dimanche 28 septembre 2008

On s'attaque aux défis qu'on peut

Il y a des histoires qui m"étonnent.


Hier toute la presse était en extase lorsque le Suisse Yves Rossy réussissait la traversée de la Manche en aile volante motorisée vendredi passé.


Personnellement, je ne trouvais pas ce qu'il y avait d'extraordinaire à cette prouesse qui avait du mal à masquer le vrai évènement de la veille avec le décollage d'une fusée chinoise avec à son bord 3 taïkonautes. Depuis hier, en France c'est l'effervescence avec l'attente de la traversée à nouveau de la Manche en dirigeable cette fois-ci et pour aujourd'hui effaçant le véritable évènement qui a été la sortie dans l'espace du taïkonaute Zhai Zhigang et qui a fait entrer la Chie dans le club très fermé des troois puissances à l'avoir fait ( usa, ex urss et maintenant chine). Pendant ce temps la France a les yeux tournés vers un les exploits d'un autre siècle donnant d'une certaine manière raison à Dick Cheney quand il parle de la 'vieille Europe'.


Ces jours ci, on parle plus des produits laitiers chinois interdits, des pourpalers américains pour sauver le capitalisme de la banqueroute et du non débat entre bonnet et blanc bonnet des candidats à la présidence américaine.


Cette après midi les héros chinois seront de retour vers 17h30. Ils doivent être déjà rentrés à la maison.


Il s'agit de l'un des plus grands évènements de l'Histoire de l'empire du milieu et en France ça passe inaperçue. Il y a un sacré problème dans le traitement de l'information.






Shenzou 7 CCTV
par TheChilemOdyssey




Lancement fusée à Jiuquan- Chine
envoyé par LepointTV



神舟7号 航天员 太空行走 Taikonauts Space
envoyé par TheChilemOdyssey


2 commentaires:

too banl a dit…

A quand des atlassaunotes marocains dans l'espace?
Ah, il est bien vrai que nos fusées-minarets ne décollent jamais du sol...Mais combien de prières avons-nous placées en orbite?!

Tahar, coeur de lyon a dit…

Allons patience , on a déjà eu un Saoudien dans l'espace. L'argent arrange bien les choses. Et puis maintenant tout le monde s'y met. Les fusées minaret sont dépassés, vive les nouvelles tours de Dubaï. elles permettront de s'imaginer dans l'espace.
Trève de plaisanterie. L'espace, c'est pas notre truc. On se contente du septième ciel.