mercredi 24 septembre 2008

Asirem

Asirem, ça ne veut pas dire grand chose pour beaucoup d'entre vous.
Pour moi ça veut dire beaucoup, ça veut dire ..... ESPOIR en langue tamazight et aujourd'hui ce mot a encore plus de signification qu'auparavant.
La journée d'hier a été riche en évènements contradictoires.
D'abord dans la matinée un lycéen Finlandais Matti Juhani Saari 'un gars normal', il ressemblait à monsieur tout le monde mais qui avait la haine de l'humanité et qui dans un testament public sur le net avait annoncé son désir de passer à l'acte. Cela avait heurté les citoyens dits ' normaux' bien formatés qui pour ne pas s'effrayer ont parlé d'un tireur 'fou'. C'est tellement facile.
Pendant que tous les médias s'empressaient de couvrir le scoop, leur 'fait d'automne', un autre homme qui ne faisait pas la une de la presse ni des médias . 'Ben oui quoi, un Noir condamné à mort, c'est 'normal' qu'ils diront les ' sans coeur'.
D'autres rajouteront même dans un rictus baveux , ' Et un de moins, bon débarras, vive la peine de mort'.
Sauf que dans les autres , il y a des millions d'humains qui ne voulaient pas que les choses se passent 'normallement'. Ces millions d'humains se sont mobilisés dans un élan plein de générosité et plein de bon sens, à travers le Net, des pétitions, des manifestations pour donner ESPOIR à un Homme qui depuis le début, bientôt déjà 20 ans, crie qu'il est innocent, crie qu'il veut vivre, crie qu'il n'a pas la haine de l'humanité. Cet Homme , c'est Troy Anthony Davis.
Cet Espoir pour le bonheur de tous, s'est concrétisé par un sursseoir à exécution. Même si cet espoir est faible, il est là concret. Hier encore Troy Davis attendait l'heure fatale mais Troy Davis est là parmi nous. Voilà pourquoi pour moi le mot ESPOIR a un sens qu'on doit faire vivre en chacun d'entre nous.
Mais si j'ai choisi ce titre c'est aussi pour faire honneur et pour moi, c'est une joie immense à une amie dont le pseudo sur le net est ASIREM et qui par ses écrits embellit la vie monotone de tous les jours et qui par ses écrits donne un sens à une saison ' l'automne' ignorée par tous qu'on se dépêche de traverser en veillant à vite l'oublier.
Asirem, à travers le poème qui va suivre nous en donne un sens profond et intime.
En lui dédiant ce modeste espace, j'ai tout simplement voulu la remercier à ma manière.
........ Sous une Pluie d'Automne
L'automne se ressent, et les sentiments ne répondent pas souvent, vous l'aurez remarqué, à des calculs logiques !
J'ai senti ce matin, que c'etait la premiere pluie de l'automne ..
Ma solitude en cette saison
Me fait compter les mois
Durée eternelle faisant
Mais en fait, il n'y en a que trois
A travers la fenêtre de la maison
J'observe les hirondelles
Et hors de toute raison
J'aimrais etre l'une d'elles
Quand dans le ciel elles s'elevent
Solidaires entre elles
J'aime le défi qu'elles relèvent
Des qu'elles déploient leurs ailes
Ce vent frais et doux
Me remplit de tendresse
Et cette fine pluie qui coule
Couvre mon visage de caresses
Un son en moi raisonne
Me transperce et me blesse
Est ce le chant de l'automne
Sur un ton de tristesse ?
Que les âmes seules fredonnent
En écho eternel
Sous la pluie de l'automne
Et la grisaille du ciel.
Asirem, Espoir !12/09/2008


Paysages d automne

1 commentaire:

asirem a dit…

Salut,

Je ne sais vraiment pas quoi dire, juste que je ne m'y attendais pas ! Un immense honneur pour moi mon ami d'abord de figurer dans cet espace de démocratie, puis que mon pseudo signifie autant pour toi, et soit relié à tout ce que tu as cité!

Je suis trés emue, simplement, pour l'estime que tu me portes! Que je me dis sincerement ne pas mériter!

Bien à toi,
Asirem