mardi 5 avril 2011

Hommage à Juliano Mer Khamis

tous droits réservés
Triste nouvelle hier en apprenant la mort de Juliano. On tue ceux qui sont à même de bâtir la paix.
C'est un coup dur porter à ceux qui par leur travail sur le terrain tentent doucement mais surement de construire une paix pour les générations à venir.
Des hommes masqués et armés auraient tiré plusieurs coups de feu en direction de Mer-Khamis, âgé de 52 ans, devant le théâtre qu'il avait lui-même fondé dans le camp de réfugiés de Jenine. Le Premier ministre palestinien Salam Fayyad a dénoncé le meurtre dans un communiqué.

 Ces dernières années, il dirigeait le Théâtre de la liberté à Jénine, provoquant manifestations de protestation et vandalisme de la part de Palestiniens qui y voyaient une insulte à leurs traditions.




Mer Khamis était né à Nazareth d'une mère juive et d'un père arabe israélien de religion chrétienne. Il avait servi comme parachutiste dans l'armée israélienne. Il a joué dans près de trente films, notamment en 1984 dans La petite fille au tambour, une réalisation américaine, avec Diane Keaton

video


Pour compléter l'article un excellent papier ici: http://la-feuille-de-chou.fr/?p=22016

Droits réservés

Juliano avait prédit sa mort




et un hommage à sa mère là: http://vimeo.com/6677019

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Ne restez pas autour de ma tombe
Ne restez pas là à pleurer
Ne restez pas autour de ma tombe,
Ne restez pas, je m’en suis allé.
Ecoutez-moi, n’ayez pas peur,
Et croyez-moi, je suis ailleurs.

Cherchez-moi dans le souffle
D’un bon millier de vents
Cherchez dans le brouillard
Qui monte des étangs
Je suis la douce pluie sur les arbres d’automne
Je suis l’oiseau qui chante, l’oiseau qui virevolte.

Cherchez-moi dans l’étoile qui va percer l’azur
Cherchez dans le soleil sur les grains de blé murs
Je suis le scintillement du diamant sur la neige
Je suis un trait d’union, je suis un sortilège.

Je suis dans le matin
Je suis dans le silence
Je suis sur vos chemins
Je suis dans l’Espérance
Je suis dans votre coeur
Je suis dans votre histoire
Je suis dans vos bonheurs
Je suis dans vos mémoires !

Ne restez pas autour de ma tombe
Ne restez pas là à pleurer
Ne restez pas autour de ma tombe,
Ne restez pas, je m’en suis allé.
Ecoutez-moi, n’ayez pas peur,
Et croyez-moi, je suis ailleurs.

Texte anonyme amérindien

Anonyme a dit…

‎"Je suis en faveur d'un seul État palestinien de la rivière à la mer. Si les Juifs veulent vivre avec nous, ahlan wa sahlan (bienvenue)."

“I’m in favor of a single Palestinian state from the river to the sea. If the Jews want to live with us, ahlan wa sahlan (welcome)

Juliano Mer Khamis qui se disait 100% Palestinien et 100 % Juif

Tahar, coeur de lyon a dit…

Un suspect palestinien était détenu mercredi à Jénine en Cisjordanie dans l'enquête sur l'assassinat du directeur israélo-palestinien du "Théâtre de la Liberté", Juliano Mer-Khamis, a-t-on appris de sources des services de sécurité palestiniens.

Le suspect, Moujahed Qanniri, ancien membre d'un groupe armé palestinien, a été arrêté quelques heures après l'assassinat lundi. Il a été reconnu par la baby-sitter employée par la victime qui se trouvait dans la voiture au moment des faits, ont précisé à l'AFP ces sources.

Le général Radi Assidi, chef des forces de sécurité palestiniennes pour la région de Jénine, a indiqué qu'un suspect était détenu, sans confirmer son identité, précisant qu'il n'était pas connu pour appartenir à un mouvement palestinien particulier.

Moujahed Qanniri, un résident du camp de réfugiés, où se trouve le théâtre, a appartenu aux Brigades des martyrs d'Al-Aqsa, groupe armé issu du Fatah, parti dirigeant de l'Autorité palestinienne, avant de purger plusieurs années dans une prison israélienne, selon des sources au sein des services de sécurité palestiniens.

Par la suite, il a été détenu pendant plusieurs mois par l'Autorité palestinienne pour vente d'armes présumée au Hamas, a-t-on souligné, certaines de ces sources faisant même état de sa possible adhésion au mouvement islamiste.

Juliano Mer-Khamis, un acteur et metteur en scène renommé d'une mère juive et d'un père arabe israélien, a été abattu lundi après-midi juste après avoir quitté le théâtre en voiture avec son fils en bas âge et sa baby-sitter.

D'après son entourage, la baby-sitter, une Palestinienne de Bethléem (Cisjordanie), qui a été blessée au bras, avait pu voir le visage du meurtrier avant qu'il n'enfile une cagoule.

Le corps de Juliano Mer-Khamis reposait mercredi matin 6 avril 2011, dans un théâtre de Haïfa, dans le nord d'Israël, avant son inhumation dans l'après-midi au kibboutz Ramot Menashe, dans la même région.