télé au placard. La vrai révolution c'est l'interactivité et ce qui caractérise la blogosphère c'est que chacun est acteur et spectateur du net.
pour compléter cette lecture : un article complet et cette vidéo qui en dit long



Life of a Blogger
envoyé par butternutjelly-com

dimanche 13 avril 2008

Il fait beau , je me défoule



Roumanoff du 06-04-08 : Carla-Elisabeth II-JO Tibet-PSG

Sarkonomics, à mettre entre toutes les mains

L'essai démonte pas à pas les principes de la nouvelle politique économique et sociale de la France de Nicolas Sarkozy concernant des thèmes aussi variés que le pouvoir d'achat, l'emploi, les heures supplémentaires, les retraites, le service public ou la dette.

1. Les travailleurs tu exploiteras
2. Les chômeurs tu stigmatiseras
3. La précarité tu répandras
4. Les vieux tu feras travailler
5. Les causes de l'Etat tu videras
6. Les bijoux de famille tu braderas
7. Des paquets fiscaux aux riches tu offriras
8. Les pauvres et les malades tu feras payer
9. Ton peuple tu ne consulteras pas
10. Tes habits neufs à la gauche tu prêteras

Tels sont les Dix Commandements de la Sarkonomics...

en voici un extrait tiré du livre





Liem HOANG-NGOC









Liem Hoang Ngoc I>Télé







Aimé Cesaire immortel malgré lui

Aimé Cesaire n'est pas membre de l'académie française mais au vu de la qualité de son travail littéraire, il n'a besoin d'aucune reconnaissance, elle est établie depuis déjà plus que longtemps et c'est tant mieux.
Il a été l'inspirateur de nombreux intellectuels comme Frantz Fanon.
Aujourd'hui à un âge très avancé , il se remet de problèmes de santé


samedi 12 avril 2008

Elections à la sauce italienne

Ce n'est pas pour me moquer de mes amis italiens. Une de mes amis qui bat la campagne pour les élections législatives qui se déroulent dimanche et lundi et qui soutient le parti démocrate de Walter Veltroni , craint un retour de Berlusconi , le sosie de Sarkophage.


Je suis étonné qu'au sein du MoDem , les bloggers ne parlent pas de cette élection qui concerne quand même un pays européen ami et qui va se voir confronter un tenant de la droite dure et un démocrate. Même Georges Clooney apporte son soutien à Walter Veltroni, le candidat du parti démocrate.
Et comme d'habitude, le MoDem rate encore l'occasion de se distinguer.






Mon coup de coeur du jour

HumanVillage met le focus sur les bonnes nouvelles et sur les hommes et les femmes engagés pour changer la planète. Hé bien, ça nous change de tous ces blogs qui n'ont même pas de nouvelles à annoncer si ce n'est à reprendre les mêmes dépêches .

Et moi, juste ce sourire, ça me donne envie d'y aller sur ce site


Vive les jeux mondiaux

Oui, je ne parle pas de la même chose. Ces jeux olympiques symbole de l'argent roi, qu'on nous dit apolitiques alors que les états n'y vont que pour mieux redorer leur blason sont concurrencés par d'autres jeux dont le message délivré est tout autre. Un petit lien qui en parle



Du 1er au 9 novembre 2008 –


Bari – Italie



JEUX MONDIAUX DE LA PAIX


Les Jeux Mondiaux de la Paix sont des rencontres sportives, culturelles, humanitaires et économiques ouvertes à tous les hommes et femmes de notre Monde, quelles que soient leur origine, leur couleur ou leur nationalité, quelle soit leur conception politique, philosophique ou religieuse, quel que soit leur niveau social.
Organisés par catégorie d'âge, dans les disciplines situées au plus près de la nature, les Jeux Mondiaux de la Paix ont pour but d'inciter les populations à la pratique de l'activité physique et sportive pour :
· lutter contre les méfaits des grandes maladies de nos civilisations sédentarisées.
· créer des liens d'amitié entre les participants et par là, favoriser la compréhension, la tolérance entre les hommes et les peuples pour servir la PAIX de demain.
Les Jeux Mondiaux de la Paix tout en affirmant leur foi dans les principes humanistes du mouvement sportif actuel, sont une nouvelle modalité d'organisation des compétitions sportives internationales.
http://pagesperso-orange.fr/jeux.mondiaux.de.la.paix/





si vous partagez cet idéal faites le connaître et affichez ce logo avec un lien vers le site


vendredi 11 avril 2008

Pour Mercier le compte à rebours est déclenché

Cela faisait trop longtemps que je l'attends celle là. La décision officielle du départ de Michel Mercier du MoDem. Le MoDem, Michel Mercier ne l'a jamais aimé, il ne l'avait pas rejeté non plus juste pour mieux l'étrangler. Je ne suis même pas certain que Michel Mercier, il l'a sa carte du MoDem.
Il a toujours dit et écrit qu'il faisait parti de l'UDF et qu'il ne quitterait jamais l'UDF. Par contre occuper les postes de fonction et de décision au sein du MoDem ça il s'est faire et avec la bénédiction de FB.
Il se dit “UDF”, parce que le “Modem” et les jeunes adhérents venus de la gauche, Mercier, c'est pas trop son truc. Il est partisan d'une alliance classique avec l'UMP et avec son groupe, il se sent bien dans la majorité présidentielle

Après la fameuse note élyséeenne et surtout cette fameuse réunion qui s'est tenue mercredi 9 avril à l'Elysée, sous la présidence de Nicolas Sarkozy, à laquelle participaient des responsables de l'UMP, du Nouveau Centre, du Parti radical, du Forum des républicains sociaux, de la Gauche moderne, des Progressistes, ainsi que Jean-Marie Cavada et Michel Mercier, en vue de constituer un "comité de liaison de la majorité présidentielle", Bayrou ne peut plus continuer à faire comme si de rien n'était.

Depuis le lendemain des élections municipales, Michel Mercier a fait savoir à François Bayrou et Marielle de Sarnez qu'il ne les suivrait plus dans des opérations suicides et sectaires et que c'était là sa responsabilité de trésorier à la fois de l'UDF et du MoDem.

Jean Arthuis, dans une interview au Journal du dimanche, est venu s'aligner pratiquement mot pour mot sur la position de Michel Mercier.
Thierry Cornillet, député européen centriste, a de son côté publié un manifeste pour le Centre qui constitue à la fois une proposition et une analyse pertinente de la situation
Dans le même temps, de nombreux élus dans le Grand Ouest mais aussi en région Rhône-Alpes maires de petites villes se réclament de l'Union centriste

Enfin, il est clair qu'à quelques semaines du versement aux partis politiques de la dotation publique de l'Etat, les sénateurs centristes et de nombreux élus locaux ne veulent plus en faire bénéficier François Bayrou et Marielle de Sarnez.

Voilà à nouveau les militants cocufiés par la volonté d'une direction incapable.

M. Bayrou, j'attends de vous aujourd'hui une position claire et précise notamment en ce qui concerne la plupart de vos amis qui ne sont pas mes amis et encore moins les amis du MoDem.

jeudi 10 avril 2008

Et si tout n'était qu'une histoire de flotte




Dans de nombreux articles, aussi bien sur mon blog que sur E-soutiens, à une époque où j'étais autorisé à publier, j'avais souvent évoqué que derrière de nombreux conflits de frontière, se cachaient en réalité une histoire de contrôle des ressources d'eau.
Que ce soit le conflit israélo-palestinien, israélo-libanais ou même moins visible les crises successives entre la Syrie et la Turquie ou la Turquie et l'Irak, tout tourne autour d'une histoire de flotte. L'agriculture israélienne orientée vers l'exportation est une véritable catastrophe pour ce qui concerne la gestion des nappes phréatiques. Les dirigeants israéliens en ont cure et accaparent à leur avantage la quasi totalité des ressources de la région au détriment des populations palestiennes en cherchant à élargir le territoire par le déploiement de colonies afin de mieux avoir la main mise sur ces ressources hautement stratégiques. Lors du conflit israélo-libanais de 1982, derrière les blindés israéliens suivaient les buldozers dont la tâche devait être de détourner le fleuve Litani au profit des kibboutz du nord de l'Etat d'Israël.

Ce sont pour les mêmes raisons que la Chine ne cèdera jamais le Tibet d'où partent la majorité des grands fleuves Chinois. . Voici un lien interessant qui va dans le sens de mon idée ici .


Voici quelques articles qui donnent un complément d'informations





Conséquences de l’utilisation des OGM

Nous avons avec un Etat comme l'Inde un recul dans la réflexion sur l'usage des lOGM et malgré ça certains scientifiques continuent à marteler que l'avenir de l'agriculture passe par les OGM hors en cliquant sur le titre, on se rend compte qu'il n'en est rien.


Voici quelques infos récentes sur les OGM, cliquez ici et qui permettent de mieux comprendre pourquoi les députés veulent condamner lourdement les faucheurs d'OGM. Ils n'ont aucun argument scientifique à faire valoir au public. Les seuls labo qui valident les cultures OGM sont ceux qui sont financés par les producteurs d'OGM ou leurs clients directs. Une véritable duperie.

L'autre conséquence des faux espoirs nés de la culture OGM , est l'augmentation des suicides depuis déjà 2005 dans la paysannerie indienne comme le montre cette vidéo.


L'Appel du « Comité 252

L'Appel du « Comité 252 »

Nous, producteurs, agriculteurs, restaurateurs, consommateurs, gastronomes et citoyens, sommes viscéralement attachés aux AOC et labels de qualité qui font la renommée de la France, comme à la protection de l'agriculture conventionnelle et biologique ainsi que des espaces naturels remarquables. L'avenir de ce patrimoine national serait irrémédiablement menacé par les disséminations d'OGM.
Nous nous félicitons de l'adoption par l'Assemblée nationale de l'amendement 252 ajoutant à l'article 1 du projet de loi sur les OGM que ces organismes ne peuvent être cultivés que dans le respect « des structures agricoles, des écosystèmes locaux, et des filières de production et commerciales qualifiées "sans organismes génétiquement modifiés" et en toute transparence ».
Au moment où le président de la République veut faire inscrire notre gastronomie au patrimoine mondial de l’Unesco, il serait inconcevable de faire marche arrière.
Par notre signature, nous demandons solennellement au gouvernement de s'engager à respecter le vote du Parlement et de s'opposer à toute tentative de suppression de l'amendement 252 jusqu'à l'adoption définitive de la loi.

Quatre condamnés à mort pendus au Japon

A travers la peine de mort au Japon, on découvre la face cachée d'un pays qui est sensé faire parti du giron démocratique. Sa justice comme le montre cet article laisse pourtant à désirer.
80% des Japonais approuvent la peine de mort, c'est la proportion d'opinion favorable la plus élevée au monde. On est bien loin de l'image d'Epinal que l'on se fait en France du peuple Japonais.
Pour rappel, il y eu en 9 exécutions à la peine capitale et 46 condamnations à la peine capitale. Le nombre le plus élevé depuis 1980.
Même un jour de noël, les boureaux n'ont pas chômé . Incroyable mais vrai, jamais ces exécutions n'ont fait la une des médias. J'avais même cru un moment que la peine de mort avait été abolie.

En plus des condamnés d'aujourd'hui voici la liste de l'ensemble des condamnations passées sous silence . Cliquez ici .

Pour conclure cet article voici un excellent article sur Rue89 .
Ainsi la prochaine fois quand vous irez au Japon, surfer sur les pentes du Kilimandjaro, ou prendre le thé avec une geisha, vous saurez que vous prenez le risque de finir pendu haut et court.

les jeux olympiques sont-ils réellement ce qu'ils prétendent être

Partout dans le monde, les protestation se font entendre sur le sujet des Jo de Pekin. Chacun y va de sa revendication . D'un côté les pro-tibétains demandent un boycott pur et simple de ces JO considérant que la Chine est indigne d'accueillir les JO parce qu'elle persécute le peuble Tibétain depuis 1950. Ailleurs ce sont les Ouïghours qui se font entendre. Les militants Chinois qui se battent pour la démocratie dans leur propre pays.
Je suis même étonné de n'avoir pas vu lors du parcours de la flamme à Paris les militants de l'Arche de Zoé car la Chine soutient massivement le Soudan.
Il est vrai l'occasion est trop belle pour faire connaître les plus belles causes humanitaires. Les pressions militantes font vasciller les gouvernements.
Hier déjà le premier ministre anglais annonçait sa non présence aux cérémonies d'ouverture des JO mais dans le même temps, il réservait déjà sa place pour les cérémonies de clôture. Quelle belle hypocrisie!
Notre président Sarkozy qui malgré tout le fric claqué en aller-retour inutiles pour ramener la franco-colombienne vivante de la jungle colombienne ne sera pas non plus présent au vu des exigeances demandées à la Chine.
Quant à Bush, rien à cirer de la démocratie en Chine, il isera bien présent.

Et les pauvres sportifs dans tout ça. hé bien, on leur demande de prendre position. Pas évident pour des athlètes de prendre position. La Chine n'en est pas à sa première organisation de compétition sportive et jusqu'à présent pas beaucoup de reproches ne lui avaient été adressée.
Est ce réellement le rôle d'un sportif de prendre position politiquement.
Quand lors des JO des athlètes l'ont fait, ils l'ont payé très chers.
Et puis pour bien enfoncer les clous , on rappelle les valeurs de l'olympisme.
Et quand on lit le texte, rien ne peut empêcher la Chine d'organiser ses JO.
Alors et là je m'adresse à tous ceux qui se sont découverts avec le Tibet un esprit revendicatif.
Oui je le dis et je le répète le Tibet mais aussi la Chine ont le droit à une vie meilleure, à la démocratie, au respect , oui on aurait jamais du accorder à la Chine l'organisation des JO qui pour se mettre aux normes olympiques à réduit à néant des terres agricoles.
Maintenant, après les JO que comptons nous faire pour le Tibet. Il n'est pas tout de protester, il faut ensuite agir et là je crains qu'il n'y ait plus personne comme à l'époque en 1989 avec la révolte des étudiants chinois. Nous allons continuer à acheter nos produits made in China fabriqués par des ouvriés sur exploités. Mais la n'est pas mon propos.
Le sujet ce sont les JO et cet esprit de fraternité qu'ils sont sensés véhiculer. Le problème c'est que Pierre de Coubertin , fondateur des J.O modernes est loin d'être un personnage irréprochable et pourtant ça n'empêche personne de le citer comme un symbole exemplaire
voici une phrase ' La première caractéristique essentielle de l’olympisme ancien aussi bien que de l’olympisme moderne, c’est d’être une religion. En ciselant son corps par l’exercice comme le fait un sculpteur d’une statue, l’athlète antique honorait les dieux. En faisant de même, l’athlète moderne exalte sa patrie, sa race, son drapeau. » (Pierre de Coubertin, Les Assises philosophiques de l’Olympisme moderne). ' qui en dit long sur l'esprit olympique

mercredi 9 avril 2008

Google fait dans l'humanitaire

Est ce pour se racheter une moralité après sa mise à l'index pour son attitude en 2006 concernant le bridage de son moteur de recherche à l'adresse de la Chine, il n'empêche que le projet que je viens de découvrir est à saluer avec vigueur et contribuera certainement à améliorer le travaille des ONG qui travaille aux côtés des populations déplacées, en espérant qu'il ne soit pas utilisé à des fins négatives par des persécuteurs. C'est toujours le problème avec internet. On a toujours du mal à dissocier le bon et le mauvais

mardi 8 avril 2008

La démocratie en panne sèche

Depuis quelques semaines, on nous parle que des Jo , de la colombie et évidemment de Sarkozy.

Mon regard aujourd'hui j'ai voulu le porter en Afrique où dans l'ensemble du continent une grave crise financière avec hause fulgurante des prix est en train de menacer la majorité des pays avec risque forte de destabilisation.

Certains de ces pays sont loin du concept démocratique conçu dans nos contrées et pourtant, nulle protestation n'émanne des journaux trop préoccuper de taper sur la chine à l'approche des JO.

Je fais parti de ceux qui souhaitent un Tibet libre maître de son destin mais je fais parti aussi de ceux qui soutiennent l'émmergeance de la démocratie en Chine pour les Chinois et je pense qu'aujourd'hui il existe une tentative dangereuse de sigmatiser les haines entre Tibétains et Chinois dont l'une des conséquences sera de réduire à néant le combat mené en Chine pour les droits du citoyen. Ce que vit le peuple tibétain, d'autres peuples en Chine le vivent aussi. Ne l'oublions pas. Revenons maintenant sur le sujet du moment .




La guerre du pain n’a pas eu lieu, dimanche, pas plus que n’aura lieu celle des urnes, mardi lors des élections municipales égyptiennes que le Parti national démocratique (PND, au pouvoir) a toutes les chances de remporter. Il faut dire que, pour étouffer toute revendication politique ou économique, le régime de Hosni Moubarak sait s’y prendre.
Dimanche – premier jour de la semaine en Egypte – devait avoir lieu une « journée de la colère », doublée d’une grève générale, pour protester contre la vie chère. L’appel à la grève, lancé à l’origine par les représentants des quelque 24.000 ouvriers des Filatures et Tissages Misr, à 120 km au nord du Caire, avait été largement relayé via Internet et de nombreux SMS. Les autorités y ont répondu par un vaste déploiement policier et l’arrestation d’environ 250 protestataires.
De fait, la manifestation a été peu suivie : « Les gens n’ont apparemment pas osé sortir dans les rues et le taux d’absentéisme dans les écoles a atteint près de 50% », écrivait lundi le quotidien panarabe Al-Hayat. « La plupart ont hésité à se rendre sur leur lieu de travail ou à participer à des rassemblements. La peur des affrontements a ainsi tranché et ils sont finalement restés chez eux. » Quelques milliers de travailleurs ne se sont pas présentés à leurs postes, tandis que les écoles et universités étaient dépeuplées.
Montée en flèche des prix, stagnation des salaires
L’Egypte, comme de nombreux pays en Afrique et dans le monde, est confrontée à une hausse folle des prix du carburant et des denrées alimentaires telles que le pain ou le riz. Le prix de la farine a doublé, sinon triplé en quelques mois. Cette hausse, qui s’est répercutée sur le prix du pain, explique l’allongement des files d’attente devant les fours à pain « baladi », subventionnés par l’Etat mais de basse qualité. Un symptôme parmi d’autres de la crise économique qui touche le pays : montée en flèche continue des prix, stagnation des salaires.
Les 30 millions d’Egyptiens qui survivent avec moins de 1,5 euro par jour sont particulièrement touchés par la flambée des prix. Pour lutter contre celle-ci, le gouvernement a récemment annulé les droits de douane sur l’importation de certains produits, et augmenté les subventions publiques sur la farine de blé et l’huile de cuisine. Il a par ailleurs promis de fixer « prochainement » le salaire minimum à 450 livres (environ 55 euros).
S’ils ne peuvent exprimer leur mécontentement dans la rue, ce n’est non plus dans les urnes que les Egyptiens trouveront le moyen de se faire entendre, lors des élections municipales organisées mardi. Le PND présente un candidat dans chacune des 52.600 localités du pays, contre un total d’un peu plus d’un millier pour l’opposition non islamiste.
Répression des Frères musulmans
Les Frères musulmans, principal groupe d’opposition en Egypte, ont quant à eux appelé au boycott du scrutin, lundi, après la quasi élimination de leurs candidats. Selon eux, les autorités égyptiennes ont empêché l’écrasante majorité de leurs près de 4000 candidats de se présenter au vote des électeurs : finalement, seuls 21 membres de la confrérie sur les 498 retenus initialement par une commission électorale devaient participer aux élections. Un nombre dérisoire, quand on sait qu’au terme d’un amendement constitutionnel adopté en 2005, il faut remporter 140 municipalités pour pouvoir présenter un candidat indépendant à la présidentielle de 2011.
L’influence politique et la popularité des Frères musulmans en Egypte sont grandissantes. Aux législatives de 2005, ils avaient opéré une percée historique en remportant un cinquième des sièges au Parlement. Le régime les voit donc d’un mauvais œil, et comme des rivaux sérieux qu’il préfère affronter sur le terrain de la répression que sur celui des élections : ces derniers mois, plusieurs centaines de militants des Frères musulmans ont été arrêtés – 900 selon la confrérie –, parmi lesquels 150 futurs candidats. « Ces arrestations sont une tentative honteuse de trucage des prochaines élections », a dénoncé Joe Stork, directeur de Human Rights Watch (ONG de défense des droits de l’homme) au Moyen-Orient. De fait, les Egyptiens ne se font guère d’illusions : à peine 10% des 38 millions d’électeurs devraient se déplacer jusqu’aux urnes.


lundi 7 avril 2008

Démocratie participative


La Région Rhône-Alpes a fait de la démocratie participative un objectif majeur de sa politique régionale. Depuis 3 ans, elle soutient activement des projets innovants et expérimentaux. Après le succès de la Rencontre mondiale de la démocratie participative en 2007, dans le cadre des Rencontres régionales de la démocratie participative qui se dérouleront le 29 novembre 2008, le Conseil régional lance un appel à projets sur le thème : « Pauvreté, précarité : quelle démocratie pour quelles transformations ? »

La suite ici...

Bonne nouvelle comme quoi

Je vous avais relaté l'histoire d'Elisabeth et bien la justice a fait son travail et hortefeux ne pourra pas pour cette fois, incrémenter son compteur d'expulsés.


Le 07 avril 2008


ELISABETH VA ETRE REGULARISEE !
La nouvelle est arrivée dans la journée de dimanche. Le ministère d'Hortefeux a appelé Elisabeth pour l'informer qu'elle allait être régularisée.
Le ministre de l'immigration et de l'identité nationale, Brice Hortefeux, qui a "pris connaissance des faits samedi après-midi à la lecture du journal Le Monde, a immédiatement demandé au préfet de régulariser la situation d'Isabelle Guérin", a indiqué le ministère. "Le ministre a estimé que le préfet avait commis une erreur manifeste d'appréciation, le décès de M. Claude Guérin, ressortissant français, ne saurait justifier le non-renouvellement d'une autorisation de séjour de son conjoint étranger en situation régulière", est-il ajouté dans un communiqué.
Avec beaucoup de cynisme, le préfet d'Indre et Loire avait dit en substance à cette femme que son mari, de nationalité française, était mort trop tôt. ...
Le ministre s'est sans doute offusqué de cette situation.
Mais c'est la mobilisation à Tours, les 8500 signataires de la pétition en 72h, les centaines de lettres de protestation envoyées directement au Préfet ainsi que la médiatisation qui ont immanquablement dû heurter les oreilles du ministre !
Le Mouvement des amoureux au ban public, satisfait de l'issue pour Elisabeth, va se charger de rappeler au ministre que ce n'est pas de tel ou tel cas qu'il faut s'offusquer mais bien de la loi qui produit, tous les jours, des situations aussi inqualifiables que celle vécue par Elisabeth...
La pétition :
Une ressortissante béninoise en voie d'expulsion après le décès de son conjoint français.
Elisabeth, resssortissante béninoise, se marie avec Claude, ressortissant français le 16 octobre 2005 et obtient un titre de séjour temporaire « vie privée et familiale » en qualité de conjoint de français.
Ce titre de séjour est renouvelé une première fois au mois de novembre 2006. Quelques mois plus tard, Claude découvre qu'il est atteint d'un cancer. Il décède le 3 octobre 2007.
Elisabeth, qui vient de déposer une nouvelle demande de renouvellement de son titre de séjour, informe l'administration de ce décès. Trois semaines plus tard, elle reçoit un refus de séjour accompagné d'une mesure d'éloignement. Le préfet de l'Indre-et-Loire lui écrit que « même si la rupture de communauté de vie résulte malheureusement du décès du conjoint français, l’administration ne peut renouveler le titre de séjour sollicité ».
Elisabeth est parfaitement intégrée en France. Elle est titulaire d'un CDI en qualité d'agent d'entretien et possède un logement à son nom.
Jeudi 3 avril, elle a été interpellée à son domicile par les services de police et conduite au centre de rétention en vue de son expulsion...
Elisabeth a été libérée et assignée à résidence dans l'après midi du 3 par le Juge des Libertés. Mais son expulsion, qui reste en vigueur, doit intervenir dans les prochains jours.
Nous, signataires de la présente pétition, nous associons aux Amoureux au ban public :
pour refuser que des étrangers mariés à des ressortissants français soient expulsés après le décès de leur conjoint au mépris des principes élémentaires d'humanité et de justice.
pour exiger la libération immédiate d'Elisabeth et le renouvellement de son titre de séjour
pour dénoncer la politique d'éloignement aveugle et inhumaine du gouvernement
#VOIR
Le Mouvement des Amoureux au Ban Public
Se marier, vivre en couple et fonder une famille sont des droits fondamentaux garantis par la Constitution et les Conventions internationales protectrices des droits de l'homme. En France pourtant, des milliers de couples mixtes sont privés de ces droits ou doivent, pour y accéder, lever de nombreux obstacles et subir bien des humiliations. En effet, le durcissement continu des lois sur l'immigration et des pratiques administratives produit des situations inadmissibles : multiplication des procédures d'opposition à mariage, difficultés pour obtenir la transcription des unions célébrées à l'étranger, multiplication des refus de visa ou de titres de séjour, éloignement des étrangers en situation irrégulière mariés ou sur le point de se marier à des français, enquêtes de police sur la communauté de vie ne respectant pas les règles élémentaires de déontologie, d'objectivité et de respect des personnes auditionnées, non reconnaissance du droit au séjour des couples mixtes vivant hors mariage.... A l'initiative de la CIMADE, des collectifs de couples mixtes se sont réunis au sein du mouvement des « Amoureux au ban public » pour assurer la défense collective du droit à une vie familiale...Visitez le site des amoureux au ban public http://amoureuxauban.net/

Contact : coordination@amoureuxauban.net

Paris déclare sa flamme au TIBET

en parallèle des manifestations officielles qui accompagneront la flamme la mieux protégée du monde, des manifestations d'une autre nature sont prévues tout le long du parcours ce qui a créé un certain malaise parmi l'organisation.

Persécutions religieuses


Des intellectuels algériens dénoncent les persécutions anti-chrétiennes

Pour la première fois, en Algérie, un appel pour « le respect des libertés » a été signé par des personnalités comme l’écrivain Boualem Sansal, l’historien Mohammed Harbi, l’universitaire Salem Chaker, le président de la Ligue des droits de l’homme Abdennour Ali Yahia ou le caricaturiste Ali Dilem.
Dans un texte rendu public hier, des intellectuels dénoncent le harcèlement des chrétiens pour « délit de prière » et expriment leur « solidarité avec la communauté chrétienne d’Algérie, cible de mesures aussi brutales qu’injustifiées », en affirmant leur attachement « à la liberté de conscience, du droit de chacun de pratiquer la religion de son choix, ou de ne pas pratiquer ».« Nous assistons à une réaction frontale contre les croyances autres que l’islam. Les Algériens sont pourtant libres de croire ou de ne pas croire », commente le romancier Boualem Sansal. « Bouteflika cherche-t-il à donner des gages aux islamistes ? », s’interroge-t-il.Cette initiative intervient alors que les chrétiens d’Algérie sont l’objet depuis janvier de multiples « tracasseries » : ainsi, par exemple, un prêtre catholique français, le père Pierre Wallez, du diocèse d’Oran, a été condamné le 30 janvier à un an de prison avec sursis pour avoir prononcé une prière à l’occasion des fêtes de Noël pour des migrants clandestins camerounais hors d’un lieu de culte officiel ; accusé d’avoir distribué des médicaments aux Subsahariens, un médecin algérien qui l’accompagnait a écopé de deux ans de prison ferme ; le tribunal a condamné le religieux pour prosélytisme, accusation rejetée par Mgr Henri ­Tessier, archevêque d’Alger ainsi que par le recteur de la Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, qui est intervenu en la faveur du condamné « J’ai sollicité les autorités car ce cas me tient à cœur. Je suis favorable à toutes les initiatives en faveur de la tolérance », précise Dalil Boubakeur.On rappellera que les évêques d’Algérie ont été reçus le mois dernier par le ministre des Affaires religieuses pour exprimer leur inquiétude face aux expulsions, radiations et condamnations qui ciblent l’Église depuis l’adoption, en février 2006, de la loi réglementant les cultes non musulmans. Ils lui ont remis une lettre exprimant leur inquiétude face aux tracasseries qui ciblent l’Église. Ils ont aussi réaffirmé leur solidarité avec le pasteur protestant Hugh Johnson, menacé d’expulsion.Les difficultés ont débuté il y a deux ans, avec l’expulsion d’une vingtaine d’étudiants africains qui avaient participé à une rencontre biblique à Tizi-Ouzou, en Kabylie. Au même moment, les autorités invitaient les religieux chrétiens à quitter le pays « pour raison de sécurité ». En novembre 2007, des volontaires brésiliens sollicités par Mgr Teissier, l’archevêque d’Alger, pour s’occuper des étudiants lusophones ont été expulsés à leur tour. Un mois plus tard, un directeur d’école et un instituteur, Algériens de confession chrétienne, ont été radiés de l’Éducation nationale pour « prosélytisme ». L’association des parents d’élèves qui soutient les deux enseignants rappelle que l’école a eu 100 % de réussite à l’examen d’entrée en sixième pour les deux dernières années.Depuis quatre mois, les visas sollicités par l’archevêché sont délivrés au compte-gouttes, souvent en retard. « Ceci compromet gravement notre avenir, car sans la visite des responsables religieux des congrégations, nous n’obtiendrons aucun soutien pour les religieux travaillant en Algérie et aucun renouvellement », déplore Mgr Teissier.Officiellement, cette loi adoptée en février 2006 visait à garantir « la tolérance et le respect entre les différentes religions » ! Dans les faits, elle prévoit une peine de 5 ans de prison et une amende de 1 million de dinars (10 000 euros), contre toute personne qui « incite ou utilise des moyens de séduction tendant à convertir un musulman à une autre religion ». Révélateur d’une volonté répressive, les représentants des ministères de la Défense et de l’Intérieur, et ceux de la police et de la gendarmerie, sont majoritaires dans la commission chargée de « veiller au respect du libre exercice des cultes ».Le père Gilles Nicolas, du diocèse d’Alger, ne cache pas son inquiétude : « Cette levée de boucliers n’a rien à voir avec le prosélytisme. C’est une lutte idéologique de ceux qui veulent épurer le pays de toute présence non musulmane ».Sur fond de luttes d’influence dans le sérail, cette « croisade » tend à faire diversion, alors que les partisans du président Bouteflika s’agitent pour imposer une révision à la hussarde de la Constitution, et permettre au chef de l’État de briguer un troisième mandat. Dans la propagande officielle, on stigmatise la Kabylie, de tout temps hostile au régime, comme un « maillon faible en voie d’évangélisation ». Depuis quelques mois, des imams salafistes sont injectés dans la région par le ministère des Affaires religieuses ; leur mission : lutter contre la « menace chrétienne », les « traditions païennes » du cru, et secouer l’islam ancestral des montagnards jugé trop tiède. Les évangélistes sont également dans le collimateur d’Alger avec la mise au pas progressive des jeunes Églises protestantes de Kabylie, une région où un éveil à la religion chrétienne est constaté depuis plus de dix ans. Les Églises de Nouvelle Ville à Tizi-Ouzou et de Tafath (Lumière) près de Fort national viennent d’être suspendues par la préfecture dans l’attente d’un « certificat de conformité ».Et le ministre des Affaires religieuses, Bouabdallah Ghlamallah, a récemment qualifié les quelques milliers d’évangélistes de « hors-la-loi », auquel on prête une action politique et un soutien à Israël. Sommé de quitter le pays, le pasteur américain Hugh Johnson, 74 ans, ancien président de ­l’Église protestante d’Algérie est, pour sa part, dans l’attente d’une ­décision du Conseil d’État.Merci aux intellectuels algériens qui ont eu le courage de signer et diffuser ce manifeste pour les chrétiens ainsi traités en Algérie. On aimerait voir un tel courage de ce côté-ci de la Méditerranée lorsqu’il s’agit d’apprécier la situation algérienne, de répondre à la démagogie de son président et de certains soutiens algériens non-dissimulés à certains courants de l’islam en France.