vendredi 31 octobre 2008

Greg WRIGHT a été exécuté

Greg WRIGHT a été exécuté ce jeudi 30 octobre 2008 à minuit heure française, à la prison de Huntsville au Texas.il y a quelques instants.

Honte ... Lire la suite ....
A toi Amérique qui offre ton visage le plus hideux. Honte à toi future président de la pseudo 'plus grande démocratie du monde' que tu t'appelles OBAMA ou Mc CAiN et qui ne condamne pas la peine de mort pour ne pas perdre ces élections qui te font jouir. Journée triste comme le temps.


Brad Paisley & Dolly Parton - When I Get to Where I'm Going

mercredi 29 octobre 2008

L'Islam au secours des banques occidentales: pourquoi pas.

Dernièrement avant que tout se casse complètement la figure un certain sénateur français au nom de Jean Arthuis ' un ancien du MoDem' avait déjà au sein du sénat abordé le sujet.
Il y a encore 1 an , parler de banques islamiques en France faisait rire tous les banquiers BoBo.
aujourd'hui ce ne sont plus les même qui rigolent.

D'après Jean Arthuis, la France a trop tardé à investir le marché des banques islamiques.
Il oubliait d'écrire que dès que le mot musulman était prononcé, tous les laïcards de service criaient au loup, se roulaient par terre et s'arrachaient les cheveux.
A vouloir mettre du laïc partout on va finir par manger tous pareil et s'habiller et penser de la même manière.

Voilà un article qui parle des banques islamiques. Je pense que ça mérite une attention particulière. Il ne s'agit pas de remplacer tout le système bancaire mais permettre à d'autres formes de banques d'exister en cohabitant avec l'offre actuelle. Tout le monde y trouvera certainement leur compte et spécialement les banquiers.

Article à lire ici ou là : http://ribh.wordpress.com/2007/11/09/un-rapport-du-senat-francais-sur-le-boom-des-fonds-islamiques/

et encore quatres dernier1 , dernier2 , dernier3, dernier4

lundi 27 octobre 2008

Modem : La démocratie faire valoir ou réalité .

Depuis 3 jours, La rubrique qui de manière aléatoire me fait apparaitre les articles concernant la démocratie m'affiche l'info suivante que vous trouverez en cliquant ici. Ce week end s'est déroulé une réunion du conseil national du MoDem qui a pris des décisions à l'unanimité ' ça devient presque une habitude' qui a entrainé différents commentaires .La question que je me suis posé est de savoir si les graves discordes qui sévissent dans la fédération des bouches du Rhône ont été abordés.
J'ai commencé cet article ce matin et je le boucle à 22h et ce n'est pas plus mal. suite à ce que j'ai lu , j'ai l'impression que c'est pire que ce que je pouvais imaginer. C'est même désolant pour avoir vu travailler en toute honnêteté, de manière désintéressé, sans compter temps et argent certains militants et militantes pour la cause démocrate en faisant aveuglément confiance à Sieur Bayrou ' à tort'.
Je n'écrirai pas ici ce que je pense de Bayrou mais certains qui m'ont connu en colère doivent deviner.
Alors je vais me contenter de donner des liens pour que la France entière sache que François Bayrou n'est pas un démocrate digne de ce nom et j'espère qu'il le comprendra lui même un jour et que les militants sincères aient assez de courage pour ne pas écrire autre chose pour le virer de son poste. Monsieur Bayrou est un imposteur, charlatan quiu ne mérite pas que des milliers d'individus se décarcassent pour sa personne. Il est indigne de représenter un parti qui se veut faire de la politique autrement et ceux qui la haine accrochée au coup comme un boulet pensent le contraire, qu'ils aillent au diable. Dan s l'histoire de l'humanité les moutons de Panurge ont toujours existé.
Il s'agit de mon dernier article concernant le MoDem. Il y a des choses beaucoup plus graves à traiter comme la crise économique made in USA et l'agression américaine en Syrie qui sonne comme une provocation à quelques jours des élections américaines.
Vous comprendrez donc que les histoires Bayrousiennes, j'en ai assez soupé.
A lire, relire et faire suivre :
art1, art2, art3, art4 et tout ce que je n'ai pas noté mais la liste doit être longue, très longue

Regards sur l'Algérie et le monde

J'ai trouvé un site intéressant dans sa manière d'exploiter les photos satellites obtenues avec google earth. Une manière comme une autre de se promener au milieu de notre village planétaire et de sortir de nos échanges un tant soit peu virtuels.
Vous pouvez le découvrir ici.


En prime cette photo :Fontière entre Israel (a droite) et Gaza (a gauche) - Les uns, leurs champs sont labourés par des tracteurs, les autres par des chars.

dimanche 26 octobre 2008

Et pourquoi pas un concours de danse


Les débats duels stériles qu'on a pu suivre entre Obama et McCain dans lesquels ils ont cherché à convaincre sans réelle motivation réelle pourraient très bien être remplacés par des concours de danse ou de boxe ou une course à pied pour essayer de les distinguer.
Sur la politique étrangère, j'ai du mal à les distinguer quand ils font de la surenchère pas pour se convaincre 'ils ne doivent pas croire un mot ce qu'ils racontent' mais juste pour se destabiliser.

Vendredi, vous êtes la bienvenue

Vendredi 1 - kewego
Nouvelle info, nouvel hebdo
Mots-clés : vendredi hebdo blogs

Piroska Mohácsi Nagy, connaissez vous ?

Ce n'est pas la demie- soeur de Nicolas, Paul, Stéphane, Sarközy de Nagy-Bocsa. C'est juste l'une de celles qui a fait cocu Anne Sinclair qui n'est nullement choquée. Elle doit avoir l'habitude.
Le Conseil d'administration du FMI qui a vraiment du mal à avoir des dirigeants à la hauteur des problèmes mondiaux et qui en n'est pas à sa première affaire avec ses dirigeants a simplement émis un avertissement à l'encontre du coupable et responsable DSK. Une vision avec de l'humour ici . Oui j'ai voulu zoomer sur celle qui a réussi à faire parler d'elle jusqu'en France et qui peut être sans le vouloir a mis fin à une possible carrière de président. Quoi que là , je ne connais pas de présidents à Part le général de Gaulle capable de donner des leçons de moral à ce sujet. En France , ça devient presque un passage obligé pour postuler pour le fauteuil de l'Elysée.


Piroska est hongroise, blonde et travaillait au FMI quand elle a rencontré Dominique Strauss-Kahn, le nouveau patron de l’institution. Cela vaut à ce dernier de subir une enquête qui le déstabilise.Comme dans un vaudeville, il y a un mari cocu et le dénonciateur de service, en l’occurence le délégué russe du FMI. Ce dernier finissait juste de digérer l’échec de la candidature de son candidat tchèque, vaincu par Dominique Strauss-Kahn lors de la dernière élection pour la direction générale de l’organisation, quand il serait tombé « par hasard » sur des échanges électroniques, style Meetic niveau hard, des tourtereaux DSK et Piroska Mohácsi Nagy… et c’est ainsi que l’affaire a éclaté.Mais déjà, dès le début de l’année 2008, « des rumeurs avaient alerté l’Egyptien Shakour Shaalan, doyen du FMI et responsable des questions éthiques », écrit Le Monde (24 octobre). Après avoir rampé dans les couloirs du FMI, la liaison du french lover patron du Fonds monétaire et de la femme fatale a fini par se retrouver à la Une de la presse.« Elle n’a jamais été d’une beauté extraordinaire, mais cette femme blonde a fait toujours fantasmer les vieux boucs du temple psychorigide de la finance mondiale de la même façon que Sharon Stone l’a fait avec les flics, dans le Basic Instinct », se souvient un ancien collègue du FMI ajoutant que Piroska Mohácsi Nagy, la femme par qui le scandale arrive, « n’avait jamais eu froid aux yeux ». La liaison avec DSK - que ce dernier a reconnu - date de la fin de l’année 2007. Aujourd’hui, à 49 ans, l’intéressée a quitté le Fonds monétaire, semble-t-il sans que sa relation avec le patron du FMI ait eu une incidence dans un sens ou dans un autre. La voilà chargée à la BERD (Banque européenne de reconstruction et de développement) de remettre en ordre l’économie géorgienne.


Ce que vous venez de lire est un extrait de l'article de Laszlo Liszkai que vous trouverez ici .

Après avoir lu l'article, j'espère que je n'aurai pas le droit à un procès pour antisémitisme. Je pourrai toujours dire pour ma défense que je suis sémite 'lol' . En plus c'est vrai

samedi 25 octobre 2008

Ils ont peur de la liberté




Signez la pétition : http://www.petitiononline.com/fgew2008/petition.html

Interview de Bernard Bosso ici

Et l'appel d'Amnesty

Troy Anthony Davis :ce n'est pas pour le 27

Je ne sais pas comment Troy Anthony Davis vit à chaque fois les suspensions successives de ces menaces d'exécution de la peine de mort mais ça doit être terriblement traumatisants.


Il y a de fortes chances qu'aucune décision ne soit prise avant le résultat des élections américaines.








Style and the City

C'est mon coup de pouce du samedi, Kamel le créateur du site est un artiste génial avec un parcours extraordinaire qui nous offre à travers ses shoots, un autre regard très original sur la mode. Allez voir par vous même ici . et




L'autisme, vous connaissez

Tout à l'heure j'ai vu une rediffusion d'un émission sur l"autisme. C'est vraiment quelque chose d'incroyable. L'autisme, j'avoue , je ne connaissais pas et cet après midi lors d'une intervention professionnelle j'ai découvert l'autisme de près. c'est vraiment dur de voir cet enfant enfermé dans son monde

vendredi 24 octobre 2008

Les infiltrés dans les mouroirs de la République




Il y a un lien qui vaut de l'or ici

http://forums.france2.fr/france2/Les-infiltres/liste_sujet-2.htm

J'y ai laissé un sujet concernant les assassinats prémédités dans les maisons de retraites. assassinats que j'avais abordé il y a quelques mois sur un forum et dont m'avait parlé une amie . Des assassinats commis par des proches pour se débarasser d'un parent devenu soudainement emcombrante ou exécutée par une aide soignante pour se venger d'un mot de trop.
ces assassinats ont été couverts par la hiérarchie pour éviter de salir l'image de leurs institutions.
Si le problème n°1 est un problème d'effectifs avec un personnel à bout de nerf, ça n'excuse pas les crimes fomentés en toute impunité.
Ce sujet est tabou mais je défie tout personnel de maison de retraite d'oser dire que je ments.
C'est une triste réalité mais c'est une vérité qu'on ne peut ignorer.
Dernièrement dans une maison de retraite, une dame après une chute de sa chaise est restée avec une fracture du bras 4 jours sans soins. Aucun hôpital ne voulait la prendre en charge et ce n'est pas faute pour la maison de retraite où vivait cette dame d'avoir essayé.
Ce ministre qui d'un coup sur le plateau se trouvait offusqué me fait bien rire. tout le monde est au courant. Après l'été torride où des milliers de personnes âgées sont mortes de soif, des fonds ont été levés pour équiper le smaisons de retraites en clim. Foutaise, c'est de personnel dont les établissements ont besoin pas de gadgets.

l'handicap, ce n'est pas une fatalité

Avec l'APF, je m'engage et j'agis pour que la cité soit accessible aux personnes de handicap en 2015 !

Accéder 7 exister… 7 situations de la vie quotidienne qui semblent anodines pour la plupart des citoyens, 7 situations qui se révèlent de véritables parcours du combattant pour les personnes en situation de handicap ! Constatez l'ampleur du problème et aidez-nous à le résoudre en vous engageant à nos côtés.

Déplacements
Consommation
Transports en commun et voirie
Commerces de proximité, banques, assurances
Ex : prendre le bus, se déplacer dans la rue…
Ex : acheter une baguette, des fleurs, des médicaments…
Santé et bien-être
Sports et loisirs
Cabinets médicaux, structures de santé
Théâtres, cinémas, musées
Ex : aller chez le médecin, chez le kiné, à l'hôpital…
Ex : pratiquer le basket, aller voir une pièce de théâtre….
Démarches administratives
Etudes et emploi
Administrations, institutions
Ecoles, locaux de travail
Ex : retirer un colis à la Poste, se marier à la mairie…
Ex : accéder à la salle de classe, à la cantine, aux salles de réunions…
Logement

Logements et parties communes

Ex : trouver un logement accessible et facilement adaptable, pouvoir ouvrir sa boîte aux lettres…

Pour la suite cliquez ici

lundi 20 octobre 2008

J'ai vécu


Hier encore vers 22h, à la sortie du film 'la valise' , j'évoquais Soeur Emmanuelle avec des amis religieux chrétiens en leur disant qu'elle était un symbôle positif à suivre. Lors d'un voyage au Caire, j'avais regretté de ne pas avoir eu le temps de la rencontrer.

Je la remercie avec du recul pour tout ce qu'elle a fait pour l'Humanité et de m'avoir donné envie d'en faire aussi un petit peu au service des autres.


voici un lien que j'ai trouvé sur le net où on l'entend pour la dernière fois, c'est ici

dimanche 19 octobre 2008

Au Modem, on rencontre de tout même un site dont le nom est l'hérétique

Sur le site de l'hérétique, il y a ces temps ci des articles qui ont du mal à passer. est ce la déception de ne pas voir le MoDem émerger dans la cour des grands partis ou le fait de voir des militants qui ne se sentent pas de droite rester dans le parti de Bayrou ou est ce tout simplement le vrai visage qui ne supporte plus de se masquer derrière un masque hypocrite orange.
Voici l'un des articles qui m'a fait sursauté car bourré de mensonges .

"Dans la vie, j'ai toujours pensé qu'il fallait aller jusqu'au bout de ses convictions (sans fanatisme, naturellement). Certains jeunes, vraisemblablement originaires du Magrheb mais qui ont obtenu la nationalité française, sifflent l'équipe de France et huent les artistes ou les sportifs qui assument leur double origine.
Qu'ils aillent donc une bonne fois pour toutes au bout de leurs convictions, et qu'ils rentrent dans leur pays d'origine en demandant, naturellement, à ces derniers, d'obtenir la nationalité adéquate. Ce phénomène se produit à chaque match disputé contre une équipe du Magrheb. On ne peut vraiment "sévir" contre ces comportements, mais, à défaut, appeler à la responsabilité clairement, et puis dire non moins clairement que la porte est ouverte pour ceux qui veulent repartir. La France ne les retient pas."
D'abord je dirai à l'hérétique que la majorité de ces jeunes ne sont pas originaires du Maghreb, ils sont nés en France et la nationalité française , ils ne l'ont pas obtenu mais ils sont nés avec. Ils sont français comme lui ni plus, ni moins.
ça devient exaspérant de lire des propos qu'on est habitué à lire plutôt chez les amis de LePen ou Devilliers.
Bien sûr au MoDem aucune protestation. c'est un partie très démocratique qui permet la libre expression tant qu'on ne touche pas à 'dieu' Bayrou. Certains diront que le MoDem est à l'image de la France, un ramassis de tout et de rien. Ces propos étalés par l'hérétique, ne sont pas les premeirs émis par un militant du MoDem et à ce rytme on va tout simplement bientôt pouvoir caralogué le MloDem de parti d'extrême droite mais ça ne sera pas le cas parce que ce n'est pas vendable.
quand je lis à chaque fois que la France joue avec un pays maghrébin , l'hymne est sifflé.
Je pose une seule question combien de matchs la France a joué zn 50 ans avec chaque état du Maghreb. Pas compliqué une seule main suffira, pour l'Algérie 2 doigts.
Cette mannie de systématiquement stigmatiser des jeunes de banlieue en généralisant à l'ensemble des populations dites franco-maghrébines , n'est plus supportable
L'hymne français a été sifflé en Corse lors du match lorient bastia par les corse. a t'on diabolisé les Corses
en Israël l'hymne national Français a été sifflé , a t'on condamné tous les juifs du monde entier. non et c'est normal. Voici la vidéo du match france-israël
J'ai aussi décidé de ne plus faire de commentaires sur le site de l'hérétique parce que ces écrits deviennent insupportables et ce n'est pas par manque de courtoisie et de tolérance. Mais je n'hésiterai pas comme à mon habitude d'attaquer ce type d'écrits comme je l'ai déjà fait avec cet article immonde qu'on peut toujours trouver sur un site officiel du MoDem : http://e-soutiens.bayrou.fr/jaccuse . Etre au MoDem et fréquenter des gens fiers de ce genre d'écrits. difficile pour moi.


France vs Israël - Sifflements de la Marseillaise

Journal d'un homme libre

Mohamed Benchicou est un célèbre journaliste et écrivain algérien, patron du journal Le Matin qui a été suspendu par le gouvernent algérien. Benchicou a fait deux ans de prison suite à la publication de son pamphlet " Bouteflika: une imposture algérienne". Après avoir purgé sa peine, Benchicou a repris son travail de journaliste en relançant la publication de son journal Le Matin, mais sur internet, étant donné qu'il n'a pas pu obtenir un agrément pour une diffusion classique, sur papier. Il a également publié, après moult tentatives d'interdictions, " Les geôles d'Alger", où il raconte ses conditions de détention dans une prison à Alger. Partageant sa vie entre Alger et Paris, Benchicou s'apprête à lancer un nouveau pavé dans la marre avec son dernier livre " Journal d'un homme libre". Celui-ci risque de ne pas sortir en Algérie, car la police algérienne vient de bloquer sa fabrication dans l'imprimerie. 'extrait du nouvel obs du 17/10/08)

Communiqué
La police algérienne bloque, à l’imprimerie, la sortie du nouveau livre de Mohamed BenchicouCette année encore, le Salon international du livre d’Alger sera marqué par un grave scandale : la police algérienne vient de bloquer, et à l’imprimerie même, la sortie de mon nouveau livre Journal d’un homme libre, sortie qui était programmée à l’occasion du Salon.C’est la deuxième année consécutive que la censure méchante, absurde et irréfléchie frappe mes écrits.L’an dernier, l’abus de pouvoir consistait à prohiber Les geôles d’Alger du Salon du livre d’Alger et à murer le stand de mon éditeur, ce qui nous plaçait déjà dans l’outrance médiévale et le grotesque.Cette année, pour ne pas innover, c’est au moyen d’une descente policière musclée dans les locaux de l’imprimerie Mauguin de Blida, où le livre Journal d’un homme libre était en fabrication dans la perspective du Salon, que la censure s’est magnifiquement réalisée.L’escouade de police, instruite par je ne sais quelle sombre autorité, et après une spectaculaire perquisition, a saisi tous les documents se rapportant au livre et intimé l’ordre à la directrice de surseoir à son impression ! Tout dans cet inqualifiable procédé est illégal et arbitraire.Le livre Journal d’un homme libre ne souffre, en effet, d’aucune entorse à la réglementation. Il a été dûment enregistré auprès de la Bibliothèque nationale qui, en retour, lui a délivré un numéro de Dépôt légal et un numéro d’ISBN. La fabrication du livre a fait l’objet d’un bon de commande règlementaire auprès de l’imprimerie Mauguin.Nous sommes donc, une fois encore, devant un fait du prince qui se moque des lois et du droit.Seul compte l’impératif de brûler un livre dont on redouterait, à tort ou à raison, qu’il écorne l’unanimité de façade sur laquelle repose la légitimité du pouvoir.A quelques jours du 13è Salon du livre d’Alger, cet oukase d’un autre âge vient, hélas, nous rappeler que nous sommes plus proches de la République de l’autodafé que d’une République moderne qui ambitionne de tenir salon à la face du monde.Par cet acharnement contre mes écrits, et après m’avoir emprisonné et suspendu le journal que je dirige, le pouvoir algérien entend me désigner comme le récalcitrant à une sorte d’allégeance collective qui ne dit pas son nom, qui s’imposerait au monde de l’édition en Algérie, et à laquelle nul écrivain ou éditeur ne saurait se soustraire sans se rendre coupable de la fitna Je refuse ce statut d’insoumis, je ne suis qu’un auteur parmi ceux qui font vivre l’expression dans mon pays. Je dénonce, et je dénoncerai toujours, la censure médiévale, cet étranglement du verbe et de la parole qu’entend instituer le pouvoir par la force et la prébende, un fait accompli qui abolirait, dans l’Algérie du 21è siècle, la liberté d’éditer et de lire et qui consacrerait, à jamais, le livre comme une affaire de clous, de grandes planches et de brigades de police.Je continuerai à me battre, par tous les moyens, pour que le livre Journal d’un homme libre voie le jour dans les librairies de mon pays, comme je ne me renonce pas à imposer le retour du quotidien Le Matin sur les étals de nos buralistes.
Une conférence de presse aura lieu
dimanche à 12 heures
à la Maison de la presse, à Alger.
Alger, le 16 octobre 2008
Mohamed Benchicou
Destinataires :
- Presse nationale
- Presse internationale
- Syndicat des éditeurs
- Ligues algériennes des droits de l’homme
- Fédération internationale des journalistes
- Pen club international
- Reporters sans frontières
Retrouvez LE MATIN en ligne : www.lematindz.net

Ben Gourion

Ben gourion est né le 16 octobre 1866 à Płońsk en Pologne dans une famille sioniste (son père, professeur d'hébreu, était un membre des Amants de Sion).
À 17 ans, il rejoignit une association Poale sion, avant même la naissance officielle de ce parti sioniste marxiste.

Connu en France comme étant le premier PREMIER MINISTRE d'ISRAËL on a rarement en France cherché à lui trouver des poux.

Enervé de voir en France des rues baptisées au nom de Ben gourion, histoire de faire plaisir aux communautaristes et ainsi attirer leurs voix, lors d'élections, j'ai voulu aller au delà de l'image d'Epinal et voilà ce qu'on peut lire sur ce personnage. qui a donné son nom à des rues dans les villes suivantes: Lyon, Rillieux la Pape et peut être d'autres.



"Si j'étais un leader Arabe, je ne signerais jamais un accord avec Israël. C'est normal ; nous avons pris leur pays. Il est vrai que Dieu nous l'a promise, mais comment cela pourrait-il les concerner ? Notre dieu n'est pas le leur. Il y a eu l'antisémitisme, les Nazis, Hitler, Auschwitz, mais était ce leur faute ? Ils ne voient qu'une seule chose : nous sommes venus et nous avons volé leurs terres. Pourquoi devraient t-ils accepter cela ?David Ben-Gourion (le 1er Premier Ministre israélien) : Cité par Nahum Goldmann dans "le Paradoxe Juif", page 121"Ne nous cachons pas la vérité…. Politiquement nous sommes les agresseurs et ils se défendent. Ce pays est le leur, parce qu’ils y habitent, alors que nous venons nous y installer et de leur point de vue nous voulons les chasser de leur propre pays. Derrière le terrorisme (des Arabes) il y a un mouvement qui bien que primitif n'est pas dénué d'idéalisme et d'auto-sacrifice."David Ben-Gourion : Cité page 91 du Triangle Fatidique de Chomsky qui est paru le livre de Simha Flapan "Le Sionisme et les Palestiniens" – page 141-2, citant un discours de 1938."Nous devons tout faire pour nous assurer qu'ils (les Palestiniens" ne reviendront jamais."David Ben-Gourion, dans son journal, 18 Juillet 1948, cité dans le livre de Michael Bar Zohar : "Ben-Gourion : le Prophète Armé", Prentice-Hall, 1967, p. 157. Ben Gourion prévenait également en 1948 : En assurant à ses copains Sionistes que les palestiniens ne reviendraient jamais dans leurs maisons : "Les vieux mourront et les jeunes oublieront.""Nous devrions nous préparer à lancer l’offensive. Notre but est d’écraser le Liban, la Transjordanie (Jordanie) et la Syrie. Le point faible c’est le Liban, car le régime musulman y est artificiel et il nous sera facile de le miner. Nous y établirons un Etat chrétien, puis nous écraserons la Légion Arabe, nous éliminerons la Transjordanie (Jordanie); la Syrie tombera entre nos mains. Nous bombardons alors et avancerons pour prendre Port-Saïd, Alexandrie et le Sinaï." (50)David Ben-Gourion, mai 1948, au Chef d'Etat-Major. De Ben-Gourion, une Biographie, par Michael Ben-Zohar, Delacorte, New York 1978. "Si je savais qu'il était possible de sauver tous les enfants d'Allemagne en les emmenant en Angleterre, et seulement la moitié en les transférant sur la terre d'Israel, je choisirais la dernière solution parce que, devant nous, il n'y a pas que le nombre de ces enfants mais la calcul historique du peuple d'Israel."Ben-Gourion (Cité pages 855-56 du Shabtai Teveth de Ben-Gurion dans une version légèrement différente)."Il ne s'agit pas de maintenir un statu-quo. Nous devons créer un Etat dynamique, orienté vers l'expansion." - Ben Gourion"Chaque écolier sait qu'il n'y a pas de chose de ce genre dans l'histoire en tant qu'arrangement final : pas en ce qui concerne le régime, pas en ce qui concerne des frontières, et pas en ce qui concerne des accords internationaux."Ben Gourion, Journal de guerre, 12/03/1947 suite à l'acceptation par Israel du Plan de partition des Nations-Unies du 29 novembre 1947 (Simha Flapan, "Naissance d'Israel," p.13)"Nous marchions dehors, Ben-Gourion nous accompagnait. Allon a répété sa question : "Que doit-on faire avec la population palestinienne ?" ‘Ben-Gourion a agité la main dans un geste qui disait : "Conduisez-les dehors!"Yitzhak Rabin, version censurée des Mémoires de Rabin, publiée dans le New York Times, 23 octobre 1979.Partition : "Après la formation d'une grande armée à la suite de l'établissement de l'Etat, nous abolirons la partition et nous nous étendrons sur l'ensemble de la Palestine"Ben Gourion, p.22 "La Naissance d'Israel, 1987" Simha Flapan."L'acceptation de la partition ne nous engage pas à renoncer à la Cisjordanie. On ne demande pas à quelqu'un de renoncer à sa vision. Nous accepterons un état dans les frontières fixées aujourd'hui -- mais les frontières des aspirations Sionistes sont les affaires des Juifs et aucun facteur externe ne pourra les limiter."p.53, " La Naissance d'Israel, 1987" Simha FlapanEn octobre 1936, au cours de la réunion de l'exécutif de l'Agence Juive, plaidant pour une politique du transfert, Ben-Gourion a dit : "Nous ne sommes pas un Etat et la Grande-Bretagne ne le fera pas pour nous..." bien que "il n'y ait rien de mal dans l'idée." Il a continué :"s'il était permis de déplacer un Arabe de Galilée vers la Judée, pourquoi est-il impossible de déplacer un Arabe d'Hebron vers la TransJordanie (Jordanie), qui est bien plus proche ? Il y a de vastes étendues de terres là-bas et nous sommes surpeuplés....Même la Haute Commission est d'accord sur un transfert vers la Transjordanie (Jordanie) si nous dotons les paysans de terre et d'argent. Si la Commission Peel et le gouvernement de Londres acceptent, nous enlèverons de l'agenda le problème de la terre."Les Arabes, affirmait Ben-Gourion, ne deviendront pas sans terre en raison de l'acquisition Sioniste de la terre; ils seront transférés en Transjordanie (Jordanie).Le 29 octobre 1936, les 21 membres de l'exécutif de l'Agence Juive ont approuvé la proposition d'un transfert des fermiers Arabes déplacés vers laTransjordanie (Jordanie). Seuls deux des quatre membres Non-Sionistes ont choisi la dissidence.Flapan, "Le Sionisme et les Palestiniens", citant les protocoles de la reunion de l'Exécutif, p. 261Le 12 juillet 1937, Ben-Gourion écrit dans son journal : "Le transfert forcé des Arabes des vallées de l'Etat Juif proposé pourrait nous donner quelque chose que nous n'avons jamais eue, même lorsque nous y étions nous-mêmes à l'époque du Premier et du Second Temple"une Galilée affranchie de sa population ArabeBen-Gourion est allé jusqu'à écrire : “Nous devons nous préparer à le faire” le transfert (emphase dans l'original)Le 27 Juillet 1937, Ben-Gourion écrivait dans une lettre à son fils, Amos, âgé de 16 ans :"Nous avons n'avons jamais voulu déposséder les Arabes [ mais ] parce que la Grande-Bretagne leur donne une partie du pays qui nous a été promis, il est juste que les Arabes de notre Etat soient transférés vers la partie Arabe"Le 5 octobre 1937, Ben-Gourion écrivait dans une lettre à son fils, Amos, âgé de 16 ans :"Nous devons expulser les Arabes et prendre leur place.... Et, si nous devons utiliser la force -non pas pour déposséder les Arabes du Negev et de la Transjordanie, mais pour garantir notre propre droit à nous installer dans ces lieux - puis nous avons la force à notre disposition.""il est très possible que les Arabes des pays voisins viendront les aider contre nous. Mais notre force sera supérieure à la leur. Non seulement parce que nous serons mieux organisés et mieux équipés, mais parce que derrière nous, il y a une plus grande force encore, supérieure en quantité et en qualité... l'ensemble de la génération plus jeune des Juifs d'Europe et d'Amérique."Ben-Gourion, Zichronot [Mémoires], Vol. 4, p.297-299, p. 330-331.Voir également : Teveth, Ben-Gourion et les Palestiniens Arabes, p. 182-189Ben-Gourion dans un discours au Comité Central de la Histadrut le 30 décembre 1947 :Dans le secteur assigné à l'Etat Juif, il n'y a pas plus de 520.000 juifs et environ 350.000 Non-Juifs, en grande partie des Arabes. Avec les Juifs de Jérusalem, la population totale de l'Etat Juif à l'époque de son établissement sera d'environ un million, incluant presque 40% de Non-Juifs. Une telle composition (de la population) ne fournit pas une base stable pour un Etat Juif. Ce fait (démographique) doit être vu dans toute sa clarté et avec finesse. Avec une telle composition de (population), il ne peut même pas y avoir de certitude absolue que le contrôle restera entre les mains de la majorité juive.... Il ne peut y avoir aucun Etat Juif stable et fort sans majorité juive d'au moins 60%.Le 6 février 1948, pendant un Conseil du parti du Mapai, Ben-Gourion a répondu à une remarque d'un membre de l'assistance que : "Nous n'y avons aucune terre" (dans les collines et les montagnes à l'ouest de Jérusalem) en disant :"La guerre nous donnera la terre. Les concepts de "nôtre" et de "pas à nous" sont des concepts de paix, seulement, et en temps de guerre, ils perdent leur signification entière "(Ben-Gourion, Journal intime De Guerre, Vol. 1, date d'entrée le 6 février 1948. p.211).


Dans le texte suivant, on découvre mieux le personnage Ben Gourion


Particulièrement significative est la manière dont David Ben Gourion rejette l’offre étonnante du nouveau président syrien, Husni Zaïm, qui propose non seulement de faire la paix, mais aussi d’accueillir deux cent mille à trois cent mille réfugiés palestiniens. Le temps que Tel-Aviv prenne conscience de l’intérêt de la suggestion, il est trop tard : Zaïm est renversé par un coup d’État militaire... Mais le mythe plus sérieusement ébranlé concerne l’exode des Palestiniens. Résumons. Benny Morris le montre, les archives réfutent formellement la thèse de l’appel arabe à la fuite. « Il n’existe pas de preuve attestant, écrit-il, que les États arabes et le Haut Comité arabe [HCA, palestinien] souhaitaient un exode de masse ou qu’ils aient publié une directive générale ou des appels invitant les Palestiniens à fuir leurs foyers (même si, dans certaines zones, les habitants de villages spécifiques ont reçu de commandants arabes ou du HCA l’ordre de partir, essentiellement pour des raisons stratégiques). » [The Birth..., op. cit, p. 129.] Quant aux fameuses exhortations qu’auraient diffusées les radios arabes, on sait depuis l’étude de leurs programmes enregistrés par la BBC qu’il s’agit d’inventions pures et simples [Voir Erskine Childers, « The Other Exodus », The Spectator Magazine, Londres, 12 mai 1961, cité par Nadine Picaudou, Les Palestiniens, un siècle d’histoire, Éditions Complexe, Bruxelles, 1997, p. 115.]. Certes, dans les semaines suivant le plan de partage, il y eut soixante-dix mille à quatre-vingt mille départs volontaires, pour l’essentiel de riches propriétaires terriens et des membres de la bourgeoisie urbaine. Mais après ? Le premier bilan dressé par les Services de renseignement de la Hagana, daté du 30 juin 1948, estime à trois cent quatre-vingt et onze mille le nombre de Palestiniens ayant déjà quitté le territoire alors aux mains d’Israël. « Au moins 55 % du total de l’exode ont été causés par nos opérations », écrivent les experts, lesquels ajoutent les opérations des dissidents de l’Irgoun et du Lehi « qui ont directement causé environ 15 % de l’émigration » et les effets de la guerre psychologique de la Hagana : on arrive ainsi à 73 % de départs directement provoqués par les Israéliens. Dans 22 % de cas, le rapport met en cause les « peurs » et la « crise de confiance » répandues dans la population palestinienne. Quant aux appels arabes locaux à la fuite, ils n’entrent en ligne de compte que dans 5 % des cas...À partir de la reprise des combats, en juillet 1948, la volonté d’expulsion ne fait plus le moindre doute. Un symbole : l’opération de Lydda et de Ramleh, le 12 juillet 1948. « Expulsez-les ! » a dit David Ben Gourion à Igal Allon et Itzhak Rabin. De fait, la violente répression (250 morts) est suivie de l’évacuation forcée, accompagnée d’exécutions sommaires, de quelque soixante-dix mille civils palestiniens - soit près de 10 % de l’exode total de 1947-1949 ! Des scénarios similaires seront mis en oeuvre jusqu’à la fin 1948 au Nord (la Galilée) au Sud (la plaine côtière et le Néguev)...À ces Palestiniens qu’on expulse, on confisque en même temps leurs biens, grâce à la loi sur les « propriétés abandonnées », votée en décembre 1948. Israël mettra ainsi la main sur soixante-treize mille pièces d’habitation dans des maisons abandonnées, sept mille huit cents boutiques, ateliers et entrepôts, cinq millions de livres palestiniennes sur des comptes en banque et - surtout - trois cent mille hectares de terres [ Cité par Simha Flapan, op. cit., p. 107.]. Au total, plus de quatre cents villes et villages arabes disparaîtront ou deviendront juifs.Dans 1948 and After, Benny Morris revient plus longuement sur le rôle joué par Yosef Weitz, alors directeur du département foncier du Fonds national juif [Benny Morris, 1948..., op. cit., chapitre 4.]. Dans son journal, le 20 décembre 1940, ce militant sioniste aux convictions tranchées confiait sans détours : « Il doit être clair qu’il n’y a pas de place pour deux peuples dans ce pays [...] et la seule solution, c’est la Terre d’Israël sans Arabes.[...] Il n’y a pas d’autre moyen que de transférer les Arabes d’ici vers les pays voisins [...]. Pas un village ne doit rester, pas une tribu bédouine. »Ce programme radical, sept ans plus tard, Yosef Weitz va pouvoir l’appliquer lui-même. Dès avril 1948, il obtient la constitution d’« un organisme qui dirige la guerre avec pour but l’éviction d’autant d’Arabes que possible ». Informel jusqu’à fin juin, officiel ensuite, le « Comité du transfert » supervise la destruction des villages arabes abandonnés ou leur repeuplement par de nouveaux immigrants juifs


Voilà après cette lecture, vous pourrez juger par vous mêmes.

Certains pourraient me faire le reproche de chercher à débaptiser les rues qui portent le nom " Ben gourion"? Oui au même titre que d'autres qui cherchent à faire disparaître du paysage urbain français toute trace d'Alexis Carrel ici et .

C'est pour cette raison que débarasser les villes françaises de personnages qui ont du sang dans les mains comme Ben gourion , Moshe Dayan ou Bugeaud doit être un combat permanent.


Voilà ce que disait Moshé Dayan en 1967 : les Palestiniens “continueront de vivre comme des chiens et ceux à qui ça ne plaît pas, peuvent partir”. extrait de cet article .

Pourtant, à Villeurbanne, une rue porte son nom.
Voilà une photo où on voit Moshé Dayan avec le premier ministre sud africain au temps de l'apartheïd'

samedi 18 octobre 2008

Véto contre la béatification de Pie XII

Le pape Benoît XVI n'a pas signé le décret sur les vertus héroïques de Pie XII, une étape indispensable pour béatifier son prédécesseur accusé de passivité face à la Shoah, "car il veut avoir de bonnes relations avec les Juifs", a déclaré samedi un religieux, le père Peter Gumpel.
Pour de plus amples informations, cliquez ici.
Pourtant, il y a 1 semaine, Benoi XVI déclarait: que Pie XII s'était dépensé sans compter "pour la défense des persécutés sans aucune distinction de religion, d'ethnie, de nationalité et d'appartenance politique", notamment pour les juifs menacés d'extermination, et déploré que le débat historique à son sujet n'ait "pas toujours été serein".
Dans son homélie, Benoît XVI a déclaré que Pie XII a agi "souvent de façon secrète et silencieuse parce que, à la lumière des situations concrètes de ce moment historique complexe, il a eu l'intuition que c'était le seul moyen de pouvoir éviter le pire et de sauver le plus grand nombre possible de juifs".
Lundi 6 octobre, le grand rabbin de Haïfa, Shear Yshuv Cohen, premier religieux juif invité à s'exprimer devant un synode d'évêques catholiques actuellement réuni au Vatican, s'était fait l'écho des réserves de nombreux juifs face à ce procès en béatification. Il avait estimé que Pie XII "ne doit pas être pris comme modèle et ne doit pas être béatifié parce qu'il n'a pas élevé sa voix face à la Shoah".
Véto ou pas, pour être bouclé, le dossier de Pie XII attend toujours un miracle qui puisse lui être attribué.

Immigration : « des ponts, pas des murs ! »

Le sommet citoyen sur les Migrations s'est tenu vendredi à Paris .

A l’occasion de l’adoption du « pacte européen sur l’immigration et l’asile », 300 organisations de la société civile de plus de 30 pays se sont réunis au sommet citoyen sur les migrations, vendredi, à Paris. Elles dénoncent les conséquences dramatiques de la politique européenne d’immigration et proposent des alternatives à une Europe qui dresse des murs, qui interdit l’accès à son territoire et expulse les sans-papiers. Une Europe à l’origine des déséquilibres entre le Nord et le Sud.
Pour lire la suite cliquez ici

les blogs modem qui en ont parlé. Je les cite. Ils sont tellement peu nombreux. C'est dur d'affronter la réalité. On préfère les discussions de salon ou les baves de crapauds. Voici une belle occasion où il aurait été intéressant par exemple d'entendre Bayrou, De Saniez ou Delmas. en plus ça se situe à Paris. Alors s'il y a des militants qui pensent que la démocratie ce n'est pas un vain mot, ils ont encore aujord'hui pour se rattraper. Et message perso à Hervé Torchet. Il ne faut pas forcément attendre que la charmante Quitterie te recommande un évènement même honnorable pour y aller.
Voilà 1 seul modem pour en parler. Preuve que le modem mérite pleinement le titre de démocrate.

http://www.modem76.com/article-23847951.html

L'Afrique et la démocratie mondiale

La démocratie mondiale. Le rôle des États d'Afrique et de la société civile dans la construction de la démocratie mondiale, comme condition nécessaire à l'application des Droits de l'Homme.

Tel sera le sujet du Séminaire d'Etudes Mondialistes qui se tiendra à Accra les 7, 8 et 9 novembre 2008.
Ce séminaire est ouvert à toutes personnes intéressées. Les invitations personnelles doivent être demandées à Karl Kpodo karlkpodo@yahoo.com
Il est également possible d'envoyer ses contributions écrites en français, anglais ou Esperanto à ascop@recim.org.
http://www.recim.org/ascop/pr10-fr.htm

Le silence du fleuve

En 1990, très actif dans le milieu militants, animateur dans une radio libre, je fus chargé d'une mission par un ami.
Il s'agissait de trouver des témoins des évènements du 17 octobre 1961. Une semaine plus tard, une rencontre eut lieu à Lyon entre mon ami, le témoin trouvé et Mehdi Lallaoui le président fondateur du collectif 'au nom de la mémoire'. Cette recherche de témoins que je trouvais admirable de la part de Mehdi allait donner un livre: 'une nuit d'octobre' dont voici un extrait:
" Je me souviens d'un mauvais rêve où je voyais des hommes voler dans les airs.Nous étions en train de traverser le pont de Neuilly. Plus tard, au même endroit, les images de ce cauchemar me sont revenues. Les hommes que je voyais voler avaient le visage déformé par la peur. Ils ne volaient pas, ils tombaient tout habillés dans la Seine. Mon père a attendu que je devienne un homme pour me parler de cette histoire. Il ne voulait pas me voir supporter les mauvaises choses de la vie.L'humiliation. Lui, en a réchappé et moi, quand je pense à ça, les larmes me viennent. Par une sorte de filiation, je me sens pareil à un survivant, un rescapé de cette nuit-là. " En février 1999, l'ancien préfet de police de la Seine poursuit en diffamation un écrivain. Ce dernier l'accuse d'avoir couvert des assassinats lors de la manifestation des Algériens du 17 octobre 1961 à Paris. Durant le procès, un petit groupe d'amis très hétéroclites mais unis dans la recherche de la vérité va se mettre en quête de témoins et de preuves afin d'établir définitivement la réalité des faits."
C'est ainsi que tout ce travail de recherche se conclua par le film ' le silence du fleuve' qui avant de passer sur France 3, aux heures de basse écoute pour ne pas raviver les fantômes du passé, fit le tour du monde.
J'ai été fier de participer très modestement à rappeler cette page de l'histoire de France et heureux de voir le travail Mehdi se réaliser. Il n'en resta pas là bien sûr et continua grâce à son travail à rappeler des évènements que certains politiques veulent ignorer.
J'ai trouvé ce lien fait dans le cadre d'un stage sur 'le silence du fleuve



Octobre 61 - Répression policière
par ricar_mm

vendredi 17 octobre 2008

Affaire du scooter ( suite)

Ce n'est pas terminé. Jean Sarkozy et M'hmed Bellouti ont décidé de faire appel l'un contre l'autre.

Pour vous tenir informer voici quelques infos.

Pour un soutien financier et moral ou un courrier de soutien et de pétition, voici l'adresse du comité de soutien:Comité de Soutien à M'Hamed Bellouti BP 9004449402 SAUMUR cedex
Pour un soutien moral, voici l'adresse mail:mhamedbellouti.soutien[at]hotmail.fr
L'adresse du site web de M. Bellouti (devrait ouvrir ce week-end): www.bellouti-soutien.com

Laporte, c'est vraiment un con


Pas sympa, ce qu'il a dit Laporte sur Stade 2. ça ne m'a pas fait rire de le voir se payer de la tête d'une femme qui va prochainement accoucher. C'est petit et les gens qui rigolent autour de lui font pitié. Je pense que Rachida qui n'est pas ma tasse de thé ou de café est ,là, sincère. elle s'est sentie humiliée.
Voilà j'ai voulu le dire. Aujourd'hui, on ne respecte rien même pas une femme qui angoisse à mort par rapport à sa première grossesse. Je préfère qu'on parle de ce qui se passe avec la justice: suicide de jeunes oi de l'ancien d'action directe qu'on remet en prison alors qu'il n'était qu'en semi liberté pour lui faire comprendre qu'il devait chosir entre rester muet ou aveugle.
Pendant ce temps, tout s'écroule autour de nous.


Dati cartonne Laporte

jeudi 16 octobre 2008

Ne nous trompons pas de combat

Pendant des dizaines d'années de la gauche à la droite, on a dit qu'on ne pouvait pas accueillir toute la misère du monde, qu'il fallait se serrer la ceinture, que les caisses étaient vides, que telle année, les enfants de rmistes n'auront pas leur cadeau de noël. On nous vantait le libéralisme, le capitalisme triomphant, la valeur du travail, du travaillez plus pour gagner plus.On nous disait même qu'il n'y avait pas besoin de produire, qu'il suffisait de jouer à la bourse pour être riche. Aujourd'hui on découvre effaré, qu'on nous ment, que le système capitaliste est une arnaque; m^mee ceux qui n'avaient pas honte de dire qu'ils sont de droite nous préparent des projets sortis des cartons du parti communiste. On découvre les chèques de plusieurs milliards promis à ceux qui ont mis l'économie par terre qui se sont empiffrés sur le dos des sans grades. On découvre les parachutes dorés des incapbles, charognards et parasites de l'humanité qui se croient indispensables et qui ne sont même pas capables de se regarder devant un miroir.



Le 17 octobre, Journée Mondiale du Refus de la Misère, aura lieu à Paris (mais aussi dans de nombreux lieux en France), un rassemblement sur le parvis des Droits de l’Homme (Place du Trocadéro), à partir de 18h. Une scénographie permettra au public de rencontrer des personnes disant pourquoi et comment elles "se bougent"... et de visualiser des exemples de résistance à la misère. Cet événement sera conclu par un message public commun d’ATD Quart Monde, Amnesty International section française, le Secours Catholique et la coalition « 2005 : plus d’excuses ! ». Des dizaines d’autres événements régionaux et locaux auront lieu à travers toute la France.
Site : http://www.oct17.org/

Patrick Mohr, ce n'est pas fini

Nous avons abordé dans cet article , l'histoire d'un certain Patrick Mohr.
nous venons d'apprendre que le procès a été reporté. Je vous invite à la lecture de ce communiqué.

Chers amis, mon procès viens d'être repoussé à l'année prochaine. Je ne connais pas encore les dates, mais je vous les communiquerais dès que je les saurais. C'est très compliqué d'essayer d'avertir tout ceux qui voulaient venir me soutenir, alors je vous demande de m'aider à diffuser cette information pour que des gens ne se déplacent pas pour rien. Finalement ma plainte devrait pouvoir être entendue en même temps que celle des CRS, ce qui change tout car je n'irais pas seulement pour être jugé comme coupable "d'outrage et de rébellion" mais pour tenter d'obtenir justice. les infos circulent sur pleins de sites que je ne connais même pas et des tas de journalistes allaient se déplacer pour couvrir l'évènement alors Si vous en connaissez avertissez les SVP. C'EST URGENT! Je pars créer "Chaque homme est une race" au Burkina -faso mercredi 15 oct. et serais de retour le 20 décembre. Merci de ne pas m'écrire, sauf pour des cas très importants car je suis débordé , et même si les messages de solidarité me réchauffent le coeur je ne parviens plus à y répondre. J'essaierai de vous tenir au courant. la route est longue , longue , longue..... Amitiépatrick Mohr

La cour Suprême se rebiffe: I don't love USA

La Cour Suprême des Etats-Unis vient de prononcer son refus d'examiner le cas de Troy Davis : Comme l'explique le blog de la Cour Suprême (voir ci-dessous), celle-ci refuse de décider si la peine capitale peut s'appliquer pour une personne présentant de fortes présomptions concernant son innocence. Cette décision met fin au sursis et réouvre automatiquement la voie à une nouvelle procédure d'exécution

La totalité de l'article ici


La Cour suprême de Géorgie (sud-est) a signé mercredi l'ordre fixant dans la semaine du 27 octobre au 3 novembre la nouvelle date d'exécution de Troy Davis, un Noir américain condamné à mort qui clame son innocence, a-t-on appris auprès d'elle.
Vingt-quatre heures après le rejet de son dernier recours devant la Cour suprême des Etats-Unis, Troy Davis a donc reçu sa troisième date d'exécution en 15 mois.

mercredi 15 octobre 2008

Christine Boutin titille Bayrou à sa droite

La grave crise économique qui s'est abattue sur l'Europe en provenance des Usa n'empêche pas les manoeuvres politiques.
C'est ainsi que Christine Boutin souhaîte lancer un parti chrétien.
Le pape l’a dit, Christine Boutin va le faire : « les chrétiens doivent s’engager en politique »
Pour lire la suite cliquez ici. Je me demande comment Fadela Amara qui ne jure que par la laïcité arrive à travailler avec Boutin. Heureusement que la paye est bonne.

La solution à la crise, ce n'est ni le communisme, ni le localisme mais la Femme

J'ai trouvé dans le Monde du jour, un article qui va remettre les hommes à leur place. qui a dit que la femme était l'avenir de l'homme.Plus une entreprise compte de femmes - et de femmes cadres en particulier - dans ses effectifs, moins son cours de Bourse a baissé depuis le début de l'année. Ce qui pourrait sembler être une élucubration féministe est, en fait, le résultat d'une étude de Michel Ferrary, professeur en gestion de ressources humaines à la Business School du Ceram (Ecole supérieure de commerce à Nice-Sophia Antipolis).Avec ses élèves, il a dépouillé les bilans sociaux de quarante grandes entreprises françaises, celles du CAC 40 qui indiquent le pourcentage de femmes parmi leurs salariés d'une part, et parmi leur population cadres, d'autre part. Soit 35 entreprises. Plus quatre grandes firmes qui publient ces données, mais ne font pas partie du CAC. "Ces taux ont été croisés par une analyse de corrélation et de régression avec l'évolution du cours de Bourse des actions de ces entreprises entre le 1er janvier et le 10 octobre. Les deux types de tests se révèlent significatifs : celles qui ont un fort taux de féminisation résistent mieux aux tourmentes des marchés boursiers", conclut M. Ferrary.Ainsi, Alcatel Lucent, qui, malgré le passage de l'Américaine Pat Russo comme PDG, a le plus bas taux de féminisation (8,68 %), a aussi vu son cours de Bourse s'effondrer. Tandis que LVMH, qui a l'encadrement le plus féminisé (55 %) a vu le sien progresser de 9,32 % durant la période.Certes, on dira que le secteur joue, que celui du luxe a peut-être moins souffert que d'autres, qu'en outre LVMH est la proie de rumeurs propices à une hausse de son cours...Mais le constat reste vrai au sein d'un même secteur. Celui de la banque, en particulier. BNP Paribas, qui a le mieux résisté au krach, depuis le début de l'année, a le taux de féminisation de son encadrement le plus important des banques françaises. Inversement, le Crédit agricole, dont le cours a chuté de 50,41 % sur la période, a le taux de femmes cadres le plus faible.Pour M. Ferrary, la différence de comportement des femmes managers expliquerait ce phénomène. Il n'est pas le seul à le penser. Une étude Ipsos, menée les 10 et 11 octobre, pour le Women's Forum, indique que 57 % des Français estiment que les femmes qui dirigent des entreprises ont une manière différente de gérer les risques économiques (un avis partagé par 60 % des femmes)."Le style de management des femmes diffère de celui des hommes, notamment en matière de prise de risque", analyse M. Ferrary. "Les femmes tendraient à prendre des décisions moins risquées. Lors d'un krach, les marchés financiers récompenseraient implicitement les stratégies plus prudentes-conservatrices des femmes et sanctionneraient les stratégies plus audacieuses-dangereuses des hommes", ajoute-t-il.L'Islande a compris la leçon. Elle a nommé deux femmes pour diriger les deux banques que le gouvernement vient de créer pour sauver le pays de la faillite. "C'est typique. Les hommes mettent le "bazar" et les femmes arrivent pour tout remettre en ordre", a expliqué un banquier au très sérieux Financial Times, qui publie ces propos dans son édition du 14 octobre. Annie KahnArticle paru dans l'édition du 16.10.08. voilà messieurs, la vaisselle et les couche culottes vous attendent

capitalisme, spécualtion, crise, récession et suicide

Les rumeurs , ces dernières semaines se faisaient de plus en plus précises concernant le déploiement de milliers de soldats de l'armée américaine en prévision de la mise en place de la loi martiale.
Le peu d'informations qu'on veut bien nous servir ne peut qu'alarmer le citoyen lambda. il y a encore deux semaines, les autorités françaises étaient confiantes en annonçant à qui voulaient l'entendre que la crise s'était arrêtée aux frontières le remake du nuage de Tchernobyl. Depuis quelques jours, on ne rigole plus tout en haut et en parallèle de l'annonce officielle d'une récession belle et bien installée, il se passe des choses bizarres aux Usa.

La crise entraîne une vague de violence.
Dans le Massachusetts, une femme au foyer se suicide avant que la maison ne soit saisie. A Los Angeles, un gestionnaire de portefeuille sans emploi massacre sa famille puis se tue. A travers tous les Etats-Unis, les autorités redoutent qu'une vague de violence accompagne la crise économique et financière, et elles exhortent les désespérés à demander de l'aide. Dans certains endroits, les numéros de téléphone d'aide psychologique sont débordés, les services de conseil aux personnes sont très demandés, et les refuges pour victimes de violences domestiques sont pleins. "Un grand nombre de personnes me disent qu'il s'agit de l'événement qui évoque le plus le 11-Septembre", affirme le révérend Canon Ann Malonee, de l'Eglise de la Trinité, située dans le coeur du quartier d'affaires de New York.Sans personne vers qui se tourner, beaucoup de gens appellent les numéros d'urgence de prévention du suicide. L'association des Samaritains de New York a ainsi reçu 16% d'appels en plus l'an passé, la plupart d'entre eux ayant trait à des problèmes d'argent. "Beaucoup de gens nous affirment qu'ils sont en train de tout perdre. Ils perdent leur maison, font faillite, et sont au chômage", explique Virginia Cervasio, qui dirige un centre anti-suicide dans le sud-ouest de la Floride.Et les drames liées à la crise s'enchaînent: à Los Angeles, la semaine dernière, un ancien conseiller financier a abattu sa femme, ses trois fils et sa belle-mère avant de retourner l'arme contre lui.Karthik Rajaram, âgé de 45 ans, a laissé une lettre expliquant qu'il connaissait des difficultés financières et avait envisagé de se suicider. Mais il a finalement décidé de tuer toute sa famille car il trouvait cela plus honorable, selon la police. Cet immigré indien a travaillé pour une grande banque de dépôt et pour Sony Pictures, et a un temps possédé des parts dans une holding financière. Il n'avait plus de travail depuis plusieurs mois, a déclaré la police.Cette affaire a amené la police et les autorités sanitaires de Los Angeles à exhorter les gens qui se sentent dépassés par la crise à chercher de l'aide. Une intervention plutôt inhabituelle qu'ils ont justifiée par la crainte d'un "phénomène d'imitation".Dans le Tennessee, une femme de 57 ans s'est suicidée par balle la semaine dernière quand les adjoints du shérif sont venus l'expulser. L'histoire est d'autant plus tragique que Pamela Ross et son mari, qui se battaient pour conserver leur logement, venaient d'obtenir un sursis de dix jours pour faire appel.En mars à Ocala, en Floride, Roland Gore a tué sa femme et son chien, mis le feu au logement sous le coup d'un ordre de saisie, et s'est suicidé. Les autorités font état de plusieurs cas d'individus ayant tué leur conjoint ou leurs animaux de compagnie, incendié leur propriété ou bien attaqué des policiers avant de se donner la mort.Le docteur Edward Charlesworth, psychologue clinicien à Houston, souligne que la crise actuelle entretient un sentiment d'anxiété chronique chez des personnes qui se sentent impuissantes et sont prises de peur panique, et qui sont en colère parce que le gouvernement les a laissé tomber. "Ils ont le sentiment que dans notre grande société, on devrait davantage protéger les personnes, et pas seulement les entreprises", analyse-t-il.Le lien direct entre ces suicides et le marasme actuel n'est pas établi car il faut généralement deux ans pour que les statistiques nationales soient publiées. Mais l'histoire montre que le nombre de personnes qui mettent fin à leurs jours augmente en période de crise économique. Et certains considèrent déjà la récession actuelle comme la pire depuis la Grande Dépression des années 1930.

On ne siffle pas un hymne national

Qu'il soit français ou autre.
Que ce soit en France ou ailleurs
Que ça se déroule dans le cadre d'un match ou d'un autre évènement
Ce n'est pas bien du tout, ce qui s'est passé lors du match amical France-Tunisie d'hier.
Je suis ce qu'on appelle un franco-algérien. Je n'aime pas la Marseillaise non parce qu'elle représente la nation française mais en raison du texte qui est à mon point de vue immonde et beaucoup de Français de souche le pensent aussi. On ne me verra jamais la chanter à l'instar d'un Zidane. Cependant, je ne sifflerai jamais aucun hymne d'un pays parce qu'il fait office de symbole et ça mérite respect.
Personnellement , je considère que l'attitude de ces 'voyous' est une honte qui va encore porter préjudice à la communauté franco-maghrébine qui j'espère se désolidarise de ces agissements. C'est injuste à plus d'un titre.
Il s'agit de sport
C'est un match amical
On est en France.
Le paradoxe, c'est que c'est dans le sport où les populations d'origine étrangères sont le moins discrimées.
Zidane n'a jamais chanté la marseillaise et pourtant il est adulé par la population française.
Il n'est pas correct de méler politique et sport.
Ces maghrébins auraient ils apprécié que l'hymne d'un pays du maghreb soit sifflé au maghreb par des Français: non
Si certains en veulent à la république française, ils ont la possibilité de voter. Hors c'est une population qui vote peu.
Pour moi c'est surtout significatif d'un sacré manque de maturité.

L'UMP et le PS ont réagi avec consternation aux sifflets enregistrés à l'encontre de ''La Marseillaise'', mardi avant France - Tunisie. «Il est désolant de voir que des Français aient pu siffler des Français, s'indigne Frédéric Lefebvre, un des porte-parole de l'UMP, dans un communiqué transmis à l'AFP. En sifflant les Bleus, c'est aussi des jeunes Français d'origine tunisienne ou algérienne qui sont sifflés. Quand on est adopté par un pays on respecte son hymne national.»«Les sifflets sont inacceptables, confirme M. Razzy Hammadi, secrétaire national du PS, dans un communiqué transmis, là aussi, à l'Agence France-Presse. Même si la France a eu pendant des années une politique coloniale en Tunisie, même si les Français d'origine tunisienne, et plus largement les Maghrébins ou les Français d'origine maghrébine (...), sont trop souvent victimes de discrimination et de harcèlement policier (...) il n'en demeure pas moins que la République, en dépit de ses promesses non tenues, n'est pas à humilier en sifflant son hymne. Bien au contraire, dans son idéal, (la République) est à l'opposé du régime de Ben Ali», écrit encore le secrétaire national du PS en référence à l'autoritaire chef de l'Etat tunisien.

lundi 13 octobre 2008

C'est quoi un arabe, maman ?

Je ne pensais pas me reposer cette question 42 ans après me l'être posé la première fois .
C'était en 1966, j'étais à l'école maternelle Berthelot de Villeurbanne. Je pensais ressembler à n'importe quel gamin de 5 ans. je parlais français. Je n'avais pas les cheveux frisés, ma peau était blanche, rien qui me distinguait de mes camarades de classe.
Et pourtant ce jour là, s'est produit un évènement qui est ancré dans ma tête pour le restant de mes jours.
J'étais à l'étage dans la grande salle , voyant un groupe d'enfants jouer au ballon, je leur demandai si je peux jouer avec eux. L'un d'eux me répondit sèchement : NON.
Je lui demandai pourquoi et la réponse fusa comme un coup de poing en pleine gueule. "on ne joue pas avec les arabes".
Une 'maitresse' réagissa aux propos et confisqua le ballon. Le hic, c'est que ça ne résolvait pas mon problème.
'arabe' mais qu'est ce que ça veut dire ce mot. A 5 ans, ce mot ne faisait malheureusement pas parti de mon vocabulaire. J'avais beau essayé de comprendre, je ne trouvais pas.
Dans ma tête j'énumérais de possibles synonymes.
-sale j'étais toujours propre sur moi . Les séances de bain étaient une vrai torture et les vêtements toujours impécables sous la blouse de rigueur.
-méchant, j'étais sage comme une image
-vulgaire, pas une injure ne sortait de ma bouche

Et c'est ainsi sans avoir trouvé la solution que je décidai de poser la fameuse question à ma mère.

Je lui dis : ' c'est quoi un arabe'

Et en guise de réponse, elle me répondit : Hé bien, toi !
J'étais bien avancé. D'un coup ce jour là, j'étais passé de petit enfant à arabe. Je ne sais pas s'il fallait en tirer une fierté mais à compter de ce jour, j'étais fier de porter cette identité d'Arabe et je décidai même que tous les enfants qui habitaient avec moi étaient comme moi des arabes.
De plus je n'étais pas loin de la vérité. Habitant le fameux quartier de la rue Olivier de Serres alias 'Chicago', la probalité de rencontrer un arabe était de 98 %. Les 2 ¨, s'étaient les français de souche pieds noirs qui étaient en attente de quitter le quartier.

Cette parenthèse qui me fait plonger 42 ans en arrière est nécessaire pour comprendre pourquoi j'ai été choqué par ce qui s'est passé lors d'un meeting de Mc Cain.
Je pensais vraiment naïvement et grâce à internet aux médias qui bavent quotidiennement sur les 'arabes' que tout le monde savait ce que c'était un arabe. Hé bien non, il va falloir encore expliquer.

Les faits: Lakeville, dans le Minnesotta (USA) vendredi 10 octobre 2008 au cours d'un meeting de Mccain. Une femme intervient parmi les spectateurs et dit:" qu'elle ne faisait pas confiance à Obama. "J'ai lu des choses sur lui. C'est un Arabe", a-t-elle dit en se faisant l'écho de bruits qui courent sur internet. C'iest ainsi que cette vieille histoire est remontée à la surface.
La campagne avait à plusieurs reprises dérapées. Même Hillary Clinton ne se distingua par son intélligence en montrant Obama en tenue traditionnelle somalienne.
Mais ce qui me choqua ce ne fut pas l'intervention de la femme qui à force de bouffer du mac do finit par ne plus être capable de distinguer le vrai du faux.
Non, ce qui me choqua, c'est la réponse McCain.
Secouant la tête en signe de désaccord, McCain lui a coupé la parole et repris le micro: "Non madame. C'est un père de famille décent,
McCain n'a pas dit qu'il n'était pas arabe. Il a juste dit que c'est un père
de famille décent.
Alors deux choses l'une ou il considère qu' Obama est arabe mais qu'il est décent.
Cela suppose qu'il est un peu l'exception 'qui confirme la règle'
ou bien, il considère qu'arabe c'est mal, mauvais alors que d'après McCain Obama étant décent, il ne peut pas être arabe.

A moins que dans la tête d'un américain moyen, arabe = musulman et musulman =arabe.
C'est ce qui se passe à la Réunion où on appelle les français de métropole : les z'oreilles et les musulmans : les z'arabes.
Mais aux Usa, les arabes sont à une écrasante majorité chrétiens comme le précise cet article .
Le problème, c'est que les préjugés ont la vie dure et même en France Fillon avait même dérapé
Pour compléter votre lecture un coup de clic ici et surtout celui ci.
ps: Avec l'âge, j'ai mûri , mes yeux se sont ouverts au delà de l'horizon de mon quartier, puis de ma ville et j'ai découvert que j'étais aussi citoyen du monde. si je ne sais toujours pas ce que c'est qu'un arabe au moins , je sais ce qu'est le village monde.

dimanche 12 octobre 2008

Merci

Oui, monsieur le président, je vous dis merci d'avoir permis la non extradition de Marina Petrella . Monsieur Miterrand avait engagé l'honneur de la France en donnant l'asile politique à des militants italiens . La parole donnée fut trahie une première fois avec . Cette fois ci, vous avez préféré refuser l'extradition. Peu importe le motif, les faits sont là. Entre faire plaisir à Berlusconi et préserver l'honneur de la France, vous avez choisi la solution la moins deshonnorante même si ce fut sous la pression de Carla et sa frangine Valéria Bruni-Tedeschi
Pourtant; le 9 juin 2008, votre Premier ministre français François Fillon a signé le décret d’extradition de Marina Petrella. Le 8 juillet 2008, vous avez confirmé l'extradition de Marina Petrella. Il indique en même temps avoir demandé à la présidence du Conseil italien d'intervenir en faveur de la grâce en raison de l'ancienneté de la condamnation et de l'état de santé de l'intéressée.

Sachez monsieur le président que des Marina Petrella, il y en a beaucoup dans les centres de rétention et qu'en fermant les yeux sur leurs sorts, vous portez en partie une responsabilité sur leur avenir incertain
A lire, pour mieux se faire une idée: art1, art2,

samedi 11 octobre 2008

Moi aussi, je veux mon parachute doré

Un moment quand on étudie les critères d'attribution des 'parachutes dorés à l'or fin' qui vous garantissent un attérissage tout en douceur dans un monde où les soucis n'existent pas, il y a de quoi être choqué. Si les pouvoirs politiques ne se décident d'arrêter de parler et d'agir rapidement, on va droit à l'explosion sociale avec le risque de voir des têtes sauter. Le scandale des parachutes en or massif ne date pas d'aujourd'hui.
On se rapelle tous de celui du pdg de Carrefour qui date de 2005.
Voici un article qui date de 2005, on parlait déjà de crise, pour vous rafraichir la mémoire ici où on apprend que Daniel Bernanrd viré pour mauvais résultat emporte tel un brigand l'équivalent de 350 années de salaire d'une caissière soit 38 millions d'euros avec une clause de non-concurrence de 4 ans. Mais à ce prix là, je leur signe une clause à vie. Et dire que cet incompétant touchait un salaire de près de 100000 euros par mois. ' je ne savais pas qu'un homme pouvait toucher l'équivalent du salaire de 100 caissières, peut être bien qu'il lui faut tout en 100 fois plus cher et plus grand.

Peut être que ça vous choque d'apprendre qu'en allant faire vos achats à Carrefour, vous engraissez des futures parachutés en or , et bien vous ne devrez pas, il paraît que ce n'est pas le mieux payer, il y a mieux ou plustôt pire dans ce domaine.

Pour ça je me suis intéressé à un autre histoire et qui cette fois concerne un autre type de parachutes. Parce que jusqu'à présent on a parlé que des parachutes qu'on offre en cadeau de départ aux incapables et parasites mais il y a aussi ceux réservés aux arrivants. Ben oui, il paraît que les incapables, incompétants sont rares à trouver alors il faut les appâter à coup de milliards pour sa vanter d'avoir décrocher le meilleur. Prenons le cas de la dernière nomination à Sanofi-Aventis qui est passée inapercue ces derniers jours. Les gens étaient trop occupés à voir les bourses mondiales symbôle du capitalisme sauvage dévissées dans une chute collective. Aujourd'hui le jeu est de savoir qui va le moins mal et qui proposera le plus gros mensonge en termes de garanties financières.

A Sanofi Aventis , on n'a pas peur de choquer. Déjà en 2005, Igor Landau pdg de Aventis recevait une méga-indemnité de départ de 12,2 millions d'euros. Pourtant, avant que son groupe Aventis ne soit absorbé par Sanofi, Landau n'aura été président du directoire que deux ans... Aujourd'hui Pendant que le groupe Sanofi-Aventis vire près de 900 salariés, il déroule un tapis en or pour son nouveau pdg. Les médicaments du laboratoire doivent certainement avoir des effets secondaires pour payer ce pdg si grassement, jetez un coup d'oeil sur cet article et celui-ci où on parle du départ du précédent pdg très 'méritant', c'est pour cette raison qu'on met fin à sa mission au bout de 2 ans avec le jackpot au bout et voici un article qui parle de la dernière acquisition Chris Viehbacher un ancien du laboaratoire anglais Glaxosmthikline ici et .
Voilà maintenant on saura que dans certaines entreprises, on a le droit à 2 parachutes. Un pour l'arrivée et un pour le départ.
Quant à moi qui voulais mon parachute doré, je l'ai eu grâce à Souchon et comme je suis généreux, je vous en fais aussi profiter ici et je vous laisse écouter tranquillement son dernier single.
C'était Tahar coeur de Lyon, en direct de Perpignan où hier j'ai débattu avec une employée municipale des fameuses chaussettes. Et puis comme je suis à Perpignan, on finira en musique avec cette histoire de chaussette.



Et on fait tomber les chaussettes
envoyé par phe66

vendredi 10 octobre 2008

La blogosphère en colère

Hé oui on frappe de plein fouet la liberté d'expression. Il est plus facile de caricaturer Dieu que certains paraistes inutilses sur Terre. Il n'y a pas longtemps Sarkozy défendait la liberté d'expression même quand elle visait à insulter des centaines de millions d'individus et tout le monde applaudissait. Aujourd'hui un bloggueur est lourdement condamné plus fermement q'un automobiliste en état d'ébrieté et on entend plus personne. Silence internet, c'est tellement plus facile de crier en coeur pour un bloggueur marocain ou egyptien, histoire de montrer que dans les pays arabes, point de liberté.Depuis plusieurs mois les responsables de l'etat mennent un combat hacharné contre l'un des rares espaces de liberté qu'est la toile internet. S'il gagne, s'en est fini de la liberté d'expression et le risque sera grand que certains plus téméraires et révoltés n'en viennent à une lutte clandestine et peut être violente.
Pour de plus amples infos . Un coup d'oeil ici

mercredi 8 octobre 2008

That One

2 mots qui font fureur aujourd'hui aux USA et qui prononcés par McCain ont dévoilé sont désarroi.


Jacques Brel résume à lui seul la Belgique

Dans le monde, celui qui ne connait pas Jacques Brel, je ne l'ai pas encore rencontré. Le problème c'est que connaître l'homme ce n'est pas la même chose que connaître son oeuvre. Si les chansons de Jacques Brel font l'unanimité, il n'en est pas de même du personnage. Si on devait juger l'oeuvre en fonction de l'homme, il n'y aurait personne pour écouter du Brel au risque d'être catalogué dans le mauvais registre. Mais comme il n'est pas de bon goût d'égratiner les légendes, on n'en dira pas trop. Il n'empêche, ça vaut le coups de lire ceci pour découvrir un Brel bourré de contradictions.

mardi 7 octobre 2008

Jean Hugues Bourgeois, le berger

quand j'avais découvert cette affaire cet été , j'en avais fait un article sur un forum pour exprimer ce que pouvait engendrer la jalousie comme haines et violences.
Je n'aurai jamais imaginé que cette affaire allait monter d'un cran.
Et pourtant les lâches criminels, jaloux et incapables ont encore sévi de manière violente.
Trop c'est trop, il est temps maintenant de mobiliser massivement les ciotyens pour venir en aide à ce berger qui ne demande qu'à travailler qui plus est, dans le bio, l'avenir de notre agriculture.
Il est temps que les autorités et les politiques se bougent un peu le derrière et qu'ils ne se contentent pas de soutiens du bout des lèvres pour ne pas froisser les susceptibilités de ces arriérés d'un autre âge qui savent utiliser leur bulletin de vote pour exercer leur chantage.


Jeune agriculteur menacé de mort [news] Tf1 051008
Video
Envoyé par LePost sur wat.tv

dimanche 5 octobre 2008

Pot de terre contre pot de crème

C'est l'histoire d'un homme de 85 ans qui avait décidé il y a quelques années d'affronter en justice l'un des géants de l'alimentaire pour une histoire d'eau qui a attiré mon attention. Le dossier sera jugé le 9 octobre et je suis impatient d'en connaître les suites.
Tout commence en 1985 avec la découverte de la source de Rieumajou, une eau minérale qui n'est plus exploitée depuis cinquante ans à Salvetat-sur-Agout (Hérault). Lui qui pensait voir dans cette découverte un nouvel Eldorado et le projet d'une retraite paisible à l'abri du besoin se retrouve à se battre contre DANONE ( propriétaire d'Evian cause de ses déboires) rien moins que ça.
En 1997, deux dirigeants sont mis en examen mais l'instruction conclut à un non-lieu.
En décembre 2007, l’ancien militaire joue son ultime va tout devant la justice niçoise. Arguant d'une « contrefaçon », il a soutenu que Danone utilisait sa marque de manière frauduleuse. La troisième chambre civile lui a donné partiellement raison en confirmant qu'il pouvait attaquer Evian en contrefaçon
Et le 9 octobre l'affaire revient en appel
La partie adverse, on s'en doute, propose une autre lecture du dossier. Déplorant un véritable « harcèlement judiciaire », l'avocat du groupe Danone réclame 50 000 euros de dommages et intérêts. En fustigeant « l'abus du droit à agir, la multiplication de manoeuvres procédurales conduites dans un intérêt purement spéculatif ».
Et comme dit La fontaine, selon que vous soyez puissant ou misérable, Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.
La presse en a parlé : art1, art2, art3


La salvetat sur agout
par lesalvetois